Toujours plus de lecteurs de livres francophones à Toronto

Céline Marcoux-Hamade, ex-responsable des livres et des activités en français à la Bibliothèque de Toronto.
Partagez
Tweetez
Envoyez

« Quand certaines personnes disent que les bibliothèques ne sont plus utilisées, ce n’est pas vrai. » Il y a eu une augmentation de 9,1% de circulation et d’emprunts de livres francophones ces dix dernières années à la Bibliothèque de Toronto, nous dit la coordonnatrice de ce secteur, Céline Marcoux-Hamade, qui est au poste depuis 12 ans.

Juste en 2014-15, c’est une croissance de 3,9% qui a été enregistrée pour la demande de livres en français.

Il y une quarantaine de collections pour les adultes et des livres français pour enfants dans environs 80 bibliothèques, «étant donné que la demande pour les enfants est plus importante», indique-t-elle.

Elle rajoute que «le budget a augmenté, le taux de circulation a augmenté, le nombre de programmes a augmenté». Céline Marcoux-Hamade a créé toutes sortes d’activités en français, notamment « six clubs mensuels de lecture en français pour les francophones et francophiles ».

On présente aussi chaque année six films gratuits, deux visites d’auteurs et des ateliers d’écriture. D’autre part, pour les enfants, pendant le congé de mars, il y a environs seize activités prévues.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Toutes ces activités ont globalement un bon succès.»

En plus des livres, une plate-forme numérique a été créée à la Bibliothèque publique pour le service francophone: MaBiblioNumerique. «Elle sert à télécharger des livres numériques en français. Le service est gratuit avec une carte valide de la Bibliothèque publique de Toronto.»

La Culturethèque

La Bibliothèque publique de Toronto n’est pas le seul espace à avoir un service francophone pour les livres en français. La Culturethèque, créée via l’Alliance française de Toronto, dispose également d’une plateforme en ligne de livres.

La Culturethèque est un projet international qui a été crée par la fondation Alliance française, l’Institut français et le ministère français de la Culture.

«C’est un outil de promotion de la langue et de la culture française qui a été mis à disposition de toutes les Alliances françaises», nous a expliqué le directeur général Thierry Lasserre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«C’est une plateforme à 1200 entrées qui comporte romans, BD, manuels, magazines… c’est très diversifié et cela marche bien.» On peut les lire en ligne ou les télécharger. Pour utiliser cette bibliothèque numérique, il faut être étudiant ou membre de l’Alliance française de Toronto.»

«Les principaux intéressés sont les étudiants de l’Alliance française de Toronto qui veulent avoir de la ressource en français sans avoir à chercher sur internet ainsi que les francophones qui veulent avoir accès à la presse», précise M. Lasserre.

La Mosaïque

D’autre part, une librairie francophone a ouvert ses portes le 30 novembre 2015 à l’AFT au 24 Spadina au nord de Bloor: La Mosaïque.

«Avant, on opérait uniquement une autre librairie multilingue pour enfants, qui existe encore», nous raconte la copropriétaire Happie Testa.

«Il y avait toujours des clients des écoles ou des parents qui nous demandaient des livres en français parce qu’il n’y avait pas d’autre endroit pour en acheter. Avec l’Alliance française, on a décidé d’ouvrir une librairie pour servir un public généraliste.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«La clientèle de la librairie est composée de francophones, mais également de francophiles, parce que les programmes d’immersion française ont presque doublé depuis 10 ans.»

«Nous venons d’ouvrir, donc il faudra attendre au moins un an pour mesurer le vrai besoin d’une librairie francophone à Toronto. Les écoles publiques sont très intéressés de travailler avec nous et il y a beaucoup de demandes.»

Booxup

Par ailleurs, une application mobile d’échange de livres, Booxup, créée en France l’an dernier, sera lancée à Toronto le samedi 19 mars au théâtre Berkeley. L’événement est organisé sous l’égide du consulat de France à Toronto.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur