Patsy Gallant vient chanter Piaf à Toronto

Au Jazz Bistro les 10 et 11 novembre

Patsy Gallant chante Piaf
Partagez
Tweetez
Envoyez

Patsy Gallant chante Piaf, le nouveau spectacle de la chanteuse et comédienne Patsy Gallant, est d’abord un hommage à Édith Piaf, mais aussi un parallèle entre les vies des deux chanteuses.

Du Disco à Piaf

Surnommée «La Reine du Disco» dans les années 70, Patsy Gallant, artiste originaire du Nouveau-Brunswick connue internationalement pour ses titres From New York to LA et Sugar Daddy, ainsi que pour sa participation à la comédie musicale Starmania, revient dans un spectacle où elle «reprend et raconte Piaf».

«Édith Piaf fait partie de ma vie depuis très longtemps», confie-t-elle en entrevue à L’Express.

En effet, chanteuse de cabaret depuis ses 8 ans, c’est petite fille que Patsy assiste pour la première fois à un concert de Piaf, duquel «The Gallant Sisters» assuraient la première partie.

Inimitable

C’était deux ans avant la mort de la chanteuse de L’Hymne à l’amour, et, avec les mots et les yeux de l’enfant qu’elle était alors, Patsy se souvient avoir dit à sa mère de Piaf qu’elle chantait faux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Aujourd’hui, Patsy se rappelle: «Piaf état vieille pour son âge, à seulement 40 ans, elle en paraissait 80. Habillée de noir, elle était recroquevillée sur elle-même, pleine d’arthrite, elle souffrait tant qu’elle s’injectait de la morphine à travers même sa robe. Sa voix tremblait. J’étais enfant et ça me faisait un peu peur.»

En 1985, Patsy a 37 ans lorsqu’elle est amenée à réincarner Piaf, pour un spectacle. Elle étudie la vie de l’artiste défunte alors, et «comprends quelle chanteuse extraordinaire elle est». «Elle est inimitable», précise Patsy Gallant.

En 2011, elle sort l’album Patsy Gallant chante Piaf, où elle reprend déjà des titres de celle qu’on appelle «la môme».

Un parallèle entre deux vies

Dans son spectacle, l’artiste de 69 ans tient à présenter Piaf «différemment», en reprenant certaines des chansons peu connues de l’interprète de La vie en rose, comme celle qu’elle qualifie de coup de cœur, Mea Culpa.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mais aussi, les spectateurs verront Patsy raconter Piaf, sa vie, extraordinaire, à laquelle elle comparera la sienne: «Piaf enfant travaillait dans la rue, moi, dès l’âge de 8 ans je travaillais le soir dans les cabarets.»

«Je suis autre chose que Sugar Daddy»

Patsy Gallant a hâte de venir à Toronto, où elle ne s’est pas produite depuis 30 ans. Mais un autre projet lui tient à cœur, l’éloignant plus encore de la chanteuse de disco qu’elle fut dans les années 70.

«C’est un album qui est en préparation depuis 30 ans. J’y parle de moi, de ma vie. Je veux montrer que je suis autre chose que l’interprète de Sugar Daddy, que j’écris des textes.»

Pour cet album en préparation, Patsy Gallant s’apprête à lancer une campagne de socio-financement en ligne, car elle ne pourra pas assurer la production de l’opus toute seule, comme elle l’a fait pour Patsy Gallant chante Piaf (2011).

Pour assister au spectacle, rendez-vous les 10 et 11 novembre prochain au Jazz Bistro, 251 rue Victoria. Une séance de dédicaces et une vente de plusieurs albums de Patsy Gallant seront organisées durant la soirée. Billets disponibles à www.ticketweb.ca & 1.888.222.6608

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur