Pistes durables pour voyageurs avant-gardistes

L'Express à la 31e édition du Salon international Tourisme Voyages de Montréal

Le Pérou essentiel: un des voyages proposés par Les sentiers du monde.
Partagez
Tweetez
Envoyez

De passage au Salon international Tourisme Voyages de Montréal (25, 26 et 27 octobre), L’Express  a repéré certains acteurs novateurs d’ici et d’ailleurs proposant un tourisme alternatif, soucieux de miser sur le voyage équitable. Sans cesser de prendre l’avion ni attendre la mise en place de technologies alternatives.

En voici un aperçu.

Randonnée humaine

Depuis 22 ans Les Routes du Monde offre un voyage en petit groupe dans la vallée du Gange en Inde sacrée, en compagnie de guides locaux permettant une immersion authentique en Inde profonde.

Robert Bérubé a rencontré le Maître du monastère de Menn. Photo: Les Routes du Monde

«Un séjour de ressourcement unique, une randonnée humaine et spirituelle, non touristique, une rencontre sans artifices avec les Indiens, leur mode de vie et leur culture», décrit Robert Bérubé, fondateur des Routes du Monde.

«On devient voyageur quand on plonge dans le quotidien des gens. Nos voyageurs apprécient leur expérience de voyage en circulant à travers les gens qui sont à la base du tourisme équitable.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Le circuit «Inde sacrée» des Routes du Monde.

S’approprier notre carboneutralité

Voyages Humania s’est engagé à faire preuve de leadership dans la promotion de la lutte aux changements climatiques qu’on croit associés aux émissions industrielles de CO2.

«C’est par les Éco dollars Voyages Humania que nos voyageurs peuvent s’approprier leur carboneutralité», d’expliquer Martin Corbin, directeur général de l’agence Voyages Humania.

Martin Corbin, directeur général de l’agence Voyages Humania.

Pour chaque voyage Humania, 100 Éco dollars sont attribués au voyageur qui doivent être utilisés pour l’achat d’un éco-produit. En outre, le prix des voyages Humania inclut systématiquement un montant compensatoire pour les gaz à effet de serre produits lors de ses déplacements aériens et terrestres.

L’agence propose d’utiliser des moyens de transports locaux lors de ses voyages communautaires en appui à l’économie durable.

L’équipe de Voyages Humania, Salon Tourisme 2019. Photo: Voyages Humania

Tourisme sportif et caritatif

Les Sentiers du Monde se démarque par l’offre d’un tourisme actif combinant randonnées sportives et le contact direct avec les communautés locales.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le voyage au Pérou propose un vécu expérientiel chez l’habitant, comme dormir dans une yaourte en haute montagne. Tandis qu’au Vietnam les voyageurs à vélo pourront se pauser pour cultiver le riz et cuisiner des mets traditionnels vietnamiens.

L’agence collabore aux initiatives de financement dédiées à soutenir des œuvres caritatives telles que la 11e édition de la Grande Marche de la Fondation de la Tablée populaire.

Pierre Couture, président des Sentiers du Monde. Photo: Les Sentiers du Monde

D’autres agences, telles qu’Espace Select Voyages, propose un menu de séjours à la carte, conçus sur mesure «selon les goûts et les principes déterminés par les voyageurs», a rapporté Vincent Bolduc, président d’Espace Select Voyages.

Vincent Bolduc, président d’Espace Select Voyages.

Agritourisme antillais

Du côté du Sud, on a découvert la Maison de la Randonnée & du Tourisme Vert de Guadeloupe (MRTVG) offrant une dizaine de randonnées nature et patrimoine.

«Notre parcours agritouristique ‘La ligne verte’ permet une découverte inédite centrée sur l’économie rurale de la Guadeloupe», nous a détaillé Véronique Hardel de la MRTVG. Une randonnée d’apprentissage terrain à travers l’agriculture des Antilles: champs de canne, plantations de fruits, caféiers, arbres fruitiers, culture du manioc et production de la cassave (galette à base de farine de manioc).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Chaque passage agritouristique rend possible d’échanger avec les cultivateurs locaux, de déguster leurs produits, d’en rapporter pour les partager, d’apprendre un nouveau point de vue sur le monde rural antillais.»

À d. Henri Marie, président de la MRTVG, au centre Véronique Hardel, au kiosque de la MRTVG.

Multi-destinations vertes

Henri Marie, président de la MRTVG, et Rudolf Dérose, coordonnateur du Réseau National des Promoteurs du Tourisme durable en Haïti (RENAPROTS), ont établi un premier contact en vue d’une future collaboration verte, lors du Salon.

Outre leur expertise commune démontrée en tourisme durable tels La Ligne verte (Guadeloupe), les Routes du café et du cacao (Haïti), les deux organismes partagent la même vision de renforcer le tourisme communautaire dans le but de développer et soutenir l’économie locale durable dans les Caraïbes francophones.

Henri Marie du MRTVG et Rudolf Dérose du RENAPROTS.

La MRTVG et le RENAPROTS ont évoqué le souhait de créer un label commun en tourisme vert dans le but de favoriser le tourisme environnemental en milieu franco-antillais.

«Offrir aux voyageurs l’opportunité de vivre une expérience verte multi-destinations en zone rurale antillaise, par la création de partenariats avec des acteurs de la région des Caraïbes», a souligné Rudolf Dérose. À suivre…

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Être là pour demain

Dominique Dupuy, co-propriétaire de l’Auberge du Picolet, hôtellerie écologique sise à Cap-Haïtien (Nord d’Haïti), est secrétaire du conseil administratif de l’Organisation de Gestion de la Destination Nord d’Haïti (OGDNH).

Dominique Dupuy, secrétaire du conseil administratif de l’OGDNH.

L’OGDNH promeut la destination Historic Haïti-Nord axée sur la découverte du patrimoine historique exceptionnel du Nord d’Haïti, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Soulignons que Cap-Haïtien, capitale du Nord d’Haïti, célébrera son 350e anniversaire en 2020.

Historic Haïti propose un riche menu culturel au cœur du patrimoine du Nord d’Haïti

«Nous sommes là pour signifier que malgré les tensions politiques actuelles que subit Haïti, nous croyons au futur. Nous sommes là pour demain, pour garder nos portes ouvertes, pour réorienter vers ce qui peut contribuer au développement durable d’Haïti», a déclaré Dominique Dupuy.

Au centre, Rudolf Dérose, coordonnateur du RENAPROTS.

Le kiosque d’Haïti réunissait Historic Haïti-Nord, le RENAPROTS, et l’agence Explore Caribbean.

À g. Pascale Hilaire d’Explore Caribbean.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur