Longer la rivière Humber pour remonter le temps

rivière Humber

Un rallye pédestre et ludique


6 juin 2018 à 14h00

Afin de faire découvrir aux curieux les origines de Toronto et de l’Ontario, la Société d’Histoire de Toronto nous donnait rendez-vous au parc Étienne Brûlé pour un rallye pédestre le long de la rivière Humber.

En ce dimanche 3 juin plutôt grisâtre, une vingtaine de personnes – francophones, amateurs d’histoire ou simples curieux – se sont réunies pour partir à la découverte des origines de Toronto.

Chaque marcheur s’est vu distribuer un questionnaire et devait rechercher les réponses sur les panneaux informatifs postés le long du parcours.

Mais Josette Bouchard, professeure d’histoire depuis quarante-cinq ans, a pu apporter des précisions historiques tout le long du parcours.

rivière humber
Les rives du fleuve ont été convoitées par Anglais et Français au XVIIe siècle.

Tensions sur les rives

Pendant plus de deux heures, les participants ont découvert la rivière Humber et ses alentours. Cours d’eau se jetant dans le lac Ontario, la rivière Humber était à l’origine un centre de peuplement amérindien.

On y trouvait plusieurs villages qui y pratiquaient l’agriculture ou encore la chasse. Mais c’était surtout un lieu de commerce entre les Iroquois et les autres tribus.

C’est alors que sont arrivés les Français suivis par les Anglais dans la région. C’était d’abord pour faire du commerce et s’octroyer le monopole des échanges de fourrures. Mais par la suite, avec le développement des colonies, la présence européenne s’est faite de plus en plus agressive et violente, jusqu’à provoquer les terribles guerres franco-iroquoises.

Sur le parcours, de nombreux panneaux racontent cette histoire mouvementée et tourmentée. Les textes, accompagnés de cartes et de documents iconographiques permettent aux participants de mieux s’imaginer se que pouvaient être les villages amérindiens, mais également les premiers établissements occidentaux de la région.

Josette complète les informations. Elle anime avec passion et apprend aux participants de nombreuses anecdotes.

rivière humber
Profitant d’une pause, le groupe écoute Josette raconter l’histoire de la rivière Humber

Samuel de Champlain et Étienne Brûlé

Mais il est impossible de parler de l’histoire de la rivière Humber sans parler des deux explorateurs français Samuel de Champlain et Étienne Brûlé.

Les deux hommes sont les premiers Européens à avoir exploré le Sud de l’Ontario il y a un peu plus de 400 ans, à la recherche d’un passage vers l’Orient.

La balade continue, puis se termine là où elle avait commencé, près du pont Old Mill, construit en 1916.

rivière humber
Le pont Old Mill enjambe la rivière Humber depuis 1916

Il est bien sûr possible de suivre le même périple par soi-même. Rien de plus simple: il suffit de suivre le chemin, et de remonter le courant pour découvrir les origines de Toronto.

La prochaine visite guidée de la Société d’Histoire de Toronto est prévue pour le 17 juin et nous emmènera à la découverte de la Mud River. En attendant, retrouvez ici le reste du programme pour l’été.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

ApéroChic fête ses sept ans avec Zadig et Voltaire

ApéroChic
Le 23 Octobre, ApéroChic célébrera ses sept années d'existence lors d'une soirée au Bisha Hôtel. L'Express a rencontré les fondatrices de ce concept.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 11h00

Non, l’immigration n’est pas en croissance rapide

immigration foule
L’immigration est devenue un enjeu électoral dans plusieurs pays, voire une obsession pour certains gouvernements. Pourtant, une recherche quantitative permet d'entrer en contradiction avec...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 7h00

Les Leafs chutent à domicile face aux Penguins de Pittsburgh (3-0)

Leafs
Les Maple Leafs ont été battus ce soir par les Penguins de Pittsburgh sur le score de 3-0. L'Express était présent à l'Arena Scotiabank.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 21h37

Quel déguisement choisir pour l’Halloween ?

maquillage de vampires
Alors que l'Halloween approche à grand pas, vous n'avez surement pas encore décidé comment vous déguiser. L'Express est là pour vous aider.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 17h00

Le rapprochement entre centres culturels et municipalités à l’étude

Martin Théberge
Un comité chez Patrimoine canadien demande au fédéral de rendre son soutien aux centres culturels plus flexible et durable, d’encourager leurs liens avec les...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 14h30

Keep Cool, la nouvelle salle de sport innovante

Keep Cool
La salle de sport Keep Cool, exportée à Toronto par un entrepreneur Français, est un club moderne et innovant où il y en a...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 11h00

Josée Forest-Niesing, une nouvelle Franco-Ontarienne au Sénat

Sénat du Canada
Le 11 octobre dernier, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé la nomination de Josée Forest-Niesing au Sénat du Canada. Portrait de cette nouvelle...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 8h00

De nouveaux défis pour la ministre Mélanie Joly

Mélanie Joly et Denis Simard
La ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie Mélanie Joly a présenté ses nouveaux défis pour les semaines à venir.
En lire plus...

17 octobre 2018 à 17h00

Nouveau gouvernement québécois, nouveau regard sur le Québec

Infographies Québec
François Legault présentera le premier gouvernement de la Coalition Avenir Québec le jeudi 18 octobre. Pour l’historien Gilles Laporte, c’est un moment on ne...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 14h30

Marc Cormier souhaite préserver le patrimoine historique de Toronto

Marc Cormier
Marc Cormier, résident torontois depuis 28 ans, se présente aux élections municipales du 22 octobre dans la circonscription 11 de University-Rosedale. Il évoque pour...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur