Succès grandissant du Festival du film contemporain italien

Partagez
Tweetez
Envoyez

Si, en ce mois de l’héritage italien, vous n’êtes pas déjà en costume de sport et prêt à assister à l’Euro 2016, ou si vous n’êtes tout simplement pas fan de soccer, préparez vos «smoking» et chaussures à «tapetto rosso», le Festival du film contemporain italien (ICFF) est de retour du 9 au 19 juin, avec stars, glamour et paillettes… à l’italienne!

Reconnu récemment comme un des dix festivals de cinéma les plus importants en Amérique du Nord, déjà présent l’année dernière dans pas moins de quatre villes (Toronto, Vaughan, Hamilton et Montréal), le petit festival, né il y a à peine cinq ans, se donne des allures de conquérant romain. Pour cette édition 2016, il étend son empire à deux cités supplémentaires, la ville de Québec et Niagara Falls.

Avec une trentaine de longs-métrages en compétition, ainsi que des courts-métrages, des événements prestigieux et une journée industrie orientée vers la réalité virtuelle et les films immersifs l’ICFF 2016 s’annonce comme un grand cru à déguster avec passion.

Côté glamour et événements à ne pas manquer, on notera la présence exceptionnelle de la grande Claudia Cardiale qui présentera, avec son partenaire à l’écran Raoul Bova, leur dernier film, Tous les chemins mènent à Rome, une comédie inter-génération, avec également Sarah-Jessica Parker (Sex and the City) et Paz Vega (Boardwalk Empire).

Mme Cardinale sera également honorée d’un prix célébrant sa réussite et sa carrière internationale exceptionnelle, s’étendant sur plus de 6 décennies.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Checco Zalone et Gennaro Nunziante feront également un passage dans la Ville Reine pour présenter Quo Vado?, une comédie dont le succès en Italie fut immense l’année dernière, leur valant la plus grosse recette jamais enregistrée dans l’histoire de leur box-office national.

Checco est bien à l’abri des problèmes de l’économie moderne en Italie grâce à son emploi de fonctionnaire de l’État garanti à vie. Mais un nouveau gouvernement, qui a promis de faire des économies et d’éliminer les fonctionnaires superflus, lui mène la vie dure en le forçant à accepter des postes de plus en plus insupportables.

Lors d’une mission en Arctique, il rencontre Valeria, Norvégienne dont il tombe éperdument amoureux, et il va bientôt devoir faire un choix entre sa zone de confort en Italie et un saut vers l’inconnu en Norvège.

L’ICFF rendra également hommage à Ettore Scola, maître du cinéma italien aux 40 films, et pilier de la comédie italienne contemporaine, disparu en janvier dernier, avec Fashi-on, initiative spéciale en collaboration avec l’Institut Ryerson. Cet événement se déroulera pendant la soirée de fermeture et présentera des vêtements crées pour l’occasion par les créateurs les plus en vue de Ryerson, inspirés par le classique du maître, La Famiglia.

Ustica, documentaire très attendu de Renzo Martinelli, connu pour ses films d’investigation pointus, attirera certainement les passionnés du genre et donne le résultat d’années de recherches du réalisateur sur la tragédie homonyme, lors de laquelle un avion de ligne s’était écrasé dans des circonstances étranges en juin 1980, créant de multiples controverses et théories de la conspiration et dont le mystère reste toujours intact.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il faudra attendre la fin du festival pour découvrir le film de fermeture, également très attendu: la première nord-américaine du nouveau long-métrage de Giuseppe Tornatore, réalisateur oscarisé de Cinema Paradiso, intitulé The Correspondence, drame romantique sur fond d’astrophysique et de réflexion sur la mort, emmené par Jeremy Irons et Olga Kurylenko.

Bien entendu les traditionnelles soirées d’ouverture et fermeture, symboles du style de vie et du glamour à l’italienne, verront la fine fleur de la communauté se retrouver pour célébrer leur héritage et la culture de la mère patrie, et ne seront à manquer sous aucun prétexte pour les amoureux de La Dolce Vita.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur