Oxford: entre Hamilton et London (Ontario)

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Amérindiens en avaient fait le lieu de croisement de leurs chemins et sentiers. Les Japonais y font aujourd’hui des investissements majeurs dans l’industrie automobile. Le comté d’Oxford, entre Hamilton et London, en Ontario, agit comme un aimant qui attire des gens et de l’argent. Cette communauté agricole et industrielle prospère génère de nombreux attraits qui émailleront de belles escapades d’été.

On y trouve des lieux historiques nationaux tels que la Maison Annandale (à Tillsonburg) et le Musée de Woodstock. Le comté d’Oxford propose aussi des attraits liés au jeu comme des courses sous harnais et les «Slots» (gobe-sous) de la Woodstock Racetrack.

L’art reprend ses droits à la bibliothèque publique et aussi chez sa voisine, la Art Gallery de Woodstock. Tout près aussi, le Oxford County Court House est remarquable par ses façades toutes parfaitement restaurées. «Une caractéristique de Woodstock est la grande proportion des vieux édifices publics qui sont toujours utilisés. La ville et le comté démontrent une grande fierté envers leur patrimoine», explique Cathy Bingham, spécialiste du tourisme qui travaille pour le comté d’Oxford.

Les bâtiments privés sont aussi impressionnants à Woodstock. L’avenue Vansittart est bordée de grandes résidences qui semblent sorties tout droit d’un rêve victorien. Ses arbres majestueux ont été plantés dans les années 1880.

La nature a aussi droit de cité à Woodstock, une ville de 30 000 habitants qui a gagné récemment un prix international du prestigieux concours Communities in Bloom. En effet, les aménagements paysagers des lieux sont multicolores et parfaitement maîtrisés. Et la ville encourage ses citoyens à planter des fleurs.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Nous avons été charmé par la douceur de vivre du Farmer’s Market de Woodstock. Ce marché fermier très coloré rappelle le bon vieux temps par la chaleur de ses gens. Les tomates de Red Barn Berries y coûtent quatre fois moins cher qu’au marché St. Lawrence de Toronto… Le lawn bowling est pratiqué sur pas moins de sept terrains dans le comté d’Oxford. Cette communauté prospère honore ainsi ses racines britanniques. Néanmoins, ces sites de boulingrin ne sont pas des clubs fermés; les joueurs adorent initier des visiteurs à leur art du lancer courbé.

À remarquer, la Woodstock Peace Lighthouse, dite «phare des icônes», qui commémore 2 000 ans de patrimoine chrétien par un escalier décoré de 88 icônes qui mène au sommet de la tour. On y déguste une vue imprenable des environs.

Le Pittock Conservation Area est le plus grand terrain de jeu de la région. Son lac artificiel de plusieurs kilomètres de long permet d’y faire du canot et d’y pêcher le brochet et l’achigan.

Hors des villes complètement, sur la route rurale 7 à Tillsonburg, la Anne Vanhoucke Country Garden Nursery est un havre agréable où on peut choisir des arbres et des plantes avec Anne, la sympathique propriétaire.

Par ailleurs, on mange très bien dans certains établissements comme le restaurant SixThirtyNine (au 639 Peel Street; tél. 519-536-9602). Le jeune chef-proprio, formé à Toronto, concocte des plats relevés à base de produits souvent locaux et parfois exotiques.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Essayé et recommandé

Charles Dickens Pub: Grand pub très typique au cœur du Woodstock historique. Nourriture salée et grasse mais aussi savoureuse et satisfaisante à souhait, comme le steak’n ale pie. À découvrir, les fines frites de patates douces – une spécialité de l’endroit. Service sympathique et impeccable.

Hébergement

Elm Hurst Inn: L’hébergement chic d’Oxford, le Elm Hurst Inn propose un restaurant au chic victorien, des chambres luxueuses et raffinées, de même qu’un spa aux prix nettement plus bas qu’à Toronto. Cette grande auberge est située à Ingersoll sur la route régionale 119, juste au nord de l’autoroute 401.

Transport

Si tout va bien, on va de Toronto au comté d’Oxford en 90 minutes en voiture, par l’autoroute 401 ou par les autoroutes QEW et 403. VIA Rail permet d’aller à Woodstock, chef-lieu du comté, sans se préoccuper des conditions routières et météorologiques.

Une fois sur place, on peut facilement louer une auto, prendre des taxis ou se servir du transport collectif (Woodstock Transit, tél. 519-539-1291, poste 3140) dont les circuits circulent aux 30 minutes.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur