Plongée au cœur de Liberty Village, ancien quartier industriel

Quartier jeune et dynamique

Liberty Village

Ancienne usine du quartier Liberty Village.


12 novembre 2018 à 11h00

Le quartier de Liberty Village, entouré par la rue King et la Gardiner Expressway à l’Ouest de Toronto, est un concentré d’histoire où les années industrielles ont laissé des traces.

Un quartier isolé

Dans les années 1850, la zone de Liberty Village, qui devait au départ être un quartier résidentiel, fut coupée du reste de la ville par la construction d’une voie de chemin de fer.

Liberty Village
Décoration végétale d’un bâtiment du quartier.

Au lieu d’y accueillir des habitants, on y a construit une prison ainsi qu’une maison correctionnelle pour femmes.

Zone industrielle

À partir du 20e siècle, Liberty Village devient le cœur industriel de la ville: de grandes entreprises d’armement y installent leurs usines; les firmes manufacturières s’y implantent également.

Liberty Village
Un quartier dynamique.

Au cours des deux Guerres mondiales, les usines de Liberty Village ont produit en grande quantité des bombes et des armes.

Déclin

À la fin des années 1970, l’intérêt pour le rail subit un déclin au profit du trafic routier: dans ces circonstances, Liberty Village voit son tissu industriel s’effondrer.

Liberty Village
Les petites boutiques de Liberty Villlage.

Certains bâtiments sont démolis, d’autres laissés à l’abandon. Le quartier s’appauvrit de jour en jour et connaît ses pires années. Isolé et vidé de toute attractivité, il attendra les années 2000 pour connaître un nouveau souffle.

Embourgeoisement 

À partir de 2000, Liberty Village n’a cessé de se développer et d’attirer les Torontois. Les rues se sont remplies de bureaux, de parcs, de boutiques et restaurants.

Liberty Village
Peinture murale inspirée de l’art urbain.

De nombreux artistes ont également ouvert leurs galeries dans les murs des anciennes usines. Le quartier se veut aussi très résidentiel et des appartements ont été construits adossés aux murs de briques.

Quartier branché 

Artistes, jeunes travailleurs et entrepreneurs ont choisi de vivre de l’autre côté du chemin de fer. Le quartier, plutôt calme, mais bien relié au centre-ville, est aujourd’hui très prisé.

Pourquoi s’attarder quelques heures à Liberty Village? Tout d’abord, on y trouve de très bons restaurants et des bars avec terrasse, agréables en été. La population résidente est très jeune et dynamique, ce qui rend l’atmosphère assez détendue.

Liberty Village
Vue sur la Tour CN depuis Liberty Village.

En vous baladant, vous pourrez apprécier les nombreuses peintures murales inspirées de l’art urbain. Début juin, il ne faut pas manquer le marché des producteurs annuel qui a lieu en plein cœur du quartier.

Surtout, ce petit bout de Toronto est relativement préservé de l’affluence des touristes, ce qui constitue un atout de taille!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Haïti : la rage des innocents

Des centaines de visages décomposés par la rage apparaissent sur nos écrans: les visages de milliers de jeunes Haïtiens privés d'espoir. Rien ne les...
En lire plus...

17 février 2019 à 17h30

Sur les traces des aventuriers du 80e parallèle

Norvège Aurélie Resch
Il est près de 22h quand le navire Nordstjernen de la compagnie Hurtigruten franchit le 80e parallèle. Passagers et équipage sont réunis sur le...
En lire plus...

17 février 2019 à 13h00

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Oslo: dans les coulisses des négociations israélo-palestiniennes

Studio 180
Me voici, à la St-Valentin, assis avec ma bien-aimée, dans une salle remplie à craquer du théâtre CAA de Mirvish (l'ancien Panasonic sur Yonge...
En lire plus...

16 février 2019 à 12h00

La pénurie d’enseignants freine le bilinguisme

Photo: Francopresse, Lucas Pilleri
Après des décennies de croissance exponentielle, les programmes de français langue seconde des conseils scolaires du pays peinent à trouver un nombre suffisant d’enseignants...
En lire plus...

16 février 2019 à 9h00

Le lait au chocolat ne fait rien de spécial pour la récupération des sportifs

santé, sport
Les médias, la publicité et bien des athlètes rapportent régulièrement que le lait au chocolat améliore la récupération chez les sportifs après un effort...
En lire plus...

La France s’anime au TAAFI

TAAFI
Du 15 au 17 février, les films sont de retour au Festival international d’art d’animation de Toronto (TAAFI) et plusieurs oeuvres françaises émergent du...
En lire plus...

15 février 2019 à 16h28

Adieu, Opportunity

La NASA a officiellement «déplogué» le 12 février sa sonde martienne Opportunity, qui ne répondait plus depuis juin dernier. Sa mission a duré beaucoup...
En lire plus...

15 février 2019 à 15h15

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur