Plongée au cœur de Liberty Village, ancien quartier industriel

Quartier jeune et dynamique

Liberty Village

Ancienne usine du quartier Liberty Village.


12 novembre 2018 à 11h00

Le quartier de Liberty Village, entouré par la rue King et la Gardiner Expressway à l’Ouest de Toronto, est un concentré d’histoire où les années industrielles ont laissé des traces.

Un quartier isolé

Dans les années 1850, la zone de Liberty Village, qui devait au départ être un quartier résidentiel, fut coupée du reste de la ville par la construction d’une voie de chemin de fer.

Liberty Village
Décoration végétale d’un bâtiment du quartier.

Au lieu d’y accueillir des habitants, on y a construit une prison ainsi qu’une maison correctionnelle pour femmes.

Zone industrielle

À partir du 20e siècle, Liberty Village devient le cœur industriel de la ville: de grandes entreprises d’armement y installent leurs usines; les firmes manufacturières s’y implantent également.

Liberty Village
Un quartier dynamique.

Au cours des deux Guerres mondiales, les usines de Liberty Village ont produit en grande quantité des bombes et des armes.

Déclin

À la fin des années 1970, l’intérêt pour le rail subit un déclin au profit du trafic routier: dans ces circonstances, Liberty Village voit son tissu industriel s’effondrer.

Liberty Village
Les petites boutiques de Liberty Villlage.

Certains bâtiments sont démolis, d’autres laissés à l’abandon. Le quartier s’appauvrit de jour en jour et connaît ses pires années. Isolé et vidé de toute attractivité, il attendra les années 2000 pour connaître un nouveau souffle.

Embourgeoisement 

À partir de 2000, Liberty Village n’a cessé de se développer et d’attirer les Torontois. Les rues se sont remplies de bureaux, de parcs, de boutiques et restaurants.

Liberty Village
Peinture murale inspirée de l’art urbain.

De nombreux artistes ont également ouvert leurs galeries dans les murs des anciennes usines. Le quartier se veut aussi très résidentiel et des appartements ont été construits adossés aux murs de briques.

Quartier branché 

Artistes, jeunes travailleurs et entrepreneurs ont choisi de vivre de l’autre côté du chemin de fer. Le quartier, plutôt calme, mais bien relié au centre-ville, est aujourd’hui très prisé.

Pourquoi s’attarder quelques heures à Liberty Village? Tout d’abord, on y trouve de très bons restaurants et des bars avec terrasse, agréables en été. La population résidente est très jeune et dynamique, ce qui rend l’atmosphère assez détendue.

Liberty Village
Vue sur la Tour CN depuis Liberty Village.

En vous baladant, vous pourrez apprécier les nombreuses peintures murales inspirées de l’art urbain. Début juin, il ne faut pas manquer le marché des producteurs annuel qui a lieu en plein cœur du quartier.

Surtout, ce petit bout de Toronto est relativement préservé de l’affluence des touristes, ce qui constitue un atout de taille!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un voyage en images à travers les chefs-d’œuvre de la peinture

Éditions Flammarion
Un nouveau livre parcourt l'histoire de la peinture en repérant dans le temps et dans l'espace quelques-uns de ses plus célèbres chefs-d'œuvre.
En lire plus...

9 décembre 2018 à 11h00

Une écriture comme ça et pas autrement

Robert Lalonde
Écrivain et comédien, Robert Lalonde est connu pour ses romans et nouvelles qui explorent presque toujours une facette subtile, étrange ou troublante de son...
En lire plus...

9 décembre 2018 à 9h00

Quiz : Droits de l’homme

Testez vos connaissances sur les droits de l'homme.
En lire plus...

9 décembre 2018 à 7h00

Un premier Salon international du Livre à Jacmel

Salon du Livre Jacmel Haiti
Du 31 octobre au 2 novembre, la ville de Jacmel (Sud-Est d'Haïti), inaugurait son 1er Salon international du livre sur le thème «Ville et...
En lire plus...

8 décembre 2018 à 11h00

Banksy, l’artiste de rue imprévisible

Banksy le phénomène de l'art de rue
Lors d'une vente aux enchères chez Sotheby's à Londres, le 5 octobre dernier, la fameuse toile de Banksy, Fille avec ballon, s’est complètement autodétruite...
En lire plus...

8 décembre 2018 à 9h00

Melinda Chartrand réélue à la présidence de MonAvenir

Melinda Chartrand et Geneviève Grenier ont été reportées à la présidence et la vice-présidence du Conseil scolaire catholique MonAvenir.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 15h55

Les manifs n’ont pas empêché l’adoption de la loi 57

1er décembre 2018
La mobilisation franco-ontarienne n’a pas ému le gouvernement conservateur de l’Ontario, qui a fait adopter, jeudi, sa loi 57.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 15h05

La musique afro s’affirme au gala Kilimandjaro

musique afro
Le gala bilingue des Kilimandjaro Music Award, qui en était à sa 3e édition, a déroulé le tapis rouge pour les artistes de la...
En lire plus...

7 décembre 2018 à 13h00

Plusieurs politiciens québécois appuient la résistance franco-ontarienne

1er décembre 2018
Une délégation de parlementaires québécois est venue appuyer les revendications franco-ontariennes le 1er décembre.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 11h00

On passe de 2 à 7 fois plus de temps sur nos téléphones qu’on le pense

asiatique
Les «auto-évaluations» du temps passé sur nos téléphones contrastent grandement avec celles de l'appareil.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur