Pour surveiller tout ce qui se passe sur la ferme

Le logiciel Croptracker

Le logiciel Croptracker


6 juin 2017 à 15h22

L’agriculture est un domaine complexe, et il est parfois difficile, voire accablant, de tout surveiller.

Dans cette optique, un fabricant de logiciels de Kingston, Dragonfly IT, a créé Croptracker, un système de surveillance polyvalent, dans le nuage numérique, qui est conçu pour fournir aux producteurs de fruits et de légumes des mises à jour en temps réel sur leurs activités.

«Croptracker est un progiciel facile d’utilisation qui surveille les pratiques de production tout au long de la saison», explique Matthew Deir, fondateur de la société. «Les producteurs créent un profil dans notre système et peuvent suivre toutes leurs entrées quotidiennes à partir d’un portail centralisé. Ce système facilite la traçabilité et aide à réaliser des économies.»

Croptracker met l’accent sur trois éléments qui ont une incidence déterminante sur la durabilité économique, environnementale et sociale des producteurs: la traçabilité, les coûts opérationnels, l’analyse du rendement.

Fusion de logiciels spécialisés

Ce logiciel est une combinaison de systèmes semblables conçus précédemment par l’entreprise de M. Deir, dont Fruit Tracker, Apple Tracker et Nursery Tracker. L’idée de fusionner ces systèmes et plusieurs autres visait à créer un logiciel utile pour tous les types de producteurs.

M. Deir souligne que Croptracker est «littéralement conçu par des producteurs», en ce sens qu’il est le fruit de «milliers d’heures passées avec des producteurs afin de comprendre leurs besoins».

Ce système fondé sur l’infonuagique permet aux producteurs de déterminer la façon dont leurs cultures sont produites (date d’ensemencement, intrants utilisés, etc.) ainsi que leur provenance.

Remonter du fruit à l’arbre

Selon M. Deir, ce logiciel permet d’associer chaque panier de légumes ou de fruits au champ ou à l’arbre dont il provient, et peut-être même de savoir qui a effectué la récolte.

Croptracker offre aussi une interface de gestion des ressources humaines qui aide à effectuer le suivi des heures de travail et des tâches des employés. Il offre même une fonction d’horloge pointeuse qui permet aux producteurs de savoir quelles tâches accomplissent les employés, à quel moment et en combien de temps.

Les producteurs peuvent alors déterminer avec précision la provenance de leurs coûts et, au besoin, faire enquête sur la raison de ces coûts.

Analyse de rendement

À la fin de la saison de croissance, le système Croptracker peut aussi aider à déterminer dans quelle mesure la récolte a été bonne ou mauvaise, à différents moments et dans différentes parties de l’exploitation. La possibilité d’établir des comparaisons, ajoute M. Deir, permet aux producteurs d’analyser en détail les sources potentielles d’écarts de rendement.

À l’heure actuelle, quelque 1 000 producteurs ont accès gratuitement au logiciel (leurs associations achètent les droits en leur nom), mais il est aussi possible d’acheter un accès individuel.

Réseau mondial

Les producteurs de l’Ontario ne sont pas les seuls à pouvoir profiter de ce service. En effet, des producteurs de fruits exotiques à l’autre bout du monde ont aussi manifesté leur intérêt, comme récemment un producteur d’avocats de la Nouvelle-Zélande.

«Je n’ai jamais imaginé que [notre logiciel] serait utilisé pour ce genre de culture, mais il faut croire que ce producteur, lui, y a pensé», dit M. Deir.

Comme la capacité du système Croptracker ne cesse d’augmenter, M. Deir indique que son entreprise envisage de créer un réseau mondial de la salubrité des aliments qui favorisera la libre circulation et la traçabilité des produits d’un bout à l’autre de la chaîne d’approvisionnement, afin de rendre la production alimentaire encore plus sûre, efficace et rentable.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Employé a la vente au detail – MEPHISTO

MEPHISTO
La boutique de chaussures « MEPHISTO confort de France » recherche un collaborateur à la vente au 1177  Yonge St à Toronto (centre ville), au Nord de Bloor St Summerhill station...
En lire plus...

Il y en a pour tous les goûts: les concerts gratuits des 23 et 24 septembre

Francophonie en fete
Un véritable tour du monde de la musique francophone
En lire plus...

21 septembre 2017 à 9h11

Les Voix du cœur recherchent de nouveaux talents

Une scène du spectacle des Voix du Coeur au théâtre Bluma Appel en mai 2016.
Le spectacle du printemps portera sur les cinq sens...
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h57

Didier Leclair se dit «écrivain de la marge»

Didier Leclair à la bibliothèque de Toronto le 18 septembre.
Écrire en français hors Québec: tout un défi
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h03

Six Franco-Ontariens à la rencontre d’une Première Nation

Les Franco-Ontariens participent à une cérémonie autochtone.
Au pays des Wahgoshigs
En lire plus...

20 septembre 2017 à 13h31

Nouveau conseil d’administration pour le CFT

Le nouveau conseil d'administration du Centre francophone de Toronto. À gauche: le président Jean-Luc Bernard.
Le CFT a reçu le titre d’«organisation phare» de la part de Centraide/United Way
En lire plus...

19 septembre 2017 à 17h35

Des wraps pour les adeptes de l’alimentation crue

WrapItUpRAW-taco-web-79f4912ff1dacc222fd91b2b6532550aacd9e3fb
La production exige beaucoup de travail, mais la commercialisation se fait en un tour de main.
En lire plus...

19 septembre 2017 à 15h21

Les finalistes du prix Christine-Dumitriu-van-Saanen

Paul-François Sylvestre, Gabriel Osson, Claude Guilmain
Tous Torontois
En lire plus...

19 septembre 2017 à 11h22

Rentrée télé: des champions… et un point de saturation

La série de six épisodes Comment devenir adulte, de Wookie Films (Winnipeg), est diffusée cet automne sur la chaîne Unis. Dans la photo, Rémi, Vanessa, Simon et Bréanne préparent la rentrée au Collège Louis-Riel. (Photo: Wookie Films)
L’offre télévisuelle de l’automne est lancée dans l’inquiétude. Les producteurs se mobilisent pour défendre la clause d’exception culturelle attaquée par Washington dans les pourparlers...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 16h01

Des Gémeaux pour l’Ontario

L’émission Cochon Dingue, réalisée par le Franco-Ontarien Mathieu Pichette (à gauche), a remporté plusieurs prix dimanche  au gala des Gémeaux. Mathieu Pichet, Stéfany Brulier, Julie Lavalée, Sébastien Hurtubise, Carlos Soldevila, Micheline Sylvestre, Pascal Morissette, Pascal Barriault, Marie-Lou Morin. (Photo: Paul Ducharme)
Des producteurs et des artisans franco-ontariens se sont illustrés au gala de la télévision et des médias numériques.
En lire plus...

18 septembre 2017 à 14h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur