Soupes, crêpes et gâteaux aux grillons

Trois frères en font l'élevage commercial en Ontario

Grillons et ténébrions sont élevés dans des poulaillers modifiés chez Entomo Farms.


12 juillet 2016 à 9h43

Les frères Darren, Ryan et Jarrod Goldin attribuent une grande part de leur succès dans la vie au conseil que leur répétaient leurs parents qui avaient l’esprit d’entreprise. Pendant leur jeunesse en Afrique du Sud, on leur disait de «poursuivre leurs rêves, aussi fous qu’ils soient».

Ce conseil les a bien servis. Aujourd’hui, les trois frères exploitent Entomo Farms, une entreprise d’entomoculture (les insectes) à Norwood, à l’est de Peterborough..

Darren et Ryan avaient d’abord commencé comme fournisseurs d’insectes pour nourrir les reptiles.

Jarrod avait toujours espéré travailler auprès de ses frères. Après avoir vu un candidat à l’émission Shark Tank faire la promotion d’une barre énergétique à base de grillons, ils ont commencé à songer à l’idée de produire des protéines d’insectes pour la consommation humaine.

Élevage économique

Aujourd’hui, Entomo Farms vend des grillons et des ténébrions rôtis ou réduits en poudre. Ces sources de protéines de remplacement durables sont riches en protéines, en fer, en calcium, en acides aminés et en omégas, en plus d’être faibles en gras.

L’élevage de ces insectes requiert également moins de nourriture, d’eau et d’espace que l’élevage des sources de protéines traditionnelles.

Les frères Goldin ont lancé leur entreprise en 2014 dans une installation de 5 000 pieds carrés. Ils exploitent maintenant une superficie de 60 000 pieds carrés, et se préparent à une nouvelle expansion.

Grâce à des fonds d’aide au démarrage provenant des secteurs gouvernemental et privé, ils exportent maintenant leurs produits partout dans le monde.

Dégoûtant?

Alors, quel est le goût des grillons? Les frères se font souvent poser la question! Lorsque la poudre (farine) est intégrée à une préparation, elle donne un léger goût de noisette à la recette, lequel est à peine percevable.

Le goût des grillons rôtis est souvent comparé à celui des croustilles ou des noix grillées.

Sur son site Web, Entomo Farms offre diverses recettes élaborées par son propre chef et même ses clients. On y propose une soupe à l’oignon avec farine de grillons, des crêpes à base de farine de grillons, un gâteau au fromage au caramel et aux grillons, ainsi que des centaines d’autres recettes.

À leurs débuts, les frères devaient souvent répondre à une foule de questions sur l’aspect «dégoûtant» des grillons. Après tout, manger des insectes est une idée plutôt nouvelle pour les Nord-Américains.

Toutefois, dans un monde où plus de deux milliards de personnes consomment chaque jour des protéines d’insectes, les perceptions évoluent rapidement ici.

«Ce qui devrait réellement être perçu comme dégoûtant sont les boissons gazeuses, les sucreries malsaines et autres aliments hautement transformés que consomment les gens», souligne Jarrod. «Les aliments que nous proposons contribuent considérablement à la santé et au bien-être d’une personne ainsi qu’à la protection de notre planète.»

Poulaillers modifiés

L’élevage d’insectes peut sembler comme un virage de carrière pour Jarrod, chiropraticien de formation, mais il s’est toujours intéressé à la santé et à l’alimentation durable.

«Il est tout à fait absurde que notre système alimentaire n’ait jamais tenu compte de la santé et que notre système de santé n’ait jamais tenu compte de l’alimentation. Nous voulons changer cela», affirme-t-il.

Entomo Farms est une entreprise pleinement intégrée. Les grillons sont élevés dans des poulaillers modifiés où sont installés des «logis pour grillons» qui fournissent un habitat sombre et confortable et un approvisionnement constant en eau et en nourriture.

Les œufs de grillons sont recueillis et couvés, puis les insectes sont récoltés à l’âge de six semaines. Les grillons sont ensuite lavés et soit rôtis ou pulvérisés. Même le fumier (les chiures) est vendu aux jardiniers comme engrais organique.

Entomo Farms a récemment remporté le prix national Startup Canada pour le développement durable. L’entreprise a également reçu une aide financière de Cultivons l’avenir 2 (CA2), une initiative fédérale, provinciale et territoriale. Le Conseil de l’adaptation agricole contribue à l’exécution de CA2 en Ontario.

Les frères Darren, Ryan et Jarrod Goldin, copropriétaires d'Entomo Farms.
Les frères Darren, Ryan et Jarrod Goldin, copropriétaires d’Entomo Farms.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les araignées utilisent l’électricité de l’air pour voler

Ça intriguait déjà le jeune Darwin
En lire plus...

18 juillet 2018 à 7h00

CAH et le lobby des aînés: FARFO s’parler

Centres d'Accueil Héritage
Prêts pour le «tsunami gris»?
En lire plus...

17 juillet 2018 à 14h24

Une virée à Wasaga Beach

wasaga beach
Des plages qui respirent les vacances et la famille
En lire plus...

17 juillet 2018 à 12h00

Le seuil de l’hypertension est incertain

hypertension
Entre 120 et 140: le chiffre magique
En lire plus...

17 juillet 2018 à 7h00

Succès de la fête torontoise de la Bastille

Wychwood Barns
Un événement annuel redynamisé
En lire plus...

16 juillet 2018 à 12h00

Un capteur contre le dopage technologique

cyclisme
Un capteur détecterait le champ magnétique d’un moteur caché dans un vélo
En lire plus...

Raymond Brousseau nous fait découvrir l’art inuit

Raymond Brousseau
Important don du collectionneur et peintre au MNBAQ
En lire plus...

15 juillet 2018 à 11h00

Quand un écrivain n’est plus cru, il est cuit !

Le premier roman de Claude La Charité s’intitule Le meilleur dernier roman. Ça ne s’applique pas au livre qu’on lit mais plutôt à un...
En lire plus...

15 juillet 2018 à 9h00

Quiz : Ottawa

En lire plus...

15 juillet 2018 à 7h00

Grande-Rivière-du-Nord, une terre haïtienne de caractère

Haïti
À l'heure du tourisme patrimonial durable
En lire plus...

14 juillet 2018 à 10h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur