Présent dans vos maisons, le gaz radon peut causer la mort

Qu'est-ce que le gaz radon?

gaz radon
Le gaz radon serait à l'origine de 16% des cancers du poumon au Canada selon une étude de Santé Canada en 2012. Photo: Nejc Košir, Pexels.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Vous avez sans doute déjà entendu parler des dangers mortels du monoxyde de carbone, mais connaissez-vous le gaz radon? Invisible, inodore et insipide, ce gaz est parfois présent dans vos maisons et peut vous tuer. l-express.ca vous présente son origine, ses dangers et les moyens de s’en prémunir.

Le gaz radon, c’est quoi?

À l’image du monoxyde de carbone, le gaz radon est très dangereux, car il est imperceptible. C’est un gaz naturel radioactif issu de la désintégration de l’uranium et du radium présents dans le sol et les roches. En se désintégrant, il crée des éléments solides radioactifs qui peuvent se retrouver dans l’air et se déposer sur les voies respiratoires après inhalation.

gaz radon
Le gaz radon est issu de la désintégration de l’uranium et du radium présents dans les roches. Photo: Rachel Claire, Pexels.

Où se trouve le gaz radon?

Présent un peu partout (sol, eau, air), le gaz radon est le plus néfaste lorsqu’il se trouve dans l’air. Mais le niveau de sa dangerosité dépend de sa concentration, mesurée en Bq/m³ (becquerel par mètre cube).

C’est pourquoi, une fois libéré dans l’air, ce gaz présente moins de dangers que confiné dans un espace clos.

Le gaz radon s’infiltre par des fissures 

C’est d’ailleurs le cas dans certaines habitations. La concentration de gaz radon peut parfois y atteindre plusieurs milliers de Bq/m³. Et donc se révéler très dangereuse pour notre santé.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Son infiltration dans les lieux de vie est souvent liée à la présence de fissures dans les murs ou au passage de canalisations. Le gaz entre via les parties de la maison directement en contact avec le sol (vide sanitaire, cave). Avant de gagner l’ensemble des pièces habitées.

gaz radon
Invisible et inodore, le gaz radon est aussi pernicieux que le monoxyde de carbone. Photo: Gabby K, Pexels.

Le gaz radon provoque le cancer

Ainsi, le gaz radon peut se trouver dans votre maison et vous tuer sans que vous ne puissiez vous en rendre compte. Selon une étude menée par Santé Canada en 2012, 16% des cancers du poumon détectés au Canada seraient attribuables au gaz radon.

D’ailleurs, après le tabagisme, le radon serait la deuxième cause du cancer du poumon au Canada… Et il est assez fréquent de constater que des patients atteints du cancer du poumon ont résidé pendant plusieurs décennies dans une maison où le taux de concentration de radon était bien trop élevé (supérieur à 200 Bq/m3).

Près de 7% des Canadiens concernés

Le problème du gaz radon n’est pas un phénomène isolé. Selon l’étude de Santé Canada publiée en 2012, 6,9% de la population canadienne serait concernée… Et respirerait de l’air dont la concentration de radon est supérieure à 200 Bq/m3.

Pire encore, cela toucherait plus de 8% de la population au Québec.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Comment se protéger?

Alors, comment se prémunir contre les effets néfastes du gaz radon? Tout d’abord, l’un des remèdes les plus courants est d’effectuer un test sur une période de trois mois afin d’évaluer la concentration au sein de votre domicile.

Si ce test révèle une concentration importante, pas de panique. Une fois la présence de radon constatée, il est assez aisé d’en faire baisser la concentration.

aérer sa maison
La première solution pour se prémunir des effets néfastes du gaz radon est d’aérer régulièrement les pièces de sa maison. Photo: Cottonbro, Pexels.

Aérer régulièrement

Pour cela, il est recommandé d’installer un système de dépressurisation du sol actif qui permettra, à l’aide d’un tuyau et d’un ventilateur d’extraction, de dissiper le gaz vers l’extérieur.

Autrement, il est possible de réduire la concentration du radon en aérant régulièrement. Plus l’habitation est confinée et mal ventilée au quotidien, plus la concentration du gaz sera élevée et dangereuse pour la santé.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur