Trudeau s’excuse d’avoir répondu en anglais à une question en français

Justin Trudeau

Justin Trudeau


24 février 2017 à 15h17

Le premier ministre Justin Trudeau a exprimé ses regrets pour avoir répondu en anglais à une question posée en français lors d’une assemblée publique à Peterborough en janvier.

L’affaire avait connu un retentissement national quand, une semaine plus tard, il avait répondu en français à une question posée en anglais par une participante au même genre d’événement à Sherbrooke.

M. Trudeau s’est également excusé auprès de la dame en question.

«Nous sommes reconnaissants de la réponse du premier ministre ainsi que de son engagement à l’égard des droits des communautés de langue officielle en situation minoritaire», a commenté le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, Carol Jolin, à qui Justin Trudeau a adressé sa lettre d’excuses, datée du 23 février.

«Mon engagement personnel à l’égard des droits des communautés de langue officielle en situation minoritaire est incontestable», écrit M. Trudeau, qui avait initialement justifié son comportement par le fait qu’il se trouvait en Ontario devant un public majoritairement anglophone, et au Québec où la majorité est francophone.

Depuis l’instauration du bilinguisme officiel sous son père Pierre Elliott Trudeau, la tradition veut que les politiciens (qui le peuvent) répondent dans la langue de leur interlocuteur. La décision, à deux reprises, de favoriser la langue de la majorité, plutôt que celle du citoyen s’adressant à son élu, avait été vertement critiquée.

«Le Canada est un pays bilingue et j’aurais dû répondre aux questions dans la langue dans laquelle elles m’ont été posées», admet-il maintenant.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Après les cornes de rhinocéros, les dents d’hippopotames

Un rhinocéros tué dans une réserve naturelle, où il était censé être protégé. (Photo: Brent Stirton_
Le prix de la photo de l'année pour un animal massacré
En lire plus...

23 octobre 2017 à 1h37

La mécanique du racisme sur des rails d’acier

Colson Whitehead, Underground Railroad, roman traduit par Serge Chauvin, Montréal, Éditions Albin Michel, coll. Terres d’Amérique, 2017, 416 pages, 32,95 $.
Parmi les semences de coton se trouvent aussi celles de la violence et de la mort.
En lire plus...

22 octobre 2017 à 8h00

Quiz : Le vin

bacchus
Vin blanc, vin rouge, vin rosé, vin corsé, vin sucré, vin sec… Tout un univers que celui de Bacchus!
En lire plus...

22 octobre 2017 à 7h00

Une minute pour «pitcher» une idée française

Pierre-André Svetchine, de CoWork.io, a remporté le concours de présentations. Derrière lui: les trois membres du jury.
Des «start-ups» technos en tournée à Toronto et Montréal
En lire plus...

20 octobre 2017 à 17h05

Jacques Flamand, poète et bâtisseur, n’est plus

Jacques Flamand
Fondateur des Éditions du Vermillon
En lire plus...

20 octobre 2017 à 15h14

Franc’Open Mic n’est plus à «l’é-trois»

Florian François et Cyril Mignottet soufflent les bougies des 3 ans de Franc'Open Mic.
Troisième anniversaire de la scène franco au Rivoli
En lire plus...

20 octobre 2017 à 10h58

Soutien aux journaux: la ministre tiendra compte du comité parlementaire

La ministre Mélanie Joly à Sudbury lors de la récente annonce du financement fédéral à la nouvelle Place des arts.
Mélanie Joly veut aider les «nouveaux modèles d’affaires» de presse écrite
En lire plus...

20 octobre 2017 à 10h03

#MoiAussi à visage découvert

niqab
Pour des relations civilisées...
En lire plus...

19 octobre 2017 à 15h55

Karina Gauvin revient chanter avec sa première chorale

Karina Gauvin (10e à partir de la gauche) dans Dr. Canon’s Cure, de Derek Holman et Robertson Davies, en 1982.
50e anniversaire de la CCOC
En lire plus...

19 octobre 2017 à 10h22

Harcèlement sexuel: dans le milieu artistique franco-ontarien aussi

Le chanteur et musicien David Poulin. (Photo: Joël Ducharme)
#moiaussi
En lire plus...

18 octobre 2017 à 15h28

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur