Trois commissaires enquêteront sur la CoViD-19 dans les foyers de soins de longue durée

Un des centres de soins de longue durée où des soldats de l'armée canadienne ont été déployés.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Comme promis au plus fort de la pandémie, alors qu’on avait appelé les Forces armées canadiennes en renfort dans des centres de soins de longue durée, le gouvernement de l’Ontario vient d’annoncer la composition et le mandat de sa commission d’enquête indépendante sur la CoViD-19 dans ces foyers.

Trois commissaires se pencheront sur la manière dont le coronavirus s’y est propagé, les conséquences de ces éclosions pour les résidents, le personnel et leur famille, et l’adéquation des mesures prises par la province et d’autres parties.

Le juge en chef adjoint Frank N. Marrocco en sera le président. Il sera assisté d’Angela Coke, ancienne cadre supérieure de la fonction publique de l’Ontario, et du Dr Jack Kitts, ex-PDG de l’Hôpital d’Ottawa.

La commission d’enquête formulera évidemment des conseils sur la manière de mieux protéger les résidents et le personnel des foyers de soins de longue durée contre toute éclosion future.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette commission indépendante a «toute latitude quant à la conduite de son enquête», promet le gouvernement. «Elle peut notamment contraindre des personnes à témoigner ou à produire des preuves, citer des témoins à comparaître et tenir des audiences publiques.»

Son rapport final est attendu vers avril 2021.

Parallèlement, le gouvernement provincial dit qu’il continuera à mettre en œuvre son plan pour améliorer le secteur des soins de longue durée, investissant 1,75 milliard $ pour aménager de nouveaux lits et réaménager les lits existants.

Près de 78 000 personnes vivent actuellement dans l’un des 626 foyers de soins de longue durée de la province. En mars 2020, plus de 38 000 personnes attendaient d’avoir accès à un lit de soins de longue durée. Le gouvernement affirme avoir déjà créé «un nouveau modèle de financement afin d’inciter les exploitants à construire de nouveaux foyers de soins de longue durée et à moderniser les établissements existants».

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur