Que trouve-t-on au terminus Finch du métro?

La Corée au terminus Finch.

Visites Express Finch
Les commerces coréens sont nombreux aux abords de la station Finch. (Photo: Vinciane Couffy)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans ce nouveau numéro de Visites Express, nous partons à la découverte de la station Finch du métro de Toronto, son terminus nord-est.

La fin du métro est un mystère pour plusieurs d’entre nous, qui stoppons plus souvent avant les terminus de ses cinq lignes. Qu’allons-nous découvrir lors de cette expédition à Finch?

Après trente minutes de métro depuis la station Queen, nous le découvrons enfin. Le métro nous dépose au beau milieu d’un centre commercial dont nous peinons un peu à trouver la sortie.

Ça y est nous y sommes. Le mystère était grand, la déception l’est aussi. La sortie de la bouche de métro n’offre pas de spectacle particulier, si ce n’est celui d’une grande avenue où les voitures défilent à toute vitesse.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Nous décidons de dépasser cette première déception et de nous aventurer un peu plus loin. Sur notre droite, nous apercevons de nombreux panneaux écrits en Coréen. C’est intrigant… Nous décidons de poursuivre.

La Corée en plein nord de Toronto

À quelques mètres de là, nous découvrons une panoplie de commerces coréens. Un régal pour les amateurs de cette culture puisque tout y est: les cafés, les restaurants proposant notamment les fameux barbecues coréens, les spas et instituts de beauté, mais aussi les karaokés proposés en différentes langues. Il y est même possible de suivre des cours de coréen.

Visites Express Finch
Karaoké et plats coréens.

Mais pourquoi tous ces Coréens, ici, à Finch? Là encore, le mystère est grand et nous ne parvenons pas totalement à le percer.

«Je pense que les Coréens se sont installés ici il y a environ 50 ans parce que le quartier était très peu cher. Aujourd’hui, c’est différent, avec l’arrivée des Chinois, le quartier s’est beaucoup enrichi», nous explique un jeune habitant du quartier.

Après plusieurs conversations avec les piétons que nous croisons, nous comprenons que le quartier est connu pour les investissements immobiliers des Coréens. Ils achètent des appartements à leurs enfants, afin qu’ils puissent réaliser leurs études à Toronto.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Nous pensions partir à l’aventure, découvrir des territoires incroyables aux portes de Toronto, ça n’a pas été le cas. Néanmoins, c’est une expérience intéressante pour les épris de la culture coréenne, et ceux qui apprécient le «kimchi», cet amuse-gueule typiquement coréen que l’on retrouve partout ici.

métro

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur