Ranzie Mensah: l’Afrique en héritage

Partagez
Tweetez
Envoyez

Après plus de 30 ans de carrière, Ranzie Mensah n’en est pas à son premier concert. Acclamée en Italie, son pays d’adoption, et ailleurs en Europe, la chanteuse aux accents World Music et Afro-Jazz aime venir au Canada de temps à autre pour faire découvrir, ou re-découvrir, au public torontois sa musique résolument métissée.

Samedi 12 juillet, elle se produira au Small World Music Center à 20h dans le cadre de la série de concerts Heart of Africa, produit par Lua Shayenne.

«Ma musique s’inspire de mon vécu,» confie Ranzie. Né au Ghana, l’artiste n’a depuis cessé de parcourir le monde, apportant ainsi au gré de ses voyages et de ses expériences de nouvelles sonorités à un répertoire qui trouve ses racines en Afrique. États-Unis, Angleterre, Afrique et maintenant Italie, autant d’influences qui viennent se mélanger pour créer une «musique du monde» toute en subtilités.

«Je crois qu’il n’y a qu’une seule race,» explique la chanteuse, «il y a plus de choses qui nous unissent dans ce monde que ce qui nous sépare. À travers ma musique, j’utilise l’art pour partager cette croyance en la beauté du monde – beauté due à la diversité.»

Et la diversité, Ranzie la connaît bien et la vit au quotidien. Si les origines sont africaines, la famille qui entoure l’artiste est inexorablement internationale : sa fille vit à Toronto, un de ses frères à Halifax, une sœur est aux États Unis ou encore un autre frère est établi en Angleterre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Père et grand-père musiciens

«Ma famille m’a toujours soutenu», se souvient Ranzie, «et c’est très important. Dans la vie, il y a des hauts et des bas bien sûrs, et il faut avoir le soutien moral des gens qui nous entourent. Dans le cas contraire, vivre sa passion devient une lutte pour faire ce que l’on veut, cela consomme beaucoup d’énergie, et ne laisse plus beaucoup de place à la créativité.»

Il faut dire que la musique est une histoire de famille chez les Mensah. Avec un père – ainsi qu’un grand père – professeur de musique et une mère chanteuse, le chemin semblait tout tracé pour Ranzie.

«La musique fait partie de mon quotidien depuis toujours», déclare cette dernière, «je me souviens de quand nous étions enfants, le soir, on ne regardait pas la télé après manger. Tout le monde prenait un instrument et cela se transformait en petit concert familial pour les voisins et les passants!»

Aujourd’hui, Ranzie est la seule de sa famille à avoir fait de la musique sa profession. Ses frères et sœurs ont continué également, mais en loisir.

Aux États-Unis, sa sœur est pianiste, tout comme son frère pasteur à Halifax qui anime les messes. À Londres, c’est une chorale gospel que son autre frère anime. Pour Ranzie, le déclic s’est fait très jeune.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Percussions, piano, puis, à 12 ans, la guitare. «C’est ce qui m’a permis de découvrir ma voie et de comprendre que, mon truc à moi, c’était le chant,» plaisante-t-elle. À 18 ans, son choix est fait, elle deviendra chanteuse professionnelle. Aujourd’hui, à l’écoute de la voix puissante et chaleureuse de Ranzie, on ne peut que se réjouir de ce choix de carrière précoce.

Nouveaux collaborateurs

Pour son prochain concert, l’artiste s’est entourée de nouveaux musiciens avec une toute nouvelle collaboration avec le Trio Reza Moghaddas, originaire d’Iran.

Arrangements et morceaux originaux seront au rendez-vous. «Reza a apporté le sound et le groove pour ce concert,» explique Ranzie, «il a donné à ma musique de l’air frais et un beau contraste entre la voix et l’instrumental.»

«Avec cette nouvelle collaboration, j’ai l’impression de me renouveler,» déclare la chanteuse. Car si l’artiste pourrait se reposer sur ses lauriers, il n’en est pas question pour elle: «Après 30 ans de carrières, c’est très facile et confortable de faire tout le temps la même chose, mais ce n’est pas ce que je veux. […] J’aime expérimenter, chercher de nouvelles collaborations qui me font sortir de mon cocon. Je suis très contente de travailler avec Reza.»

Entre la force de l’expérience et l’éternelle jeunesse qui semble habiter Ranzie Mensah, le concert de samedi prochain promet des moments de musique et de partage sans précédent.

Réservez vos billets en ligne en cliquant ici

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur