Rencontrez nos jeunes entrepreneurs les plus en vue

Un deuxième gala RelèveTO le 25 avril

L'atrium de Radio-Canada, au 250 rue Front ouest.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les finalistes sont dans les blocs de départ de la réussite en affaires et dans leur domaine professionnel. Pour une deuxième année consécutive, les Prix RelèveTO du Club canadien de Toronto seront remis lors de la soirée de gala du jeudi 25 avril, dans l’atrium de Radio-Canada.

En vue de cet événement qui sera très couru, si on se fie au succès de la première édition, L’Express vous présente les finalistes et potentiels détenteurs d’un des trois grands prix: Jeune professionnel(le), Jeune cadre et Jeune Entrepreneur(e).

Club canadien de Toronto
Au centre: Alexandre Thibault, prix «jeune cadre», avec les finalistes Marie-Christine Locas et Geneviève Comtois, et le commanditaire Steve Leal, président de Fix Auto World, lors de l’édition 2018.

 Secteurs d’activités très diversifiés

Dans la catégorie Jeune cadre, sont nommés Francis Cronier-Thériault (directeur d’une école secondaire au Conseil Scolaire Viamonde), Olivier Reuillard-Guerrier (directeur général national pour Procter & Gamble Professional Canada, dont il est le bras commercial) et Élise Sauvé (directrice en développement des affaires au sein de cabinet Stikeman Eliott à Toronto).

La catégorie Jeune professionnel(le) réunit Emanuel Corthay (ingénieur et chef de produit senior chez Allstream), Catherine Maurice (neuro-oncologue au Princess Margaret Cancer Centre) et Élise Paradis (professeure adjointe à l’Université de Toronto).

Pour le prix du ou de la Jeune entrepreneur(e) de l’année, noue retrouvons Jennifer Bartoli (cofondatrice de Spring Creative, une agence spécialisée dans la création de recettes, photos et vidéos dans le domaine de la cuisine), Thomas Delespierre (fondateur de la compagnie Tornadel, qui aide à la location, l’achat, la vente et la valorisation du patrimoine immobilier) et Mathieu Rainville (le fondateur de Rainville Audio, entreprise qui propose aux musiciens torontois et d’ailleurs des micros de guitare et autres appareils fabriqués à la main dans son atelier de centre-ville).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le directeur général du Club Canadien de Toronto, Richard Kempler, se félicite de la qualité des finalistes de cette édition. «Nous sommes en présence de profils variés et de haut niveau.»

Club canadien de Toronto
Chaque finaliste a fait l’objet d’une présentation vidéo signée Radio-Canada.

Une véritable opportunité

Le concours a pour but de reconnaître la réussite et les compétences des jeunes professionnels et cadre dans le Grand Toronto. «Toute une génération de francophones passe sous les radars. Des talents qui échappent au regard du reste de la communauté. Le prix RelèveTO tire son origine de cela», souligne M. Kempler.

Les gagnants recevront une couverture médiatique appréciable et de séances de coaching en leadership personnalisées.  «Même pour les finalistes, chacun bénéficie d’une couverture médiatique avec capsules-vidéos et des entrevues radio.»

Un retour d’expérience a d’ailleurs été fait par rapport à l’édition précédente. «Les finalistes en retirent une grande notoriété, une capacité à s’étalonner eux-mêmes et, pour certains entrepreneurs, des nouveaux contrat.»

Deux nouveaux prix

Parallèlement aux trois prix, un nouveau prix Coup de cœur du jury sera décerné «à un candidat non finaliste qui a particulièrement plu au jury», explique M. Kempler.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un prix hommage sera également décerné lors de cette seconde édition. On sait déjà que c’est John M. Beck, directeur exécutif du groupe Aecon, qui en sera le lauréat. «Avec ce prix, on reconnaît les accomplissements d’une personnalité qui a œuvré pour la communauté francophone. John M. Beck incarne cela, c’est une figure de la réussite francophone.»

Club canadien de Toronto
L’an dernier, environ 250 personnes ont assisté à la remise des prix RelèveTO suivi de sa soirée dansante dans l’atrium de Radio-Canada au centre-ville de Toronto.

La soirée de gala sera, cette année encore, animée et présentée par Marjorie April, de Radio-Canada. La Procureure générale et ministre des Affaires francophones de l’Ontario, Caroline Mulroney, y participera.

Programmée de 18h30 à 23h, la soirée commence par un buffet-dînatoire et se termine en musique avec DJ Hill.

«Ce gala montre la vitalité et le renouveau des générations au sein de la communauté francophone torontoise», de dire Richard Kempler. Les billets sont en vente ici.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur