Un Torontois adopté par les Biélorusses

Partagez
Tweetez
Envoyez

La Biélorussie accueillera les Championnats mondiaux de hockey en 2014. Ce sera une grande fête pour les amateurs de hockey de ce pays, mais ce sera aussi un baptême de feu pour un Biélorusse d’adoption. Le Torontois Geoff Platt y fera ses débuts comme porte-couleurs de l’équipe nationale biélorusse.

«J’ai représenté le Canada lors des championnats mondiaux des moins de 18 ans. C’est la dernière fois que j’ai joué dans une compétition internationale. Je comprends que rejouer pour le Canada sera très difficile pour moi», explique Platt.

«C’est merveilleux de représenter un pays. La Biélorussie m’a donné l’occasion de jouer dans la KHL. Je suis heureux de pouvoir lui redonner sur la scène internationale.»

Platt a obtenu la nationalité biélorusse pour service rendu à la nation. Ce service, ce fut de jouer pour le Dinamo de Minsk de la Ligue continentale de hockey (KHL). En Biélorussie, le hockey est tellement populaire, que tous les joueurs du Dinamo sont des vedettes. «Depuis mes débuts avec le club, c’est très rare qu’en public je ne doive pas signer un autographe ou donner quelques poignées de main.»

Le Dinamo est un des clubs fondateurs du nouveau circuit eurasien. Les 2 premières années, l’équipe a joué ses matchs dans un tout petit aréna de 3 000 sièges. Tout comme la KHL, le club de Minsk a sauté à pieds joints dans les ligues majeures. Geoff peut maintenant jouer dans un amphithéâtre moderne accueillant 15 000 partisans.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Il y a 6 ans, la ligue était réellement inconfortable. Aujourd’hui, c’est vraiment du hockey professionnel. Il y a encore du chemin à faire avant d’atteindre le standard de la LNH dans plusieurs domaines, particulièrement dans celui entrepreneurial. Par contre, la qualité du jeu a beaucoup augmenté. C’est beaucoup plus robuste et structurer. Le style de jeu demeure typiquement russe, mais ça a pris de la maturité.»

Le Torontois est catégorique. La KHL est une ligue majeure de hockey. «C’est indéniablement du hockey des ligues majeures. De beaucoup supérieur à la Ligue américaine. Les 10 meilleures équipes de la ligue peuvent sans problèmes tenir tête à celles de la LNH.»

Jouer dans un tel circuit lui a donc redonné confiance. Geoff considère plausible un retour au sein de la LNH. « Je regarde les 3e et 4e trios des équipes dans la LNH, puis je sais que ces joueurs n’auraient pas beaucoup de succès ici. Les championnats mondiaux vont me donner de la visibilité sur la scène internationale et je serai agent libre cet été. Ce sera plaisant de réessayer en Amérique du Nord.»

* * *
Alexandre Pouliot-Roberge écrit aussi pour la Gazette du hockey

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur