TIFF TOP 10: un régal pour les cinéphiles

Ceux qui font les révolutions à moitié n'ont fait que se creuser un tombeau
Partagez
Tweetez
Envoyez

Pour sa 16e édition, le dorénavant bien installé festival d’hiver Top 10, qui célèbre chaque janvier les «dix meilleurs films» canadiens produits l’année précédente dans différentes catégories cinématographiques, grandira encore en s’étendant à tout le pays.

Les plus grandes villes (Montréal, Vancouver, Calgary, Edmonton, Saskatoon, Winnipeg, Halifax, Ottawa…) auront donc droit à une tournée de projections des dix long-métrages, dix courts-métrages, et dix courts d’étudiants emblématiques ayant marqués les festivals de cinéma nationaux en 2016.

Première de la tournée, notre belle ville de Toronto accueillera le TOP 10 à partir de ce vendredi 13 janvier, pour deux semaines de projections et d’évènements destinés au public, aux professionnels ou aux étudiants de l’enseignement secondaire, qui rythmerons la TIFF Bell Lightbox.

Le festival ouvrira ses portes avec une journée de conférences et panels professionnels, ouverts au public, sur des thèmes aussi variés que la justice sociale au cinéma ou la nouvelle génération de la comédie télévisuelle à la canadienne. Cette journée se terminera en fanfare avec une réception, toujours ouverte au public et sur le toit de l’édifice, où la plupart des réalisateurs et acteurs des films du festival seront présents, ainsi que le gratin du cinéma canadien: bonne occasion de rencontrer vos idoles!

Grand Nord

Au programme des longs-métrages se trouvent des œuvres dont les cinéphiles auront déjà sans doute entendu parler, mais pas forcément eu la chance de voir puisque certaines ne sont pas encore sorties en salles.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Maliglutit
Maliglutit

Xavier Dolan fait bien sûr partie de la sélection avec son fameux Juste la fin du monde, mais on pourra également admirer en avance des films moins publicisés tels que Maliglutit (The Searchers) de Zacharias Kunuk, décrit par l’équipe du TIFF comme un des réalisateurs contemporains les plus importants et influents, et Nelly d’Anne Émon, déjà vu au TIFF en septembre, qui sortiront en salle le 20 janvier.

Angry Inuk, le documentaire de la réalisatrice inuite Alethea Arnaquq-Baril, vous emmènera dans le Grand Nord à la rencontre de ses compatriotes cherchant à remettre en cause leur culture et tradition, et à adapter leur style de vie et leur économie aux temps modernes.

Printemps érable

Également vu au TIFF 2016, Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, magnifique film de Mathieu Denis et Simon Lavoie, qui sortira le 3 février prochain au Québec, conte la dramatique descente aux enfers de quatre vétérans du Printemps d’Érable, trois ans après les évènements, qui rejettent toujours la société dans laquelle ils vivent.

Hello Destroyer
Hello Destroyer

Visant clairement la controverse, Hello Destroyer, de Kevan Funk, dans lequel un joueur de hockey voit son monde s’écrouler suite à un geste violent en pleine partie, ne manquera pas, comme le déclare VICE, de poser les bonnes questions sur les manières dont la violence est hypocritement encouragée, puis punie par des institutions qui nécessitent sa présence pour être rentables.

Les programmes de courts-métrages et de films d’étudiants, tout aussi intéressants, proposent un florilège de travaux de tous genres à découvrir avec délectation: animation, films expérimentaux, comédies, drames, documentaires, tout y est!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pendant l’année

Notons que dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada, le TIFF organise également une rétrospective géante du cinéma canadien intitulée Canada à l’Écran (Canada on Screen) avec des projections, tout au long de l’année à venir, de 150 grands films classiques de la riche histoire de notre septième art national, dont certains, tels Stories we tell de Sarah Polley, Dead Ringers, de David Cronenberg, Manufactured Landscapes de Jennifer Baichwal, ou encore Mommy de Xavier Dolan, seront également projetés pendant le déroulement du TOP 10.

Les évènements destinés aux étudiants du secondaire, ainsi que les projections de Canada à l’Écran sont gratuits, mais il vous faudra quand même, comme pour les projections régulières de TIFF TOP 10 ou les évènements professionnels, réserver vos billets.

Nelly
Nelly

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur