Sur les traces du Petit Prince dans le désert du Sahara

Sahara
Campement dans le désert. Photos: Aurélie Resch
Partagez
Tweetez
Envoyez

Tout est calme dans le Sahara. Reposé. Les dunes ondoient en vagues interminables. Même le souffle léger du vent se fait discret. Sable immaculé poudroyant et ciel dégagé ambré alors que le jour décline s’offrent à mes yeux. Je suis à mille milles de toute terre habitée. J’ai laissé le 4×4 il y a plus d’une heure et je suis partie en dromadaire m’enfoncer dans le désert.

Je regarde le soleil glisser lentement dans le sable. «S’il vous plaît… Dessine-moi un mouton.» Il serait là immobile à m’observer de ses grands yeux graves d’enfant.

Je n’aurais pas été surprise comme l’aviateur de sa présence. Je connais l’histoire du Petit Prince. Au milieu de nulle part, il est tout à fait possible qu’il m’ait rejointe dans ma quête de calme et de spiritualité. Le désert appelle aux rencontres improbables.

Aurélie Resch
Excursion dans le désert.

Direction le désert du Sahara 

Le désert du Sahara sépare le Maroc de l’Algérie. À presque 6h de route d’Ouarzazate, l’erg Chebbi déploie ses étendues de sable à l’infini.

C’est ici qu’on laisse le bruit, l’agitation et le stress derrière soi et qu’on embrasse l’immensité. Point d’avion, de voiture, d’habitations…

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le désert est si vaste qu’on peut le parcourir sans croiser personne. Ou alors un serpent. Mais ce sera pour plus tard. Lorsqu’on sera prêt à repartir vers sa planète.

Sur la route qui quitte Ouarzazate pour aller à Merzouga, dernière petite ville marocaine aux portes du Sahara, je m’arrête pour contempler la majestueuse kasbah Amridil construite au XVIIe siècle. Avec son architecture typique des régions berbères du sud du Maroc, elle domine fièrement la palmeraie de Skoura et propose un voyage dans le temps quand on s’y arrête pour visiter ses différents quartiers.

Sahara
Dromadaires.

L’oasis de Tinghir

Plus loin, l’oasis de Tinghir fait son apparition, encerclée par des reliefs montagneux dignes des westerns de Sergio Leone et des plus beaux paysages de l’Ouest américain. Des palmiers entourent différentes cultures et abritent la vie de villageois berbères.

C’est ici que je pénètre dans les impressionnantes Gorges de Toudgha (prononcez Toudra) qui se referment sur moi tel un tombeau royal capitonné d’ocre et de rouge. Situées au pied du Haut Atlas, elles peuvent atteindre 300m de haut. Un véritable bonheur pour les grimpeurs.

Sahara
La palmeraie de Timghir.

En flânant au bord du cours d’eau, j’admire les failles, les différentes teintes et le ciel qui semble coincé au-dessus, si haut, si loin. À peine le temps de me laisser tenter par un chèche bleu roi et je me remets en route. C’est que j’ai hâte d’atteindre le désert. Je voudrais m’y perdre pour contempler le coucher du soleil.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La route est un ruban qui fend en deux une terre âpre et aride, qui se vide peu à peu de ses acacias et de toute vie. Je suis surprise par les panneaux en bord de route qui signalent Danger: Dromadaires. Il ne semble y avoir ici âme qui vive.

Ultimes villages: Erfoud, connu pour ses pierres fossilisées et Merzouga.

Aurélie Resch
Campement dans le désert.

Sur les traces du Petit Prince

Enfin les dunes. Rondes, douces, soyeuses, elles adoucissent le paysage de pierres et de poussière qui semblait ne jamais finir.

Le 4×4 s’arrête. Je monte sur un dromadaire et suis mon guide loin de toutes civilisations. C’est en confiance que je m’enfonce dans le désert et sans crainte que je pose mon regard sur cette mer d’or tout autour de moi.

Je repense à l’aviateur du Petit Prince. Je ne connais pas (encore) la faim ni la soif. Mon guide, bien que discret et silencieux, ne me fait pas me sentir abandonnée ni en danger.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Je suis donc ouverte à tous les improbables. À la poésie d’un enfant aux cheveux blonds qui aurait quitté sa rose pour faire un brin de chemin avec moi dans le Sahara.

Sahara
Dans les gorges de Toudra.

Le silence et le calme règnent sur le Sahara

Quand le silence et le calme règnent, et qu’aucune aspérité ne vient agresser le paysage, il est facile de laisser entrer la lumière dans son cœur.

Je laisse le temps filer et les couleurs changer sur le sable soyeux dans lequel j’aime enfouir mes mains et mes pieds nus. Blanc, or, ambré, rose, violet et anthracite, immaculé ou voilé, le désert se pare de ses plus beaux atouts.

Sahara
Ksar Amridil.

Des nuages apparaissent puis disparaissent dans le ciel pour me faire croire que les ombres sont celles d’animaux, de pensées ou de divinités. Je prends conscience de mon insignifiance face à l’immense. Je me repais du calme et du silence. Je suis apaisée. Bien.

Le soleil m’adresse un dernier clin d’œil avant de disparaître derrière une colline ambrée. «Le désert est beau», disait le Petit Prince. Ce n’est on ne peut plus vrai.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«On s’assoit sur une dune. On ne voit rien. On n’entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence…»

Au-dessus de moi, les étoiles s’allument une à une. Elles semblent agitées d’un bel éclat de rire. Encore un moment de contemplation dans la solitude puis, avec mon guide nous nous mettrons en route vers notre campement en quête d’un puit. La nuit sera belle.

Aurélie Resch
Coucher de soleil derrière les dunes.

INFOS

Y aller: Royal Air Maroc

À Ouarzazate, votre point de départ pour le Sahara:

Le Petit Riad: une adresse formidable pour se détendre et faire l’expérience de l’hospitalité inégalée des Marocains.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour se détendre et faire peau neuve après une excursion dans le désert: Hammam et massage chez Sister’s Touch (pour dames seulement) qui vient d’ouvrir ses portes. Plongée dans un univers de bien-être et de volupté.

Votre excursion dans le désert: Redouane, jeune Berbère amoureux de sa région et du pays, se mettra en quatre pour faire de vos envies une aventure inoubliable avec sa société Atlas Expérience. Sachez qu’en plus d’excursions dans le désert, de rencontres et partages avec les locaux, Atlas Experience peut vous organiser des nuitées en bivouac de luxe dans le désert et organiser des occasions spéciales (anniversaires, demandes en mariage…).

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur