Longer la rivière Humber pour remonter le temps

rivière Humber

Un rallye pédestre et ludique


6 juin 2018 à 14h00

Afin de faire découvrir aux curieux les origines de Toronto et de l’Ontario, la Société d’Histoire de Toronto nous donnait rendez-vous au parc Étienne Brûlé pour un rallye pédestre le long de la rivière Humber.

En ce dimanche 3 juin plutôt grisâtre, une vingtaine de personnes – francophones, amateurs d’histoire ou simples curieux – se sont réunies pour partir à la découverte des origines de Toronto.

Chaque marcheur s’est vu distribuer un questionnaire et devait rechercher les réponses sur les panneaux informatifs postés le long du parcours.

Mais Josette Bouchard, professeure d’histoire depuis quarante-cinq ans, a pu apporter des précisions historiques tout le long du parcours.

rivière humber
Les rives du fleuve ont été convoitées par Anglais et Français au XVIIe siècle.

Tensions sur les rives

Pendant plus de deux heures, les participants ont découvert la rivière Humber et ses alentours. Cours d’eau se jetant dans le lac Ontario, la rivière Humber était à l’origine un centre de peuplement amérindien.

On y trouvait plusieurs villages qui y pratiquaient l’agriculture ou encore la chasse. Mais c’était surtout un lieu de commerce entre les Iroquois et les autres tribus.

C’est alors que sont arrivés les Français suivis par les Anglais dans la région. C’était d’abord pour faire du commerce et s’octroyer le monopole des échanges de fourrures. Mais par la suite, avec le développement des colonies, la présence européenne s’est faite de plus en plus agressive et violente, jusqu’à provoquer les terribles guerres franco-iroquoises.

Sur le parcours, de nombreux panneaux racontent cette histoire mouvementée et tourmentée. Les textes, accompagnés de cartes et de documents iconographiques permettent aux participants de mieux s’imaginer se que pouvaient être les villages amérindiens, mais également les premiers établissements occidentaux de la région.

Josette complète les informations. Elle anime avec passion et apprend aux participants de nombreuses anecdotes.

rivière humber
Profitant d’une pause, le groupe écoute Josette raconter l’histoire de la rivière Humber

Samuel de Champlain et Étienne Brûlé

Mais il est impossible de parler de l’histoire de la rivière Humber sans parler des deux explorateurs français Samuel de Champlain et Étienne Brûlé.

Les deux hommes sont les premiers Européens à avoir exploré le Sud de l’Ontario il y a un peu plus de 400 ans, à la recherche d’un passage vers l’Orient.

La balade continue, puis se termine là où elle avait commencé, près du pont Old Mill, construit en 1916.

rivière humber
Le pont Old Mill enjambe la rivière Humber depuis 1916

Il est bien sûr possible de suivre le même périple par soi-même. Rien de plus simple: il suffit de suivre le chemin, et de remonter le courant pour découvrir les origines de Toronto.

La prochaine visite guidée de la Société d’Histoire de Toronto est prévue pour le 17 juin et nous emmènera à la découverte de la Mud River. En attendant, retrouvez ici le reste du programme pour l’été.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Entre culture et aventure au Honduras

Honduras
le Honduras se niche entre mer et forêt, déroulant des palettes de bleu dans la mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique et d’émeraude...
En lire plus...

17 janvier 2019 à 9h00

Un effet Trump dans la cour d’école?

Trump
Deux chercheurs viennent de publier des résultats inquiétants sur le harcèlement et les insultes à l’école, avant et après la dernière élection américaine.
En lire plus...

17 janvier 2019 à 7h00

Daniel Mayer, nouveau président de Franco-Fête

Franco-Fête de Toronto
Le président de la Franco-Fête de Toronto, Richard Kempler, a passé le flambeau mercredi soir. C'est Daniel Mayer, secrétaire du CA depuis deux ans,...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 16h59

Qui devrait se préoccuper du statut du français à l’ONU?

Six mois après l’adoption, par le Comité des droits de l’homme de l'ONU, de constatations impliquant le Canada, les 18 pages du document ne...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 13h05

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur