Retour des Monologues du Vagin

Scuderia veut en faire une tradition de la Journée de la femme

Partagez
Tweetez
Envoyez

D’abord un immense succès à Broadway en 1996, Les Monologues du Vagin est une oeuvre originale de Eve Ensler. Considérée comme un pilier du féminisme, la pièce a été jouée à Toronto en 2014. Traduite en 46 langues, interprétée dans plus de 130 pays, elle revient cette année pour le plus grand plaisir du public.

Ewa Placzynska, Liana Bdewi, Sabine Mondestin, Nessya Dayan, Matisse ApSimon Mengens et Alina Christensen monteront sur les planches du Young People Theatre le 6 mars prochain à 19h.

Avec cette nouvelle représentation, Scuderia Productions souhaite soutenir l’association Oasis Centre des femmes qui fête ses 20 ans de défense des femmes victimes de violence ici à Toronto.

Investi d’une mission à la fois éducative et de divertissement chez Scuderia Productions, c’est une cause qui tient à coeur au producteur Patrick Romango: «C’est un sujet souvent tabou, dont les gens ont du mal à parler, pourtant il faut en parler, c’est important et on peut le faire avec humour.»

«La pièce a bien marché l’année dernière», poursuit-il, «on aimerait que cela devienne un rendez vous pour le public, tous les ans, à la même époque» autour de la Journée internationale de la femme (8 mars).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Nouveau théâtre, nouvelle équipe, menée par Thomas Gallezot à la mise en scène: «Deux choses ont suscité mon intérêt. D’une part travailler avec Patrick Romango, il fait quelque chose de très utile à Toronto: rendre le théâtre français accessible au public anglophone; ça manque ici, il faut faire avancer les choses, exploiter les talents. Deuxièmement, c’est une pièce d’actualité, fabuleuse et magnifiquement bien écrite. Elle aborde des questions qui n’ont pas assez progressé et qu’il ne faut pas ignorer. Par exemple, on parle de l’égalité hommes/femmes au travail, alors que le rapport de forces entre les deux sexes et l’idée que la femme est inférieure à l’homme existent toujours.»

Le but est de sensibiliser le public pour le faire réfléchir aux différentes réalités du sexe féminin. La pièce ne se destine pas seulement aux femmes, bien au contraire, comme le souligne le metteur en scène: «Je pense même qu’il faudrait d’abord montrer Les Monologues du Vagin aux hommes, pour qu’on sorte d’une condition machiste et que la pièce soit encore plus éducative.»

La pièce sera d’ailleurs suivie d’une discussion pour que toujours plus de solutions soient trouvées pour aider les femmes victimes de violences à Toronto.

http://scuderiaproductions.com/tickets/

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur