Portrait sonore de nos villes

L'exposition de cerveaux en face de l'Hôtel de Ville de Toronto. (Photo: Nathalie Prézeau)


16 août 2016 à 0h14

Il n’y a pas que les amateurs de Pokémon Go qui se baladent autour de la gare Union, téléphone intelligent en main.

Il y a aussi ceux qui apprécient l’architecture et qui se sont pourvus de l’application Portrait sonore, produite par l’organisme montréalais du même nom, pour en apprendre plus sur l’urbanisme moderne du quartier des finances de Toronto.

Portrait sonore est le résultat de la rencontre d’une architecte, d’un designer graphique et d’un musicien-concepteur sonore qui ont créé des promenades autoguidées mettant en valeur certains quartiers de grandes villes canadiennes, avec un intérêt particulier pour leur architecture moderne.

La ville d’origine de l’organisme est bien servie. Outre son circuit Montréal/Centre-ville moderne, on peut explorer: Montréal/Expo 67, Parc Jean-Drapeau/Art public (une 15e d’oeuvres dispersées sur les îles de Sainte-Hélène et de Notre-Dame), Quartier latin/30 murales et Le Gesù/De 1865 à aujourd’hui (près de l’effervescente Place des Festivals).

Sur l’app, on trouve aussi le circuit Québec/Colline parlementaire, et l’on nous promet pour bientôt des circuits en français et en anglais du centre-ville moderne des villes d’Ottawa, Halifax, Winnipeg et Vancouver.

La version anglaise du circuit de Toronto est déjà disponible (ainsi que celles de Montreal/Downtown Modern, Montreal/Expo 67, Parc Jean-Drapeau/Public Art et Quebec/Parliament Hill).

Pour explorer à son rythme


Toutes les raisons nous motivant à explorer notre ville sont bonnes!

Pour certains, l’expérience sociale d’une visite guidée au sein d’un groupe de gens partageant leur intérêt est le nec plus ultra.

D’autres préfèrent la flexibilité d’un guide imprimé qu’on utilise à sa guise. Les applications offrent l’avantage ludique de l’interactivité. (Assurez-vous d’avoir un téléphone bien chargé, sinon l’aspect ludique disparaîtra bien vite!)

Les circuits de Portrait sonore sont bel et bien des «documentaires de poche». Ils sont denses d’information. Les commentaires sont accompagnés de trames sonores d’ambiance et bardés d’extraits d’entrevues.

On débute le circuit Toronto/Downtown Modern à la gare Union.

On débute le circuit Toronto/Downtown Modern à la gare Union et, tout au long de la balade, on entendra la voix de personnes-clé dans le monde de l’urbanisme (en tant que joueurs ou en tant qu’experts sur lesdits joueurs).

Notez que vous pouvez faire le circuit virtuel sans être sur place, pour vous faire une idée.

L’app permet de se géolocaliser sur la carte du circuit, mais les commentaires ne sont pas synchronisés avec votre téléphone. Si le commentateur «arrive» avant vous à un endroit, il vous suffira d’appuyer sur le bouton pause, puis de reprendre le circuit.

Puisqu’on voit le circuit complet sur l’écran, on peut facilement sauter des sections qui nous intéressent moins.

Petit bémol: si on désire prendre des photos avec notre téléphone des petits coins que l’app nous fait découvrir, il faut sortir du programme et ré-entrer en cliquant sur le point d’intérêt qu’on vient de laisser.

De plus, les téléphones ayant normalement une mauvaise réception auront des problèmes dans l’environnement des hautes tours du quartier des finances. Vous pourrez néanmoins accéder au tracé du circuit.

Pendant que vous y êtes

Nous vous laissons avec une série de photos de découvertes non mentionnées dans le Portrait sonore de Toronto, qui ajouteront au plaisir de votre visite.

Point #1: autour du point #1, il y a belle terrasse du Second Cup au One University Avenue (près d’une belle fontaine, avec vue sur le Fairmount, la gare Union et la Tour CN); la série de restaurants temporaires du marché d’été Union Summer installés devant la gare jusqu’au 5 septembre.

Point #3: les rondes-bosses sur les parois extérieures du Air Canada Centre et la sculpture Wins, Losses, Ties près de la porte d’entrée.

Point #8: Tembo, la mère éléphant avec ses deux petits, est impressionnante, mais ne manquez pas le plus beau plafond de Toronto dans l’édifice Commerce Court North (ouvert au public les jours de semaine).

Point #10: au nord de King sur Bay, se trouve Ben MacNally Books. une des plus belles libraires de Toronto.

Point #11: à l’ouest du point 11, sur King, vous verrez le très bel espace public de First Canadian Place, cet été orné de papillons géant et, à l’intérieur de l’édifice, à votre gauche, il y a  Maman Toronto, un très joli café français servant des salades colorées, des croque-madame superbes et d’appétissantes pâtisseries.

Point # 19: des jolis jets d’eau fusent du sol, le toit vert de l’Hôtel de Ville attend au bout de la rampe, ainsi qu’une exposition de… cerveaux dans la vaste piscine de Nathan Phillips Square.

De leur site portraitsonore.org on peut accéder à Google Play et l’App Store pour télécharger gratuitement l’application Portrait sonore.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les Indisciplinés investissent dans un grand spectacle pour leur 10e anniversaire

Indisciplinés de toronto
De plus en plus de nouveaux comédiens et techniciens talentueux
En lire plus...

22 juin 2018 à 15h00

François Bourassa se réinvente

François Bourassa
Le 27 juin au Festival de jazz
En lire plus...

22 juin 2018 à 14h00

Un règlement albertain machiavélique

La Couronne suspend des procédures pour ne pas reconnaître le droit des Défendeurs au français
En lire plus...

22 juin 2018 à 12h30

Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Rare encouragement pour les récits courts
En lire plus...

22 juin 2018 à 11h39

Cannabis : à la poursuite du diamant vert

La légalisation va donner accès à du financement pour la recherche
En lire plus...

Impact économique de l’intelligence artificielle : on cherche encore

Pas de pertes d’emplois ni de productivité accrue
En lire plus...

22 juin 2018 à 7h00

L’espiègle trio jazz Les Malcommodes

les malcommodes
Le 26 juin au Festival de jazz de Toronto
En lire plus...

21 juin 2018 à 13h00

Un test a changé sa vie : dans les pas d’un enfant dyslexique

La Liberté
«J’étais content de savoir que je n’étais pas stupide»
En lire plus...

21 juin 2018 à 10h00

Le véganisme dans le vêtement : trop de plastique ?

Le cuir de kangourou et le polyester plus «verts» que la laine d’alpaga et le cuir de bovin
En lire plus...

21 juin 2018 à 7h00

Technicien(ne) à l’aide technique

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente, à temps plein (1,0), soit 35 heures par semaine, qui agira à titre de technicienne, technicien à l’aide technique...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur