Placebo: extra-fort svp

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans toute étude médicale qui se respecte, certains patients reçoivent une fausse pilule — un placebo — et se pensent pourtant «guéris».

Dès lors, pourquoi ne pas commercialiser les placebos? C’est l’entreprise dans laquelle s’est lancée — sans rire, apparemment — la firme britannique APlacebo.com, qui promeut «six différents types de placebos», lesquels sont, assure-t-elle, tout à fait sécuritaires.

Il existe même des placebos… homéopathiques, offerts pour la modique somme de 15 livres. On ne peut que saluer cette forme particulièrement habile d’humour britannique.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur