À la découverte du bord de l’eau de Port Hope

Port Hope, plage, marais
East Beach à Port Hope. Photos: Nathalie Prézeau
Partagez
Tweetez
Envoyez

Je racontais récemment dans cette chronique que j’étais sous le charme de Port Hope et de sa rivière Ganaraska. Voici le deuxième volet de mon engouement pour cette jolie municipalité à 1h15 de route de Toronto, mettant en vedette son bord de l’eau.

East Beach, dans Port Hope

Il est certain que la plage la plus grande, sablonneuse et populaire de la région est Cobourg Beach. Mais j’ai été étonnée de n’avoir jamais entendu parler de sa petite soeur, East Beach, dans Port Hope!

Port Hope, plage, marais
East Beach à Port Hope.

Car, bien qu’elle soit cinq fois moins longue que la plage principale de Cobourg, elle aussi offre un sable doux et une baie peu profonde permettant aux familles de s’ébattre en toute quiétude.

On y arrive en longeant le canal sur le versant est de la rue Mill South. Impossible d’oublier qu’elle est en plein coeur du quartier industriel de la ville quand on regarde vers l’ouest, où règne la Cameco Corporation (la seule usine de conversion d’uranium au Canada).

Port Hope, plage, marais
Un point de vue sur East Beach à Port Hope.

Ambiance rétro

Par contre, tout autour de East Beach, l’ambiance est plutôt rétro avec les pêcheurs du canal, les enfants en maillots alignés devant le marchand de glace, et le restaurant local aux allures de chalet, avec vue sur l’eau.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

J’ai visité East Beach un vendredi et un dimanche et n’y ai pas ressenti la fébrilité habituelle des plages plus touristiques.

Crawford’s Lakeside Café (125 rue Mill South, ouvert du jeudi au dimanche de 8h à 20h et du lundi au mercredi de 9h à 20h) sert du café et un bon menu «all-day breakfast». C’est cher, mais les portions sont généreuses et la vue de la terrasse vaut bien ça!

Port Hope, plage, marais
Crawford’s Lakeside Café.

On peut se garer sur les petites rues tranquilles de Madison et de King, aux abords de la plage. Il y a aussi un terrain de stationnement au pied de la rue King, avec un petit belvédère de vieilles poutres d’où l’on peut voir les baigneurs ayant opté pour le côté plus à l’est de la plage.

Lors de notre visite, un couple de retraités, bien installés à l’ombre pour jouer au backgammon, m’ont dit que le niveau de l’eau permettait cette année de profiter de ce bout de plage, souvent moins accessible quand l’eau est plus haute.

Ils ont pointé un vieil escalier délabré, fait du même bois que le belvédère, que nous avons descendu en faisant attention, pour aller nous balader sur la plage.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Port Hope, plage, marais
Le sentier Waterfront près de la rue Lake à Port Hope.

Accéder à la Waterfront Trail du centre de Port Hope

On peut aussi se garer un peu plus haut à l’est de la rue King, sur la rue Caldwell qui finit en rond-point. Ce n’est que maintenant que je réalise que j’aurais pu accéder à la Waterfront Trail à partir du rond-point!

De là, on se rend en 2 km jusqu’à l’embouchure de la Gage Creek, sur un sentier de gravier bordé de longues herbes et de fleurs des champs, avec vue prenante sur le lac plus bas, accessible par endroits.

sentier
Le sentier Waterfront près de la rue Lake à Port Hope.

J’ai découvert trois autres terrains de stationnement sur la rue Lake. C’est bon à savoir si vous ne trouvez pas de place pour vous garer sur Caldwell!

Pour vous y rendre, vous continuez sur la rue King et tournez à l’est sur Shuter, une rue au nord de Caldwell. Puis vous descendez à droite sur la rue Hope. Un premier terrain de stationnement se trouve dans le coude, là où Hope devient la rue Lake.

On peut aussi se garer 0.9 km plus loin, sur le second terrain municipal à droite de la rue Lake, là où la route remonte vers le nord. Tout au bout de la rue Lake, 0.9 km plus loin, il y a un troisième terrain où se garer.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
sentier
Le sentier Waterfront à l’est du Marsh Lookout.

Marsh Lookout et Gage Creek

En explorant le sentier, j’ai vu sur Google Map qu’il y avait le Alice King Sculthorpe Woodland Marsh (ou Marsh Lookout, pour les intimes). Cela me semblait un but intéressant pour la balade sur la Waterfront Trail.

Mais je ne m’attendais pas me trouver dans un décor aussi enchanteur!

marais
Le Marsh Lookout.

À ma gauche, des cygnes blancs tranchaient sur les verts émeraude du marais.

À ma droite, à 20 mètres de là, les vagues se brisaient sur les galets de la plage étroite… Avec le lac presque turquoise en toile de fond. Buissons fleuris, quenouilles et arbres bordant l’étang créaient des tableaux parfaits en clair-obscur.

Au centre, un petit boardwalk mène à un joli belvédère pour mieux admirer le marais.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
marais
Le marais de Port Hope.

Le Marsh Lookout est vraiment accessible, avec son sentier de fin gravier bien entretenu. À moins de 5 minutes de marche à l’est du second terrain de stationnement. Et à 20 minutes (1.15 km) de marche du stationnement au pied de la rue Hope.

La Gage Creek se trouve à 0.5 km à l’est du Marsh Lookout. En suivant le sentier passant à travers une petite forêt.

Si vous réussissez à vous garer tout au bout de la rue Lake, vous ne serez alors qu’à une minute de marche du grand ruisseau. La plage y est plus sablonneuse et plus large. Un excellent spot de pique-nique!

creek
Gage Creek.

Pendant que vous êtes à Port Hope…

En route vers la plage, on ne peut manquer Olympus Burger (55 rue Mill South, ouvert mercredi à samedi de 11h à 21h, dimanche et lundi de 11h à 20h) avec sa murale grecque et son enseigne rétro, presque sous le viaduc de la voie ferrée.

Il semblait populaire dans les médias sociaux. Ils servent effectivement de bons combos. Et sur leur site web, ils ont un «menu secret» d’options qui ne sont pas mentionnées dans le restaurant.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Port Hope, plage, marais
Olympus Burger.

Dans l’esprit des décadences d’été, on se tape ensuite un cornet de crème glacée à 200 mètres de là (prendre Robertson à droite, au sud d’Olympus). Ice Cream Caravan (10 rue Robertson, ouvert de 11h à 19h, fermé le lundi) est un camion de nourriture déguisé en charmante caravane, qui sert aussi des frites.

Port Hope, plage, marais
La caravane de crème glacée.

Un café avec des chats

Si, tout comme moi, vous adorez les chats, mais devez vous en priver parce qu’habitant avec quelqu’un d’allergique, vous voudrez profiter de cette trouvaille inusitée à 10 minutes de marche d’Olympus: le Toe Beans Cat Café (119 rue Peter, ouvert de 10h à 16h le weekend et le 10h à 15h sur semaine, fermé le mardi).

Port Hope, plage, marais
On peut caresser des chats chez Toe Beans Cat Café.

Ils demandent 5$ par personne pour caresser les chats en attente d’une nouvelle demeure dans leur café. Nous n’avons pas testé leur menu. Mais il nous a bien fait rigoler avec ses Espresso Double chat, Catpurrcino, Meowtcha, Breakfast Purrito.

Par contre, nous n’avons pu résister à l’envie d’accrocher leurs biscuits «derrière de chat» dans leur boutique à la sortie.

En passant, le café Happenstance, dont j’avais tant aimé le café et les croissants sur la rue principale de Port Hope, a sa brûlerie et boulangerie à deux pas du Toe Beans, au 135 rue Peter.

Port Hope, plage, marais
Un «derrière de chat» de chez Toe Beans Cat Café.

Nathalie Prézeau est l’auteure locale du guide de marche Toronto BEST Urban Strolls, que vous pouvez vous procurer sur amazon.ca ou en communiquant directement avec l’auteure: [email protected]. Vous pouvez passer prendre votre commande au 299 avenue Booth. L’auteure livre aussi dans Toronto, et Poste Canada s’occupe des autres destinations.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur