Soutien aux journaux: la ministre tiendra compte du comité parlementaire

La ministre Mélanie Joly à Sudbury lors de la récente annonce du financement fédéral à la nouvelle Place des arts.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Mélanie Joly ne s’est pas engagée face aux recommandations sur la presse écrite du Comité permanent du Patrimoine (Chambre des Communes), mais elle a promis d’en tenir compte dans la mise en œuvre de la Politique créative du Canada.

La réponse ministérielle au rapport du Comité déposé en juin a été publiée le 16 octobre. Trois des sept recommandations portaient sur le soutien au contenu journalistique.

Il est d’abord question d’un crédit d’impôt pour «rembourser une partie des investissements en capital et en main d’œuvre effectués en média numérique pour les entreprises de presse écrite». Dans sa réponse, Mélanie Joly rappelle que l’aide sera offerte aux journaux qui explorent «de nouveaux modèles d’affaires».

L’autre aspect qui retient son attention est la recommandation de soumettre «les agrégateurs de nouvelles étrangers aux mêmes obligations fiscales que les fournisseurs canadiens». Ottawa pourrait également permettre une déduction fiscale pour la publicité achetée sur les plateformes numériques.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ces demandes avaient été reprises par le Comité après avoir consulté l’industrie de l’information, dont l’Association de la presse francophone.

La ministre n’a pas évoqué la revendication du milieu minoritaire de relancer d’urgence l’achat fédéral de publicités dans les médias canadiens au lieu de diriger un nombre croissant de placements vers les géants du Web.

Dans sa réponse, Mélanie Joly signale que le ministère verse annuellement près de 75 millions $ du Fonds du Canada pour les périodiques afin d’appuyer «les magazines et les journaux non quotidiens à diffusion payée ainsi que les périodiques numériques». L’an dernier, 368 journaux non quotidiens se seraient partagé plus de 17 millions $.

Elle rappelle l’existence d’un complément au Fonds qui vise les périodiques des minorités de langue officielle, comprenant les journaux communautaires, administré par la Direction générale des langues officielles de son ministère.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur