Paul Meslet : ode aux mots et à la chanson

Au Heliconian Hall le 29 mars

Paul Meslet
Paul Meslet et Olivier Moret, son contrebassiste, lors d'un concert en France. (Photo: Chantal Bou Hanna)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Amoureux des mots, de la poésie, et de la chanson, Paul Meslet envoûte. Maniant la langue française avec finesse et justesse, il cherche à transmettre l’émotion par la belle écriture.

Ce chanteur-poète français originaire de l’Ouest de la France (Angers) se produira à Toronto le 29 mars prochain, dans le cadre de la série De bouche à oreille, produit par Dominique Denis.

Au programme: son dernier album Ombre Bleue et quelques chansons phares de sa carrière comme des reprises de Jean Ferrat, son maître à penser.

«Après 40 ans de carrière dans la chanson en France, c’est une grande fierté de venir au Canada.»

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Admirateur de la chanson canadienne, il est sensible à la faculté dont disposent certains chanteurs québécois tels Claude Léveillé ou Félix Leclerc à diffuser un patrimoine culturel.

«Ces artistes ont une façon d’aborder la langue française en poésie que nous autres, français, avons perdue ou délaissée», explique Paul Meslet.

Le chanteur déplore la sous-médiatisation, en France, de la poésie en chanson. Il souhaite toucher le cœur de son public et leur communiquer rire, tristesse ou joie.

De bouche à oreille
Le Heliconian Hall: la seule église en bois encore debout à Toronto.

Ferrat, Aragon, Hugo

Paul Meslet s’inspire beaucoup de Jean Ferrat, qui lui-même reprenait les poésies de Louis Aragon en chanson. «Ferrat m’a guidé dans la chanson au départ. J’étais sensible à Aragon car mon père, féru de poésie, se passionnait à nous lire ses textes ou ceux de Victor Hugo.»

Plus tard, le chanteur se rend compte du trésor légué par son père.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

C’est ainsi que très tôt, Paul Meslet commence à écrire et se passionne pour les mots. Amateur de chanson, il apprend la guitare et tout naturellement, commence à mettre ses textes en musique. Depuis, il n’a jamais arrêté.

D’ordinaire entouré de musiciens qui lui sont fidèles (le contrebassiste Olivier Moret notamment), l’artiste se fait aussi accompagner d’un orchestre lors de ses tournées françaises (Scènefonia, dirigé par Jean-Jo Roux).

Paul Meslet
Le quatuor Chat gris: Andrew Downing, Jessica Hana Deutsch, Anna Atkinson, Aline Homzy.

Avec le quator Chat gris

Cette fois-ci, pour sa première scène ontarienne, il sera également entouré du quatuor à cordes local Chat gris – Jessica Hana Deutsch (violon), Aline Homzy (violon), Anna Atkinson (alto) et Andrew Downing (violoncelle) – et de la pianiste Tania Gill.

En effet, pour chacun de ses concerts, De bouche à oreille associe des musiciens torontois aux artistes francophones invités.

Paul Meslet
Tania Gill

Selon l’instigateur et directeur artistique de la série, Dominique Denis, «ces mini-tournées de la région permettront à ces artistes de justifier le voyage transatlantique».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Elles donnent également au public «la chance de découvrir d’extraordinaires musiciens qui ne sont pas sur leur radar, dans un cadre propice à l’écoute et au partage».

«Ce festival me permet un dépaysement et de faire connaître mes chansons au Canada. C’est un beau projet», ajoute Paul Meslet.

Paul Meslet se produira également à Kingston le 22 mars, à Niagara Falls le 24 mars et à Hamilton le 30 mars.

À Toronto, le concert aura lieu le vendredi 29 mars à 20h, à l’Heliconian Hall (35, avenue Hazelton). Entrée: 30$.

Paul Meslet
Paul Meslet

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur