Un seul traitement de la maladie cœliaque: pas de gluten

muffin

Éliminer le gluten permet de combattre la maladie coeliaque, mais ce n’est pas un traitement à prendre à la légère. (Photo: Lucie Peclova | Dreamstime.com)


6 juin 2018 à 8h00

L’intolérance au gluten fait beaucoup parler d’elle, mais la maladie cœliaque, beaucoup moins. Pourtant, cette dernière est une affection médicale grave, susceptible d’entraîner des dommages irréversibles et contre laquelle l’élimination du gluten est le seul traitement connu.

Grave et rare

Selon les estimations, environ 1% de la population canadienne serait cœliaque. Cette affection génétique auto-immune et non réversible est déclenchée par la consommation de grains contenant du gluten.

En bref, le système immunitaire d’une personne atteinte réagit négativement à la présence de gluten dans l’alimentation et attaque la paroi intérieure de l’intestin grêle, diminuant ainsi l’absorption de certains nutriments, dont le fer, l’acide folique, le calcium, la vitamine D, les protéines et les graisses.

Sans traitement, cette maladie augmente notamment le risque de développer de l’ostéoporose, de l’anémie, des problèmes neurologiques et un retard de croissance chez les enfants.

Régime sans gluten

À ce jour, il n’y a pas de médicaments contre la maladie cœliaque et le seul traitement disponible consiste à éliminer les grains contenant du gluten (seigle, avoine, blé, orge, triticale) de l’alimentation, ainsi que les produits alimentaires qui en contiennent (soupes, sauces, charcuteries, plats cuisinés, etc.).

Ce régime restrictif doit être suivi à vie afin de prévenir les symptômes et les complications à long terme.

Ce n’est pas un traitement à prendre à la légère, puisque la consommation d’à peine 20 parties par millions de gluten — soit l’équivalent de la pointe d’un stylo — est suffisante pour entraîner des dommages irréversibles à l’intestin chez les personnes cœliaques.

Intolérance ≠ maladie

Selon différentes estimations, entre 1 et 6% de la population souffrirait d’intolérance au gluten. Comme la maladie cœliaque, cette intolérance est une réaction au gluten qui peut entraîner des symptômes gastro-intestinaux (maux de ventre, diarrhées, constipation, etc.).

Toutefois, l’intolérance au gluten — appelée dans la littérature scientifique sensibilité au gluten — n’entraîne pas de dommages irréversibles à l’intestin ni de complications médicales à long terme.

À l’heure actuelle, il s’agit d’une condition encore mal définie et des études seront nécessaires pour mieux cerner ses causes et ses traitements.

Pas bon pour tout le monde

Le Collège des médecins et l’Ordre professionnel des diététistes du Québec ne recommande pas l’adoption d’un régime sans gluten à ceux qui ne souffrent pas de la maladie cœliaque ou de sensibilité au gluten.

Ce régime très restrictif, suivi sans la supervision d’un spécialiste, pourrait entraîner de graves carences alimentaires. C’est pourquoi il devrait être adopté uniquement par ceux dont la condition médicale nécessite l’élimination complète du gluten, ce qui s’avère complexe.

Qui plus est, les personnes qui pensent souffrir de maladie cœliaque et qui adoptent un régime sans gluten avant de recevoir un diagnostic risquent de rendre le dépistage de la maladie encore plus difficile.

En effet, la première étape du diagnostic consiste à faire un test sanguin qui établit la présence d’anticorps réagissant au gluten dans le sang. Sans consommation de gluten, le test sanguin se révélera négatif.

Éliminer le gluten fait maigrir: FAUX

Plusieurs personnes qui ne sont ni cœliaques ni sensibles au gluten bannissent le gluten de leur alimentation dans l’espoir de perdre du poids. Or, les aliments sans gluten ne sont pas nécessairement moins caloriques que leur équivalent conventionnel.

En fait, de nombreuses études — comme ces deux études récentes — ont démontré que les aliments sans gluten sont souvent plus gras, sucrés et salés que les aliments conventionnels, en plus d’être plus coûteux. C’est plutôt en éliminant des produits alimentaires ultra-transformés qu’on perd du poids.

200 signes et symptômes

Il existe jusqu’à 200 signes et symptômes de la maladie coeliaque, allant des maux de ventre à l’anémie, en passant par les maux de tête, les ulcères buccaux récurrents et l’infertilité. C’est pourquoi la maladie est souvent difficile et longue à diagnostiquer (en moyenne 12 ans).

On peut trouver des informations sur la maladie coeliaque sur les sites de la Fondation québécoise de la maladie coeliaque (FQMC) et de l’association canadienne de la maladie coeliaque. La FQMC offre également du soutien aux personnes qui ont reçu un diagnostic de maladie cœliaque ou de sensibilité au gluten: formations et ateliers avec des nutritionnistes, documentation et autres.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un mystérieux signal venu du ciel

espace
Extrêmement court et extrêmement puissant
En lire plus...

18 août 2018 à 7h00

La Riviera française au bout de la rue Polson

Soirée blanche au Cabana Pool Bar le 23 août
En lire plus...

17 août 2018 à 13h00

BIBLIOTECHNICIENNE, BIBLIOTECHNICIEN

École élémentaire catholique Saint-Antoine - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente à temps partiel (0,5), soit 17,5 heures par semaine, qui agira à titre de bibliotechnicienne, bibliotechnicien à l’école...
En lire plus...

ÉDUCATEUR, ÉDUCATRICE EN GARDERIE

Garderie Les Coccinelles Zélées, École élémentaire catholique Immaculée-Conception - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne à terme à temps partiel (0,5), soit 17,5 heures par semaine pour le programme avant/après l’école soit 3,5 heures,...
En lire plus...

CONCIERGE

École secondaire catholique Sainte-Famille - ÉCOLE SECONDAIRE CATHOLIQUE SAINTE-FAMILLE, MISSISSAUGA 40 HEURES PAR SEMAINE, SOIT 8 HEURES PAR SOIR POSTE PERMANENT SUR UNE BASE ANNUELLE DE 12 MOIS MANDAT Sous la supervision et les...
En lire plus...

ÉDUCATEUR, ÉDUCATRICE EN GARDERIE

Garderie Porte-soleil, École élémentaire catholique Sacré-Coeur - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente à temps partiel (0,43), soit 15 heures par semaine, qui agira à titre d’éducateur ou d’éducatrice qualifiée à...
En lire plus...

CONCIERGE

École élémentaire catholique Sacré-Coeur - ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE CATHOLIQUE SACRÉ-COEUR, GEROGETOWN 35 HEURES PAR SEMAINE, SOIT 7 HEURES PAR SOIR POSTE PERMANENT SUR UNE BASE ANNUELLE DE 12 MOIS MANDAT Sous la supervision et les...
En lire plus...

De plus en plus de médecins hésitent à prescrire des opioïdes

Même si de nombreux patients tireraient un grand bénéfice de ces antidouleurs
En lire plus...

Métissage musical au 7e festival Mwinda

Rencontres entre les artistes de renommée internationale et des jeunes talents émergents d'ici
En lire plus...

17 août 2018 à 9h00

Des intrus dans notre système solaire

espace
Un astre aussi massif que notre Soleil pourrait passer un jour aussi près que Pluton
En lire plus...

17 août 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur