Il était une fois… une nouvelle librairie francophone à Oakville

Nathalie Vincke dans sa librairie Il était une fois à Oakville.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Nathalie Vincke, qui a travaillé pendant quelques mois à la nouvelle librairie Mosaïque de Toronto, vient de lancer à Oakville, sur le boulevard Lakeshore, sa propre librairie francophone: Il était une fois, et s’attaque elle aussi au marché des écoles françaises et d’immersion.

Il etait une foisCe n’est pas son passage à la Mosaïque qui lui a donné l’idée, dit-elle à L’Express: «c’est un rêve que je caressais depuis longtemps, avant de m’installer au Canada». Elle avait d’ailleurs  travaillé à des foires de livres dans les écoles avant qu’il soit question de librairie à Toronto.

«C’est plus une passion qu’un but lucratif: le contact avec les clients, le plaisir de découvrir des livres et de faire aimer la lecture, l’aide aux enfants pour le biais de cahiers d’exercices et de conseils, la détente avec les jeux et loisirs éducatifs…»

Économiste en Belgique, elle a déménagé il y a quatre ans à Oakville, avec trois enfants, dont la petite qui n’avait que huit semaines, pour suivre son mari qui y avait décroché un poste intéressant. «C’était stressant, mais je suis quelqu’un qui s’acclimate facilement à un nouvel environnement», dit-elle.

Entrepreneure, elle n’allait cependant pas rester très longtemps à la maison. «Je cherchais ce qui manquait dans ma communauté, et j’ai toujours aimé les livres et envié les libraires.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

De plus, «je me suis rapidement fatiguée de voyager tous les jours d’Oakville à Toronto: quand on a trois enfants, et qu’on veut bosser, on limite au maximum le temps passé dans le transport».

Il etait une foisL’investissement dans la nouvelle librairie, qui propose des livres pour enfants autant que pour le grand public, ainsi que des BD et des jeux, est quelque peu amorti par la location du condo au-dessus.

«C’est un beau risque», dit-elle. La librairie Il était une fois profite pour l’instant du bouche-à-oreille et de la curiosité des passants, mais Nathalie Vincke vient de participer à deux foires de livres dans des écoles de langue française de la région (dont celle où vont ses trois enfants) et elle est enchantée des résultats.

Elle remarque déjà qu’avant d’acheter, les clients ont grand besoin de conseils sur le livre francophone, qu’ils connaissent moins en Ontario qu’au Québec ou en Europe. «Évidemment, je ne suis pas une experte de toute la littérature francophone, mais j’apprends rapidement, notamment sur celle du Canada, et c’est très stimulant.»

Elle veut aussi organiser à la nouvelle librairie des soirées de jeux en français et des clubs de lecture. «Ça peut devenir un lieu de retrouvailles pour les francophones d’Oakville; une ambiance familiale, de conseils et de bonne humeur.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il était une fois: 126 Lakeshore Road West à Oakville, au sud du parc Trafalgar.

Librairie ouverte de 10h à 18h du lundi au samedi, de 11h à 16h le dimanche. Téléphone: 289-644-2623.

Le site web est encore en construction, mais il y a une page Facebook.

La promotion de la librairie: illustration de Dominique Mertens, bien connu en Belgique, un ami de Nathalie Vincke (les trois petits cochons représentent ses enfants!)
La promotion de la librairie: illustration de Dominique Mertens, bien connu en Belgique, un ami de Nathalie Vincke (les trois petits cochons représentent ses enfants!)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur