Un jeune et grand talent de peintre

Champ de lavande.

11 novembre 2008 à 14h16

Emmanuel a commencé à peindre à l’âge de six ans, comme bien d’autres. Mais lui a persévéré, guidé par des parents attentionnés et émerveillés d’avoir un rejeton si doué de sens artistique. Un père exigeant, et ça a réussi. Fort bien ! Emmanuel a déjà eu plusieurs expositions de groupe, mais cette fois, il se produit seul. Il est encore tout jeune bien qu’il soit en deuxième année d’université à l’École des Beaux Arts de York. Mais il vous explique ses tableaux avec l’assurance d’un vrai professionnel.

Dans la Salle polyvalente de North York , ce mercredi 5 novembre, c’est Karine Larcher, directrice du Centre de North York, et Jean-Claude Duthion, le directeur de l’Alliance française de Toronto qui recevaient, avec une généreuse convivialité, les nombreux invités et amis venus admirer les œuvres du jeune peintre. L’ambiance était cordiale elle aussi, et l’on côtoyait beaucoup d’universitaires, de jeunes gens, ainsi que de nombreux élèves de l’Alliance française. L’ensemble des tableaux donnait un air de fête. « C’est un bouquet de couleurs ! » a dit fièrement la mère du peintre, et c’était vrai !

S’il était en fin de carrière, on dirait qu’il y a trois manières parmi les tableaux d’Emmanuel: la première impressionniste très inspirée du Groupe des Sept canadiens, et l’un des tableaux n’aurait pas été renié par Thompson ; la seconde manière est d’inspiration fauve, peinte surtout en Corse ; la troisième se tourne vers l’abstraction. L’absence de date sur les fiches des tableaux n’autorise pas à dire qu’il y a eu évolution dans cet ordre.

Je pencherais plutôt pour voir dans cette exposition un art encore jeune, très diversifié, et qui cherche son style. Il est intéressant de voir qu’Emmanuel n’a pas succombé à la tentation de facilité qu’il y aurait eu à suivre la palette du Groupe des Sept. Cependant, il a en été tellement influencé qu’on en retrouve les coloris dans ses paysages corses, en plus violent toutefois. Des feuillages d’automne canadiens, d’un côté, aux champs de fleurs méditerranéens, de l’autre. Et puis, il y a un désir d’abstraction qui se manifeste tantôt par des paysages aux lignes épurées, tantôt par un certain cubisme, inspiré de Braque. Emmanuel a non seulement un bon sens des couleurs mai aussi du relief, comme on peut le voir dans le tableau « Champ de lavande ».

Quoiqu’il en soit, même si l’on ne peut encore dire sans se tromper : « Ce tableau est un Emmanuel ! », on peut affirmer que cette maîtrise-là n’est pas loin.

Allez vite voir cette exposition, vous en serez étonnés et ravis. Merci à l’Alliance française de l’avoir permise. C’est une première réussie au Centre culturel de l’Alliance à North York, 95 Sheppard Avenue West, métro Sheppard-Young.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quand les enfants partent de la maison: dépression ou libération?

famille depart de la maison
Partir, rester en contact, revenir, repartir, déprimer, s'envoler...
En lire plus...

16 décembre 2017 à 13h00

Des courants océaniques sur Europe

Europa, une des lunes de Jupiter. (Photo: NASA)
De la vie microbienne?
En lire plus...

16 décembre 2017 à 11h00

L’énergie sombre et ses fantômes

Notre ciel étoilé. (Photo: kimi kao / Flickr / Creative Commons)
L’univers en expansion finirait par se «déchirer»
En lire plus...

16 décembre 2017 à 10h00

La tache rouge de Jupiter: 350 km d’épaisseur

La sonde Juno mesure des micro-ondes radio naturelles émanant des  nuages de la tache rouge de Jupiter. (Photo: NASA)
Mais elle rapetisse
En lire plus...

16 décembre 2017 à 9h00

La pie qui fait la toilette du wapiti

La «personnalité» joue un rôle important dans l'interaction des animaux. (Photo: Robert Found de l'Université de l’Alberta)
La «personnalité» joue un rôle important dans l'interaction des animaux
En lire plus...

La cyberdépendance encore méconnue

Comme pour les drogues ou le jeu: obsession, perte de contrôle, répercussions. (Photo: Federico Morando / Flickr / Creative Commons)
Comme pour les drogues ou le jeu: obsession, perte de contrôle, répercussions
En lire plus...

15 décembre 2017 à 16h57

Funérailles nationales pour l’ex-roi Michel en Roumanie

Le cercueil du roi Michel au palais royal à Bucarest.
Visite à Toronto en 1992
En lire plus...

15 décembre 2017 à 10h47

L’impôt foncier annuel de CAH passe de 350 000 $ à… zéro!

L'édifice à logements pour aînés francophones Place St-Laurent, des Centres d'Accueil Héritage.
Nouvelle flexibilité financière pour le centre pour aînés francophones de Toronto
En lire plus...

13 décembre 2017 à 17h59

Bye Bye 150e grandiose à Ottawa

La patinoire de la Colline du Parlement. (Photo: Patrimoine canadien)
Patinage, hockey, musique, danse et culture autochtone d'ici à janvier
En lire plus...

13 décembre 2017 à 13h51

Au Café bilingue de FrancoQueer: une ambiance «inclusive» pour apprendre le français

glad-day-francoqueer
La langue française pose des défis aux LGBT
En lire plus...

13 décembre 2017 à 12h05

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur