Le sel de mer pas plus santé que le sel de table

sel de mer

De sel de mer. (Photo: Alexandr Kornienko | Dreamstime.com)


22 février 2018 à 11h00

On tire de plus en plus la sonnette d’alarme quant à notre consommation de sel: un Canadien moyen avalerait 3400 mg de sodium par jour, tandis que les adolescents et les jeunes hommes dépasseraient les 4300 mg, soit près du double de la quantité à ne pas dépasser.

Pourrait-on réduire les risques en se tournant vers le sel de mer? Pas vraiment…

Le sel de table, qu’on trouve le plus souvent dans nos salières à la maison, est un sel à grains fins constitué de chlorure de sodium (NaCl). Il renferme généralement un agent anti-agglomérant pour empêcher les grains de colmater — de former des blocs durs.

Au Canada, il est enrichi en iode dans le but de prévenir le goitre: une augmentation de volume de la glande thyroïde due à une carence en iode.

Cette condition est devenue moins fréquente dans la population nord-américaine de nos jours: les personnes consommant régulièrement des produits de la mer, ainsi que des produits laitiers, des œufs et de la viande, sont moins à risque.

Toutefois, certains experts craignent une recrudescence d’une déficience en iode dû à la popularité des sels non iodés.

Le sel de mer et la fleur de sel sont produits par l’évaporation de l’eau de mer, habituellement dans des bassins peu profonds chauffés par le soleil.

Le sel de mer porte souvent le nom de la région ou de la mer d’où il provient, par exemple le sel de Guérande, le sel de Camargue… Le goût, la couleur et la taille des cristaux peuvent donc varier selon leur lieu d’origine.

Ils sont susceptibles de renfermer des traces de minéraux (très variables selon l’endroit d’où provient le sel), mais en faible quantité par rapport aux besoins quotidiens.

Le sel cachère quant à lui, est un sel de table qui ne contient aucun additif alimentaire. Il se présente sous forme de gros grains.

Même quantité de sodium

Il est inexact de croire que le sel de mer est plus avantageux pour la santé que le sel de table. En fait, le sel de table et le sel de mer fournissent essentiellement la même quantité de sodium, soit 2300 mg par 5 ml (1 c. à café).

La différence entre les deux types de sel ne se situe pas au niveau de leur effet sur la santé, mais plutôt au niveau de leur saveur et de leur texture.

Pour contrôler ou prévenir une tension artérielle élevée, il est recommandé de limiter sa consommation de sodium à 2300 mg par jour.

La consommation excessive de sel est déconseillée notamment parce qu’elle favorise le développement de l’hypertension artérielle. Les Canadiens consomment, en moyenne, près de deux cuillères à café de sel par jour, soit le double de la quantité maximale recommandée.

Pour relever le goût de vos plats, allez-y modérément avec le sel, peu importe son origine, et variez les assaisonnements en utilisant les fines herbes, les épices, l’ail, les vinaigres aromatisés, le citron ou la lime. Mais surtout, consommez moins de produits transformés, souvent riches en sodium.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les Indisciplinés investissent dans un grand spectacle pour leur 10e anniversaire

Indisciplinés de toronto
De plus en plus de nouveaux comédiens et techniciens talentueux
En lire plus...

22 juin 2018 à 15h00

François Bourassa se réinvente

François Bourassa
Le 27 juin au Festival de jazz
En lire plus...

22 juin 2018 à 14h00

Un règlement albertain machiavélique

La Couronne suspend des procédures pour ne pas reconnaître le droit des Défendeurs au français
En lire plus...

22 juin 2018 à 12h30

Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Rare encouragement pour les récits courts
En lire plus...

22 juin 2018 à 11h39

Cannabis : à la poursuite du diamant vert

La légalisation va donner accès à du financement pour la recherche
En lire plus...

Impact économique de l’intelligence artificielle : on cherche encore

Pas de pertes d’emplois ni de productivité accrue
En lire plus...

22 juin 2018 à 7h00

L’espiègle trio jazz Les Malcommodes

les malcommodes
Le 26 juin au Festival de jazz de Toronto
En lire plus...

21 juin 2018 à 13h00

Un test a changé sa vie : dans les pas d’un enfant dyslexique

La Liberté
«J’étais content de savoir que je n’étais pas stupide»
En lire plus...

21 juin 2018 à 10h00

Le véganisme dans le vêtement : trop de plastique ?

Le cuir de kangourou et le polyester plus «verts» que la laine d’alpaga et le cuir de bovin
En lire plus...

21 juin 2018 à 7h00

Technicien(ne) à l’aide technique

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente, à temps plein (1,0), soit 35 heures par semaine, qui agira à titre de technicienne, technicien à l’aide technique...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur