Reprendre confiance en soi en groupe

Partagez
Tweetez
Envoyez

«Je ne suis pas assez belle», «je ne suis pas assez intelligente», «elle est meilleure que moi»… ce sont ces petites phrases qui gâchent le quotidien des femmes les plus anxieuses. Mais entre nous, qui n’a jamais eu ce genre de pensée ou renoncé à un projet par peur?

La veille de la Saint-Valentin, Oasis Centre des femmes organisait donc un atelier pour aider les femmes à reprendre confiance en soi.

C’est Eve Ferreira, coach personnel qui a mené l’atelier devant une quinzaine de femmes, prêtes à éliminer toute pensée négative.

Eve fait ses débuts en tant que coach et a crée sa petite entreprise de coaching: «Coaching la vie devant soi». En se consacrant à un public féminin, elle enseigne l’art de la pensée positive.

C’est donc dans une ambiance 100% féminine que les participantes ont appris les rudiments de cet art. Le credo de Eve et de dire stop au «je-ne-suis-pas-assez-bonne-isme». Elle propose aux femmes de reprendre le contrôle de leur vie et de ne plus se cacher derrière des excuses pour avancer.

Penser positif

La méthode de Eve Ferreira comprend trois étapes. Dans un premier temps il faut reconnaître le malaise et comprendre d’où il vient en analysant ses pensées négatives : «je ne suis grosse», «je suis trop timide», «je suis moins forte que lui» etc.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il faut ensuite analyser ces idées et comprendre d’où elles viennent. L’origine peut être variée: une famille distante, des amis trop exigeants, un incident survenu à un moment donné, etc. Il convient donc de comprendre la source pour arrêter de se blâmer soi-même.

Enfin, la dernière étape consiste à corriger sa façon de penser en transformant les pensées négatives en pensées positives et ne pas hésiter à voir les choses en grand.

Eve Ferreira explique que ce changement ne se fait pas du jour au lendemain et demande à chacune de pratiquer chaque jour l’art de la pensée positive. L’objectif final est de devenir sa propre meilleure amie. Toutes les façons sont bonnes pour y parvenir, y compris l’imagerie mentale: «Pensée négative qui vous foudroie, je la rejette, j’invite une pensée positive. »

Chaque femme venue à l’atelier avait ses propres raisons, que ce soit au niveau professionnel ou personnel. C’est souvent avec courage que certaines se sont confiées aux autres pour partager des expériences personnelles.

Eve Ferreira a su remotiver tout le monde, avec sa bonne humeur et des anecdotes qui parlent à toutes les femmes. Il ne fait aucun doute que chacune va à présent essayer de voir les choses du bon côté.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur