5000$ pour aider une clinique à rejoindre les francophones

Une partie de l'équipe de Reflet Salvéo: Nicholas Ng, Joyce Irvine, Patrick Padja, Isabelle Girard, Sylvie Lavoie, Gilles Marchildon, Pascale Andriamamonjy et Dave Champagne.


30 août 2017 à 14h56

Reflet Salvéo a lancé son quatrième concours annuel Ma communauté s’engage qui remettra 5000$ à l’organisme qui lui aura soumis, d’ici le 15 novembre, le meilleur projet de développement communautaire sur le thème de l’optimisation de la collaboration entre des agences de santé francophones et anglophones de la région.

«Il s’agit d’approcher un fournisseur de services de santé majoritairement anglophone (par exemples, centre de santé communautaire ou clinique sans rendez-vous), en vue de l’aider à mieux rejoindre notre communauté», a expliqué le directeur général Gilles Marchildon, lors de l’assemblée générale annuelle de Reflet Salvéo mardi soir à l’hôpital Women’s College.

Chaque année, le thème met l’accent sur un enjeu particulier des services de santé en français. La subvention sera remise lors d’un événement spécial le 12 décembre.

Financement continu

La cinquantaine de personnes qui ont participé à l’AGA ont aussi entendu un représentant du Réseau d’intégration des services de santé de Toronto (RLISS) indiquer qu’il va augmenter son financement pour former davantage d’intervenants à «l’offre active» de services en français, pour offrir davantage de services de réhabilitation aux Centres d’Accueil Héritage, et pour réduire le temps d’attente pour l’obtention de services de santé mentale au Centre francophone.

Présidé par Isabelle Girard (la directrice des CAH), Reflet Salvéo est l’entité qui conseille les RLISS de Toronto-Centre, Mississauga Halton et Centre-Ouest (Etobicoke Nord, Brampton et au-delà) en matière de services aux francophones. Les trois RLISS, principales sources de financement de Reflet Salvéo et de nos organismes offrant des services de santé, avaient délégué des représentants à l’AGA.

Tous ont indiqué qu’ils tenaient à ce que le système de santé tienne compte de la diversité culturelle de la région, et qu’ils cherchaient continuellement à améliorer l’expérience des francophones dans le système.

Marlène Thélusma-Rémy, Nathalie Codsi, Alexandra Harfouche.
Marlène Thélusma-Rémy, Nathalie Codsi, Alexandra Harfouche.

Défis et solutions

Ces défis ont d’ailleurs fait l’objet d’une discussion entre la Dre Nathalie Codsi, de l’hôpital Women’s College, l’interprète Alexandra Harfouche et l’activiste Marlène Thélusma-Rémy.

«En santé mentale, la langue est tellement importante», a notamment souligné la Dre Codsi, qui a proposé l’instauration d’un registre des professionnels francophones de la santé dans le Grand Toronto. Elle indique aussi que les étudiants francophones en médecine en Ontario profiteraient d’un cours de terminologie médicale en français.

Des services d’interprétation en français devraient être facilement accessibles dans tous les hôpitaux et cliniques de santé, selon Mme Harfouche.

Selon Mme Thélusma-Rémy, un trop grand nombre de francophones ne connaissent pas tous leurs droits et les services qui leurs sont offerts. L’offre active et la navigation dans le système sont donc toujours à améliorer.

Isabelle Girard, Christian Paquette, Gilles Marchildon.
Isabelle Girard, Christian Paquette, Gilles Marchildon.

Formation à l’offre active

Parmi les récents «bons coups» recensés dans son rapport annuel, Reflet Salvéo mentionne la création d’un poste en santé mentale au Centre francophone, des rencontres plus fréquentes avec les coordonnateurs des services en français des RLISS, ainsi que le développement d’une version francophone du programme «Peer Positive» du Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) qui valorise le vécu des patients.

Isabelle Girard et Gilles Marchildon sont également fiers de l’impact de la première formation à l’offre active de services en français à 24 fournisseurs anglophones de services de santé, donnée au Collège Boréal en février. Depuis, plusieurs autres fournisseurs ont manifesté leur intérêt pour le prochain atelier de formation, qui sera aussi donné en ligne.

Novices et vétérans

Reflet Salvéo fonctionne avec un budget annuel dépassant 676 000 $, la plus grosse partie pour les salaires et les honoraires professionnels.

Lors de l’AGA du 29 août, on a modifié les statuts et règlements de façon à ce que les neuf membres du Conseil d’administration ne soient pas tous élus en même temps, afin de garantir la présence d’administrateurs expérimentés aux côtés des nouveaux. Par tirage au sort, le mandat d’un des membres du CA a été écourté d’un an, et les mandats de deux autres prolongés d’un an.

Mentionnons que l’Entité 4 (qui, contrairement à Reflet Salvéo, a conservé sa désignation originelle) dessert le territoire des RLISS Centre (North York et la région de York), Centre Est (Scarborough, Oshawa, Peterborough) et Simcoe Nord Muskoka. Les deux entités francophones couvrant la grande région métropolitaine de Toronto se parlent régulièrement et collaborent à divers projets, a-t-on assuré.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Vins jurassiens et plats gourmets au Notre Bistro

Le Notre Bistro
Une fois par mois, Le Notre Bistro organise une soirée dégustation de vin accompagnée de plats raffinés. Cette semaine, L'Express a eu la chance de...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

Le scénariste d’une série culte en France s’installe à Toronto

Scènes de ménages
Yannick Hervieu, scénariste pour Scènes de ménages en France, s'est installé à Toronto depuis quelques semaines
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

À la découverte du village de Blue Mountain

Après les plages de Wasaga, L’express de Toronto vous emmène pour une Visites Express estivale au village de Blue Mountain.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 10h00

C’est mon opinion : fromages et vin rouge ne font pas bon ménage

Vin et fromage
Pourquoi ne pas marier un vin blanc sec dont l’acidité tranchera le gras du fromage?
En lire plus...

17 septembre 2018 à 9h00

Connaissez-vous Rudolf Steiner ?

anthroposophie
Des fermiers travaillent en biodynamie, sous-discipline de l'anthroposophie: une pseudo-science.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur