Petit Biscuit a apporté le soleil à Toronto

124e artiste mondial sur Spotify

Mehdi Benjelloun

Mehdi Benjelloun


18 avril 2017 à 0h00

Mehdi Benjelloun est un jeune artiste qui connaît actuellement un succès mondial. Ce jeune Français et Obélix ont un point commun, ils sont tombés dans une marmite de potion magique quand ils étaient petit. Dans la marmite musicale ici. Sous le nom de Petit Biscuit, le DJ propose de l’électro-posé, le genre de musique sur laquelle on s’évade, cette note qui nous fait voyager, un aller sans retour dans la plénitude.

Il se produisait à Toronto le 12 avril, au Velvet Underground de la rue Queen Ouest, dans le cadre de sa première tournée nord-américaine.

Petit Biscuit au Velvet underground. Photo: Emeline Bertel
Petit Biscuit au Velvet underground.
Photo: Emeline Bertel

Tout le monde a connu la hâte de l’été, lorsqu’on se demande quand le soleil va revenir, lorsqu’on se met à compter les mois, les semaines et les jours avant le début des premiers rayons de soleil.

C’est dans un de ces moments que Mehdi a composé Sunset Lover, un morceau vibrant qui est allé chercher plus 150 millions de vues sur Spotify et qui a lancé la carrière du jeune Rouennais. Il voulait faire une musique «contemplative et visuelle», écoutez donc:

Depuis l’âge de 5 ans, Petit Biscuit baigne dans la musique. Sa solide formation classique lui permet d’explorer diverses facettes de la musique électro. Souvent comparé à Fakear et Flume, il partage effectivement un certain style avec ces compositeurs. Pour Mehdi, la corrélation est flatteuse.

Petit Biscuit aux platines. Photo: Jonathan Bertin
Petit Biscuit aux platines. Photo: Jonathan Bertin

Petit Biscuit prend du temps pour produire et sortir ses projets. Ce perfectionniste avoue: «il faut que ce soit parfait». Nous pouvons être impressionnés par cette ténacité qui fait de l’artiste l’un des plus sollicités du moment. Nous pouvons l’être encore plus lorsqu’on apprend que ce prodige de la scène électro française passera son Baccalauréat français scientifique dans deux mois à l’âge de 17 ans . Nous pouvons être admiratifs même, lorsqu’on écoute les premières notes de Sunset Lover, Full Moon, ou Oceans, et que nous planons.

«Je suis quelqu’un de joyeux», dit-il à L’Express. «Je fais de la musique pour faire découvrir des sensations, ça me permet aussi de comprendre mes propres émotions; je ne crois pas que mes musiques soient mélancoliques, pas du tout».

Une musique qui serait intemporelle donc, puisqu’elle semble être partie pour durer. «Tous les jours je découvre des tas de choses, des rencontres et ça fait évoluer ma musique.»

Lorsqu’on lui parle de la chance qu’il a d’être où il se trouve aujourd’hui, et notamment dans sa première tournée nord-américaine, c’est une fougue dans ses yeux que l’on découvre; celle qui habite aussi le jeune producteur sur scène. «Je suis entouré de bonnes personnes, j’ai une super équipe.»

Son concert torontois était bien défendu, en première partie, par le duo américain Shallou. «Petit» Biscuit, c’est d’ailleurs un paradoxe quand on sait que le DJ fait trois têtes de plus que la journaliste qui l’a interviewé. Paradoxe aussi lorsqu’il dévoile son énergie et cette fougue sur scène, parsemant la foule de cette rosée moite, rappelant ainsi que les premiers rayons chaud du soleil apparaîtront bientôt.

Petit Biscuit aux platines. Photo: Jonathan Bertin
Petit Biscuit aux platines. Photo: Jonathan Bertin

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Employé a la vente au detail – MEPHISTO

MEPHISTO
La boutique de chaussures « MEPHISTO confort de France » recherche un collaborateur à la vente au 1177  Yonge St à Toronto (centre ville), au Nord de Bloor St Summerhill station...
En lire plus...

Il y en a pour tous les goûts: les concerts gratuits des 23 et 24 septembre

Francophonie en fete
Un véritable tour du monde de la musique francophone
En lire plus...

21 septembre 2017 à 9h11

Les Voix du cœur recherchent de nouveaux talents

Une scène du spectacle des Voix du Coeur au théâtre Bluma Appel en mai 2016.
Le spectacle du printemps portera sur les cinq sens...
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h57

Didier Leclair se dit «écrivain de la marge»

Didier Leclair à la bibliothèque de Toronto le 18 septembre.
Écrire en français hors Québec: tout un défi
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h03

Six Franco-Ontariens à la rencontre d’une Première Nation

Les Franco-Ontariens participent à une cérémonie autochtone.
Au pays des Wahgoshigs
En lire plus...

20 septembre 2017 à 13h31

Nouveau conseil d’administration pour le CFT

Le nouveau conseil d'administration du Centre francophone de Toronto. À gauche: le président Jean-Luc Bernard.
Le CFT a reçu le titre d’«organisation phare» de la part de Centraide/United Way
En lire plus...

19 septembre 2017 à 17h35

Des wraps pour les adeptes de l’alimentation crue

WrapItUpRAW-taco-web-79f4912ff1dacc222fd91b2b6532550aacd9e3fb
La production exige beaucoup de travail, mais la commercialisation se fait en un tour de main.
En lire plus...

19 septembre 2017 à 15h21

Les finalistes du prix Christine-Dumitriu-van-Saanen

Paul-François Sylvestre, Gabriel Osson, Claude Guilmain
Tous Torontois
En lire plus...

19 septembre 2017 à 11h22

Rentrée télé: des champions… et un point de saturation

La série de six épisodes Comment devenir adulte, de Wookie Films (Winnipeg), est diffusée cet automne sur la chaîne Unis. Dans la photo, Rémi, Vanessa, Simon et Bréanne préparent la rentrée au Collège Louis-Riel. (Photo: Wookie Films)
L’offre télévisuelle de l’automne est lancée dans l’inquiétude. Les producteurs se mobilisent pour défendre la clause d’exception culturelle attaquée par Washington dans les pourparlers...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 16h01

Des Gémeaux pour l’Ontario

L’émission Cochon Dingue, réalisée par le Franco-Ontarien Mathieu Pichette (à gauche), a remporté plusieurs prix dimanche  au gala des Gémeaux. Mathieu Pichet, Stéfany Brulier, Julie Lavalée, Sébastien Hurtubise, Carlos Soldevila, Micheline Sylvestre, Pascal Morissette, Pascal Barriault, Marie-Lou Morin. (Photo: Paul Ducharme)
Des producteurs et des artisans franco-ontariens se sont illustrés au gala de la télévision et des médias numériques.
En lire plus...

18 septembre 2017 à 14h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur