Un tunnel sous le volcan de boue

Vue du volcan de boue de Sidoarjo en juillet 2006 avec le lieu de l'émission des coulées de boue au niveau du panache. (Photo: Wikimedia Commons)
Partagez
Tweetez
Envoyez

On a peut-être identifié la structure souterraine qui relie à un système de volcans indonésiens le célèbre volcan Lusi, celui qui crache de la boue sans interruption depuis 11 ans. Les scientifiques restent toutefois divisés sur la cause de cette éruption permanente.

Grâce à 30 appareils qui peuvent «entendre» le «bruit» sismique, c’est-à-dire ressentir les vibrations et mouvements souterrains, l’équipe européenne d’Adriano Mazzini, de l’Université d’Oslo, a modélisé le système avoisinant Lusi jusqu’à 6 km sous terre. Cela confirme la théorie, soutenue par plusieurs études des gaz s’échappant de Lusi, dont une du même auteur, qu’un tunnel relierait les volcans Welirang, Penanggungan et Lusi.

Si les experts peuvent expliquer pourquoi de la boue est encore éjectée 11 ans plus tard, ils sont incertains sur la cause initiale: l’éruption est-elle le résultat d’un tremblement de terre ou d’un forage humain?

Si le forage est en cause, la compagnie de gaz naturel Lapindo Brantas pourrait avoir à payer une grosse facture. Lusi a couvert de boue près de 7 km2 sur l’île de Java, en Indonésie, entraînant le déplacement de 60 000 personnes et des dommages de plus de 5 milliards $.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur