Sofar: un concert à la maison

Partagez
Tweetez
Envoyez

Imaginez un peu assister à un concert intime dans le confort de chez soi? C’est en fait le concept que propose Sofar Sounds. D’Amsterdam à Istanbul en passant par Toronto, cette communauté musicale offre des prestations dites secrètes à même l’hospitalité d’un hôte volontaire.

Le but est de faire vivre une expérience originale et personnelle à des artistes et des amateurs de musique. Cette initiative permet non seulement au public de découvrir de façon hors du commun des pièces uniques, mais elle donne aussi la chance à de talentueux artistes locaux de se faire connaître.

C’est tout récemment qu’Emma-Lee a appris l’existence de Sofar Sounds. Grâce à la recommandation d’un ami proche, l’auteure-compositrice-interprète a participé à l’édition présentée lors de la Journée internationale de la femme le 8 mars.

Après avoir fait ses débuts en tant que chanteuse-guitariste folk-country, la Torontoise a récemment revampé son écriture pour créer des pièces musicales plus pop et soul.

Cette édition de Sofar Toronto représentait l’occasion en or de faire entendre quelques morceaux de son oeuvre la plus récente. C’était également le moment rêvé pour recréer des liens avec le public.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«C’est une manière de faire connaissance différemment avec les gens, ce qui serait plus difficile à faire dans d’autres circonstances», soutient l’artiste. «Lorsque l’on se retrouve dans une proximité pareille avec le public, l’ambiance est plus propice à un échange authentique.»

Aleya Chattopadhyay a assisté plus d’une fois à ce genre de spectacles. Elle est d’ailleurs une mordue de ce type de rassemblements. Elle en a fait la découverte alors qu’elle vivait à Londres. L’idée l’a immédiatement charmée et lorsqu’elle s’est réinstallée à Toronto il y a deux ans, elle a choisi de tenter l’expérience, mais à titre d’hôtesse cette fois.

«C’est une chose à laquelle j’ai toujours souhaité prendre activement part. J’avais toutes les raisons du monde de le faire. Je voulais ouvrir ma maison à la musique ainsi qu’à la communauté et je considérais que la Journée internationale de la femme représentait l’occasion idéale. Puis je trouve que c’est tellement agréable de recevoir des gens de son voisinage dans ce contexte»,
raconte-t-elle.

Ce qui fait le succès de Sofar Sounds, c’est à la fois la simplicité et la magie que partagent les amoureux de la chanson avec les artistes dans une ambiance particulière. Un peu plus d’un mois après la première d’une série de concerts à Toronto, l’événement gagne en popularité. «Nous avons un spectacle le 19 avril et les places se sont envolées en quatre minutes», a indiqué l’un des organisateurs, Ryan Levey.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur