Un match complètement fou entre Toronto FC et Los Angeles Galaxy

Zlatan Ibrahimovic éblouit la rencontre

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Le BMO Field, stade du Toronto FC.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Toronto FC accueillait Los Angeles Galaxy samedi soir dans son antre du BMO Field pour une rencontre décisive dans la course aux éliminatoires en MLS. 

La date était réservée depuis de longues semaines par les fans de soccer à Toronto. Et pour cause, en marge de cette rencontre, tous les regards se tournaient vers Zlatan Ibrahimovic, ancien joueur du Paris Saint Germain.

Et une fois de plus, l’international suédois a fait parler de lui dans le monde entier.

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Animations pyrotechniques et entrée des joueurs sur la pelouse

Première période à sens unique

Le Toronto FC a parfaitement débuté sa rencontre en ouvrant le score dès la 5e minute d’une belle tête de Victor Vázquez, très bien servi par l’ancien du PSG Grégory van der Wiel. Une bonne entame confirmée quelques minutes plus tard par le but de Jozy Altidore (17e), à la conclusion d’une superbe action collective.

Dans la foulée, les Californiens ont tenté de réagir, mais la tête d’Ola Kamara a touché le poteau (18e). Dès la 35e minute, c’est le maître à jouer du Toronto FC, Sebastian Giovinco, qui a inscrit le but du 3-0 d’une belle frappe de l’extérieur du pied. Après s’être fait une passe en profondeur pour lui même, il n’a pas raté son face à face avec le gardien adverse.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Sebastian Giovinco, auteur du troisième but, balle au pied

500e but

Le fait du match est survenu à deux minutes de la pause, lorsque Zlatan Ibrahimovic (Los Angeles Galaxy), 36 ans, a inscrit son 500e buts en carrière devant un stade ébahi. Il rejoint désormais Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, les deux seuls joueurs à en avoir inscrit autant.

Un chef-d’oeuvre dont lui seul a le secret. Dos à la cage adverse, Zlatan a repris d’un geste acrobatique un long ballon en profondeur sans laisser aucune chance au gardien. Admirez plutôt:

Deuxième mi-temps folle

Dès le retour des vestiaires, Los Angeles Galaxy a capitalisé sur ce superbe but du Suédois en réduisant une nouvelle fois le score grâce à une tête de Kamara, qui cette fois-ci est bien rentrée (53e).

À ce moment-là du match, le Toronto FC est en grande difficulté, ne parvenant plus à ressortir un seul ballon correctement de son camp, ni même à enchaîner les passes. Un constat qui se vérifie quelques minutes plus tard lorsque Rolf Feltscher égalise d’une belle tête piquée qui termine sa course dans le petit filet (58e).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dès lors, le match est totalement relancé. Mais, comme un symbole, c’est Jonathan Osorio, international canadien, qui permet au TFC de reprendre l’avantage d’une tête imparable à bout portant.

La fin de match sera ensuite électrique, devant 30 799 supporters surchauffés. En toute fin de rencontre, Jay Chapman, un autre Canadien, est venu définitivement entériner le succès du Toronto FC d’une frappe limpide au ras du sol (90e+4).

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Cérémonie des hymnes nationaux

Encore un espoir pour les éliminatoires

Alors qu’il reste six matches à disputer avant la fin de la saison régulière, le Toronto FC a neuf points de retards sur la sixième place qualificative pour les éliminatoires, occupée par Montréal (qui a joué un match de plus). Cette victoire permet donc au champion en titre d’y croire encore.

Cependant, pour obtenir son billet pour les éliminatoires, il ne faudra plus laisser beaucoup de points en route désormais…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur