Une formation en offre active de soins de santé

Pour les organismes anglophones ayant des clients francophones

Barb Willet, directrice générale de Nexus Santé, Andrea Bodkin, coordonnatrice de Réseau CS, Jocelyne Samson, enquêteuse principale au Commissariat aux services en français de l’Ontario, Isabelle Girard, directrice générale des CAH et présidente de Reflet Salvéo, Tharcisse Ntakibirora, coordonnateur des services en français du RLISS du Centre-Toronto, Marie-France Lalonde, ministre déléguée aux Affaires francophones, Gilles Marchildon, directeur général de Reflet Salvéo, Marta Dolecki, enquêteuse au Commissariat aux services en français, Lise Béland, vice-présidente du Collège Boréal pour le Sud-Ouest, Christiane Fontaine, directrice générale du RIFSSSO, Maryse Francella, coordonnatrice du projet, Jean-François Rose, directeur au Collège Boréal, Constant Ouapo, agent de planification de Reflet Salvéo.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Des fournisseurs anglophones de service de santé pourront désormais suivre une formation au Collège Boréal, en anglais, leur montrant comment mieux servir leurs clients francophones. Cette initiative permettra de proposer à leurs patients francophones un suivi de soin de santé dans leur langue.

C’est l’expérience – inédite en Ontario – qui a été lancée cette semaine au campus torontois de Boréal, au 3e étage du 1 rue Yonge, en présence de la ministre des Affaires francophones de l’Ontario, Marie-France Lalonde.

Les francophones sont quotidiennement confrontés à des barrières linguistiques pour accéder aux services de santé, aux programmes de promotion de la santé et du bien-être ainsi qu’aux programmes de prévention des maladies.

Les recherches démontrent que certains facteurs font souvent en sorte que les bénéficiaires, qui maîtrisent pourtant bien le français et l’anglais dans d’autres circonstances, n’arrivent plus à s’exprimer adéquatement dans leur langue seconde. Des services de santé bilingues apparaissent donc comme une solution durable à ce problème.

Cette formation est destinée aux cadres et aux décideurs qui pourront, par la suite, influencer sur les pratiques des différents fournisseurs de service de santé, notamment en embauchant du personnel francophone et bilingue.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Avec cette formation, nous souhaitons avoir une influence durable sur les services de santé que reçoivent les francophones», explique Gilles Marchildon, directeur général de Reflet Salvéo, l’entité qui conseille les Réseaux de santé de Toronto et de sa banlieue ouest. «Notre impact pourra se mesurer sur un temps long. Notre ambition est d’amorcer un changement dans la culture des fournisseurs de soins de santé afin d’améliorer significativement l’expérience du patient francophone.»

La formation s’articule autour de quatre modules, développe Gilles Marchildon:

le premier module présente la francophonie en contexte minoritaire, ainsi que les enjeux de l’offre active;

le second dote les fournisseurs d’outils d’évaluation de leurs potentiels en matière d’offre active;

le troisième se concentre sur les compétences culturelles et linguistiques nécessaires à la mise en oeuvre de l’offre active;

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

enfin, le dernier module est une feuille de route pour mettre en oeuvre concrètement l’offre active dans les services.

Pour la ministre Lalonde, l’amélioration constante de l’offre de soins et de l’expérience des patients passe inévitablement par une relation personnalisée et sur-mesure. De plus, «cette première formation réunit six organismes qui oeuvrent de concert à la promotion et à la mise en pratique de l’offre active. C’est un beau projet.»

Lancée par Reflet Salvéo, cette formation peut aussi compter sur le soutien du RIFSSSO, des Centres d’Accueil Héritage, du Collège Boréal, du RLISS du Centre-Toronto (qui finance cette initiative) et de Nexus Santé. Déjà 24 fournisseurs se sont inscrits aux deux premières sessions de fin février et début mars.

 Rappelons que le Centre francophone de Toronto opère une clinique de santé et offre d’autres services spécialisés, notamment en santé mentale.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur