Reconfinement partiel à Toronto, Peel et Ottawa

Pour freiner «certaines tendances alarmantes»

Toronto, Peel et Ottawa en «alerte rouge».
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le gouvernement de l’Ontario a instauré vendredi de nouvelles mesures de santé publique pour Toronto, Peel et Ottawa.

Ces «restrictions de l’étape 2 modifiées» seront en place pendant au moins 28 jours, donc jusqu’au début de novembre.

Les plus récentes données sur la CoViD-19 ont révélé «certaines tendances alarmantes exigeant une attention immédiate», a justifié le premier ministre Doug Ford.

Juste avant l’Action de grâce

En agissant avant la longue fin de semaine de l’Action de grâce, a-t-il précisé, «nous contribuerons à contenir la propagation dans ces zones névralgiques, à établir un bouclier pour nos aînés et personnes les plus vulnérables, et à contenir la montée de la deuxième vague».

Parmi les mesures adoptées, mentionnons:

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

– Abaissement des limites pour tous les rassemblements sociaux et événements publics organisés à un maximum de 10 personnes à l’intérieur et 25 personnes à l’extérieur lorsqu’il est possible de maintenir la distanciation physique.

– Interdiction de servir de la nourriture et des boissons dans les restaurants, bars et autres établissements où on sert à manger et à boire, y compris les boîtes de nuit et les aires de restauration des centres commerciaux.

– Fermeture des gymnases, casinos, salles de bingo, cinémas intérieurs, salles de spectacles, zones réservées aux spectateurs des pistes de course, expositions à risque élevé de contact personnel dans les musées, galeries, zoos, centres des sciences, lieux d’intérêt, etc.

– Interdiction d’offrir des services de soins personnels lorsque le couvre-visage doit être retiré.

– Limitation des sports d’équipe aux séances d’entraînement (aucune partie ou mêlée).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les écoles restent ouvertes

Les écoles, les programmes d’activités avant et après l’école, les centres de services de garde pour enfants et les lieux de culte, déjà assujettis à des mesures sanitaires, demeureront ouverts.

Le gouvernement n’a pas osé toucher aux réceptions de mariage prévues cette fin de semaine. Mais à compter de mardi, les mesures de santé publique actualisées s’y appliqueront (10 personnes à l’intérieur ou 25 à l’extérieur).

Le premier ministre Doug Ford avec les ministre Rod Phillips et Christine Elliott.

Aînés

Parallèlement à ce reconfinement des trois régions problématiques, le gouvernement met en place des précautions renforcées dans les habitations collectives – dont les maisons de retraite – afin d’assurer la sécurité des personnes les plus vulnérables et celles qui en prennent soin.

Même si le gouvernement «reconnaît l’importance des visites pour les pensionnaires et leurs familles», on resserrera les visites à l’habitation et de la participation des clients aux programmes communautaires.

«La hausse du nombre de cas de CoViD-19 et d’éclosions accompagnée d’une augmentation des taux d’hospitalisation et du nombre d’admissions aux soins intensifs est très préoccupante et met la capacité de notre système de santé à risque», a déclaré la ministre Christine Elliott. «Nous devons freiner cette tendance dangereuse.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Limiter les déplacements

En plus des mesures prises pour Toronto, Peel et Ottawa, le Dr David Williams, médecin hygiéniste en chef de la province, exhorte tout le monde à «limiter leurs déplacements à l’extérieur de la maison, sauf à des fins essentielles comme se rendre au travail s’il est impossible de travailler de la maison, se rendre à l’école, faire l’épicerie, se rendre à des rendez-vous médicaux et pratiquer des activités physiques saines à l’extérieur».

On recommande également que les déplacements vers d’autres régions de la province, «particulièrement d’une région où le taux de transmission est élevé vers une région où le taux de transmission est plus faible», doivent uniquement se faire pour des motifs essentiels.

CoViD-19 en Ontario au jour le jour: les cas actifs et les hospitalisations au 9 octobre.

Aide financière

Le gouvernement provincial reconnaît que ces mesures ont un coût pour les petites entreprises. Il offrira jusqu’à 300 millions $ aux entreprises «touchées de façon substantielle» afin de les aider à assumer les coûts fixes, par exemple les impôts fonciers et les factures d’électricité et de gaz naturel.

«L’Ontario tirera profit de sa collaboration sans précédent avec le gouvernement du Canada pour veiller à ce que les travailleurs soient protégés, que les entreprises soient soutenues et que ces mesures d’aide arrivent dès que possible», a déclaré le ministre des Finances, Rod Phillips. Il promet les détails de cette assistance la semaine prochaine.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur