Un prof pour les milléniaux

Le prof Norman Cornett à la librairie Mosaïque le 14 septembre.


20 septembre 2016 à 0h45

Les «milléniaux», nos jeunes arrivés à l’âge adulte au tournant du 21e siècle,  veulent travailler pour vivre, et non pas vivre pour travailler comme leurs parents. Ils n’hésitent pas à fonder leur propre entreprise quand les employeurs existants ne font pas leur affaire. Cette génération serait la plus favorable à un système d’éducation fondé sur la liberté et la créativité, comme celui que prône le professeur Norman Cornett.

Cet historien montréalais d’origine texane, expert de Lionel Groulx et traducteur de Naïm Kattan, est ce prof de science des religions congédié en 2007 de l’Université McGill, qui ne comprenait pas sa pédagogie «dialogique». Cette affaire a scandalisé la cinéaste de l’ONF Alanis Obomsawin, qui en a fait un film.

Aujourd’hui invité comme conférencier par plusieurs grandes institutions canadiennes, américaines et européennes, il était de passage à la librairie Mosaïque et au théâtre Spadina de l’Alliance française de Toronto, jeudi soir dernier, où une quinzaine de personnes seulement sont venues l’entendre exposer sa philosophie de l’éducation.

Comme la musique, la seule discipline artistique à faire travailler les deux hémisphères du cerveau, l’éducation doit également, selon le prof Cornett, inculquer les connaissances tout en stimulant la participation, la discussion, la créativité et une certaine vision «holistique» de l’individu dans son environnement et sa société.

Prônant une «renaissance» plutôt qu’une «révolution», il assure que sa pédagogie est encore plus exigeante et productive – mais plus enrichissante – que l’enseignement «industriel» traditionnel. Et c’est justement dans cette direction, note-t-il, qu’on cherche des solutions aux trop nombreux problèmes de stress et de dépression chez les étudiants.

Plus tôt, à la librairie Mosaïque, Norman Cornett avait fait la promotion de sa traduction anglaise du roman Farida, de Naïm Kattan, dont il n’existerait pas de réédition en français. Seulement 5 oeuvres sur 57 de Naïm Kattan, «pourtant l’un des plus grands écrivains de la francophonie», ont été traduites en anglais.

Farida, dit-il, est un roman prophétique permettant de comprendre ce qui se passe aujourd’hui en Irak et au Moyen-Orient.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Keep Cool, la nouvelle salle de sport innovante

Keep Cool
La salle de sport Keep Cool, exportée à Toronto par un entrepreneur Français, est un club moderne et innovant où il y en a...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 11h00

Josée Forest-Niesing, une nouvelle Franco-Ontarienne au Sénat

Sénat du Canada
Le 11 octobre dernier, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé la nomination de Josée Forest-Niesing au Sénat du Canada. Portrait de cette nouvelle...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 8h00

De nouveaux défis pour la ministre Mélanie Joly

Mélanie Joly et Denis Simard
La ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie Mélanie Joly a présenté ses nouveaux défis pour les semaines à venir.
En lire plus...

17 octobre 2018 à 17h00

Nouveau gouvernement québécois, nouveau regard sur le Québec

Infographies Québec
François Legault présentera le premier gouvernement de la Coalition Avenir Québec le jeudi 18 octobre. Pour l’historien Gilles Laporte, c’est un moment on ne...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 14h30

Marc Cormier souhaite préserver le patrimoine historique de Toronto

Marc Cormier
Marc Cormier, résident torontois depuis 28 ans, se présente aux élections municipales du 22 octobre dans la circonscription 11 de University-Rosedale. Il évoque pour...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 11h00

La «tolérance au lactose» se démocratise universellement

Verre de lait
L’évolution biologique est toujours en marche, même chez les humains : de génération en génération, des Chiliens sont en train de développer la capacité...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 7h00

Saveurs, histoire, sport et nature d’octobre à Hamilton

Depuis quelques années, Hamilton sort de l’ombre de Toronto. La ville reine devient tellement grande qu’on aime parfois redécouvrir l’esprit communautaire de la ville...
En lire plus...

16 octobre 2018 à 17h00

Beaucoup d’entreprises se préparent au choc de la légalisation

Lucie Laboisonnière
Beaucoup s’inquiètent des répercussions de la légalisation de la marijuana récréative dans les entreprises. Une chose est certaine, les employeurs doivent s'adapter depuis le...
En lire plus...

16 octobre 2018 à 14h30

La Péninsule-Bruce, des paysages à couper le souffle

Bruce Peninsula
Située à 300 kilomètres au nord de Toronto, la Péninsule-Bruce est l'un des lieux incontournables du patrimoine de l'Ontario.
En lire plus...

16 octobre 2018 à 11h00

Méfiez-vous de l’ADN de vos proches

ADN
Depuis la résolution de nombreuses affaires grâce à l'ADN des membres de la famille des suspects, une troublante question se pose : on approche...
En lire plus...

16 octobre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur