Thomas Gallezot souhaite «remettre le système scolaire à l’endroit»

Candidat aux élections scolaires du 22 octobre

Thomas Gallezot

Thomas Gallezot, sa compagne et leur enfant (Photo de campagne de Thomas Gallezot).


15 octobre 2018 à 17h00

Thomas Gallezot, candidat au Conseil scolaire du district de Toronto (TDSB) pour les élections du 22 octobre dans la circonscription Eglinton Lawrence, nous a présenté les points phares de son programme.

En 2014, Thomas Gallezot était candidat indépendant à un poste de conseiller municipal dans la circonscription Eglinton Lawrence. Dans le passé, il s’était également présenté aux élections provinciales (NPD).

Or, l’élection scolaire qui approche est une grande première pour lui. Après avoir quitté le NPD suite aux dernières élections provinciales, c’est désormais en tant que candidat indépendant qu’il aborde cette nouvelle échéance électorale.

Thomas Gallezot
Thomas Gallezot

Conseiller scolaire anglophone

Pour cet amoureux de la politique, les élections du 22 octobre sont perçues comme une continuation logique de sa carrière politique. De plus, il a souhaité montrer à travers son engagement dans un conseil scolaire anglophone que les francophones peuvent jouer un rôle politique en Ontario, hors de leur communauté.

Mais, surtout, sa démarche s’inscrit dans un engagement profond pour la communauté francophone. «Cette dernière aurait plus à gagner à avoir des conseillers scolaires francophones dans les écoles publiques (TDSB), élus par l’ensemble de la population», affirme Thomas Gallezot. Leur légitimité s’en trouverait alors décuplée.

«Remettre notre système à l’endroit»

«Le montant de la dette qui pèse sur les écoles du Conseil scolaire du district de Toronto (TDSB) ne cesse d’augmenter pour atteindre aujourd’hui 4 milliards», alerte-t-il.  En 2014 déjà, tous les conseillers scolaires parlaient de ces dettes importantes lors de leur campagne. Pourtant, rien n’a bougé.

Face à ce constat, M. Gallezot entend bien «remettre le système éducatif à l’endroit et faire en sorte de penser avant tout aux intérêts des enfants pour leur donner les outils nécessaires à leur épanouissement.»

Pour y parvenir, il compte bien mettre tous les problèmes sur la table, sans se soucier des nuisances probables pour la suite de sa carrière politique. Durant sa campagne, il s’est attaché à présenter aux électeurs différents exemples des lacunes présentes dans les écoles.

Que ce soit des toits qui tombent sur la tête des élèves ou des climatisations qui ne fonctionnent pas en période de grande chaleur, les chantiers sont importants selon lui.

Viamonde et l’enseignement du français

S’il est élu, Thomas Gallezot entend bien mettre en place une idée qui lui tient à cœur. Il souhaiterait que l’ensemble de l’enseignement du français de TDSB soit organisé par le conseil scolaire Viamonde, qui dispose d’un savoir-faire non négligeable dans le recrutement des professeurs, et dans la gestion des carrières.

«Cette idée, si elle est mise en oeuvre, permettrait à la fois de réaliser des économies et d’obtenir des résultats supérieurs dans l’apprentissage du français, notamment pour les élèves du Conseil scolaire du district de Toronto (TDSB)», nous explique Thomas Gallezot, qui étudie en parallèle un master en affaires publiques à l’université de Waterloo.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le marché va toujours «super bien»

maison
À chaque agent immobilier à qui on demande comment va le marché, la réponse est invariablement: «Super bien!» Mais il est possible que cela...
En lire plus...

26 mars 2019 à 9h00

Un penchant pour l’inclinaison des exoplanètes

science
Depuis que le télescope spatial Kepler a commencé à multiplier les découvertes d’exoplanètes en 2011, les astronomes se retrouvent devant un phénomène étrange: les...
En lire plus...

26 mars 2019 à 7h00

John Tavares vole la vedette et les Maple Leafs l’emportent

Avec seulement 7 parties restantes à la saison régulière et à quelques semaines du début des séries éliminatoires, les Maple Leafs recevaient la visite...
En lire plus...

25 mars 2019 à 23h51

Dans mon quartier… en cette Semaine de la Francophonie

Lise Marie Baudry
Dans mon quartier de Swansea-Bloor West Village, il y a de plus en plus de francophones.
En lire plus...

Rosalie Vaillancourt, une vraie peste

Semaine de la francophonie
Le 30 mars pour clore la semaine de la francophonie, l’humoriste québécoise Rosalie Vaillancourt vous montrera, dans son spectacle Enfant roi, sa réelle personnalité:...
En lire plus...

25 mars 2019 à 11h00

Les femmes et les Autochtones à l’honneur aux Hot Docs

La programmation de la 26ème édition des Hot Docs, qui se déroulera du 25 avril au 5 mai, a été révélée. Parmi les 234...
En lire plus...

25 mars 2019 à 9h00

Ces amateurs qui contribuent à l’avancement de la science

science biologie
Dans la dernière décennie, l’homme qui a classifié le plus grand nombre de nouvelles espèces marines n’était pas un biologiste mais un amateur: Emilio...
En lire plus...

25 mars 2019 à 7h00

Jeremy Lamb crucifie les Raptors sur un air de déjà vu

Une équipe adverse très adroite à 3-points, beaucoup de ballons perdus, de nombreux rebonds offensifs laissés à leurs adversaires et une défaite à la...
En lire plus...

24 mars 2019 à 23h00

Berlioz a changé le métier de compositeur

musique
De par le monde, de nombreux concerts ou festivals ou exécution d'une ou de plusieurs de ses œuvres marquent, en cette année 2019, le...
En lire plus...

24 mars 2019 à 11h00

Écriture soignée et soyeuse

roman Lévesque éditeur
Journaliste-photographe dans plusieurs médias québécois, Jean-François Villeneuve a publié un premier roman intitulé Les chambres obscures. Le titre renvoie aussi bien à des pièces...
En lire plus...

24 mars 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur