Rencontres créatives entre jeunes et aînés

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le studio d’artistes La Muse et l’école élémentaire Pierre-Elliott-Trudeau viennent de lancer une série de «rencontres créatives» appelée FranConter avec des aînés des Centres d’accueil Héritage.

L’objectif est de «rapprocher deux générations qui se perdent de vue, et de les faire partager leurs histoires et leurs vies à travers des ateliers de conte et d’art visuel», expliquent les animateurs Dino Gonçalves, comédien, et Chantal Leblanc, artiste visuelle.

Quatre thèmes reliés au curriculum des élèves et à la réalité culturelle et générationnelle des participants seront explorés au fil des huit rencontres artistiques d’ici décembre. Un vernissage public et familial, célébrant les œuvres d’art produites, les histoires racontées et les liens développés grâce à ce projet communautaire, clôturera ce projet.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Je crois que tous devraient avoir la chance de s’exprimer créativement le plus souvent possible», indique Chantal Leblanc. «Se retrouver dans un milieu de partage créatif permet de créer des liens profonds entre les participants à la création personnelle en groupe ou bien collaborant à un projet commun».

«Dans des cultures plus traditionnelles», fait-elle remarquer, «la vie quotidienne est partagée par tous les membres de la famille, des grands parents aux petits enfants. L’enseignement de la part des aînés et la participation des jeunes sont naturels et constants.»

L’animatrice travaille avec les enfants en éducation de l’art visuel depuis maintenant une dizaine d’années. «Je sais qu’ils profitent de ces occasions de s’exprimer autant qu’ils peuvent, car ils en ont besoin. Je sais aussi que les personnes âgées n’ont pas autant d’occasions de se retrouver dans ces situations de partage créatif.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur