Trudeau s’excuse d’avoir répondu en anglais à une question en français

Justin Trudeau

Justin Trudeau


24 février 2017 à 15h17

Le premier ministre Justin Trudeau a exprimé ses regrets pour avoir répondu en anglais à une question posée en français lors d’une assemblée publique à Peterborough en janvier.

L’affaire avait connu un retentissement national quand, une semaine plus tard, il avait répondu en français à une question posée en anglais par une participante au même genre d’événement à Sherbrooke.

M. Trudeau s’est également excusé auprès de la dame en question.

«Nous sommes reconnaissants de la réponse du premier ministre ainsi que de son engagement à l’égard des droits des communautés de langue officielle en situation minoritaire», a commenté le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, Carol Jolin, à qui Justin Trudeau a adressé sa lettre d’excuses, datée du 23 février.

«Mon engagement personnel à l’égard des droits des communautés de langue officielle en situation minoritaire est incontestable», écrit M. Trudeau, qui avait initialement justifié son comportement par le fait qu’il se trouvait en Ontario devant un public majoritairement anglophone, et au Québec où la majorité est francophone.

Depuis l’instauration du bilinguisme officiel sous son père Pierre Elliott Trudeau, la tradition veut que les politiciens (qui le peuvent) répondent dans la langue de leur interlocuteur. La décision, à deux reprises, de favoriser la langue de la majorité, plutôt que celle du citoyen s’adressant à son élu, avait été vertement critiquée.

«Le Canada est un pays bilingue et j’aurais dû répondre aux questions dans la langue dans laquelle elles m’ont été posées», admet-il maintenant.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un mystérieux portrait de la princesse Anastasia

Jim Watt et Veronica Kvassestkaia-Tsyglan tenant le portrait d'Anastasia.
Bientôt dévoilé au Arts and Letters Club de Toronto
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h52

Protéger l’environnement de/pour l’humanité

Plastic China, de Wang Jiuliang
Des films percutants au festival Planet In Focus du 19 au 22 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h50

Les réalisatrices autochtones veulent casser les clichés

Six femmes autochtones du court-métrage Creatura Dada.
18e édition du festival du film autochtone ImagiNATIVE
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h45

L’humoriste préféré des Français revient en anglais

Gad Elmaleh à Los Angeles (Photo: Todd Rosenberg Photography)
Oh My Gad le 11 novembre au théâtre Queen Elizabeth
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h40

Annulation d’Énergie Est: des raisons strictement économiques?

pipeline
Remplacé par Keystone XL: Donald Trump plus proactif que Justin Trudeau.
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h30

À millénial, millénial et demi

Le nouveau chef du NPD canadien, Jagmeet Singh.
Nos trois chefs politiques fédéraux sont «jeunes»
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h25

Maître Jesse Gutman

Maître Jesse Gutman
Agent de grief au Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h20

De plus en plus facile d’obtenir la citoyenneté canadienne

citoyennete
On n'a même plus besoin de vouloir résider au Canada.
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h15

Francophonie des Amériques: des liens qui se multiplient

centre_franco_ameriques_logo
On est 33 millions dans le Nouveau Monde
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h10

Le lac Érié à nouveau envahi par les algues

L'ouest du Lac Érié, le 26 septembre. (Photo: NASA)
Au banc des accusés: les engrais utilisés par les fermiers.
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h05

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur