Sueurs froides: où est mon téléphone?

Partagez
Tweetez
Envoyez

Souffrez-vous de nomophobie? La peur de perdre… son téléphone cellulaire?

Eh oui, ça a déjà un nom, encore que ce ne soit pour l’instant que la proposition du groupe de recherche de l’Université d’État de l’Iowa qui s’est penché sur cette épineuse question. De l’anglais No-mobile-phone-phobia.

Pour la mesurer, ils ont construit une liste de 20 questions (quels sont vos usages du téléphone, qu’arrive-t-il si vous le laissez à la maison, niveau d’anxiété, etc.).

Ils s’attendent déjà à devoir classer les réponses entre nomophobie «modérée» et «sévère», mais surtout, ils rappellent qu’on n’en est qu’à l’étape du questionnaire.

Pour l’instant en effet, aucun chercheur n’a risqué la vie d’un cobaye en tentant de lui retirer son téléphone…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur