Ottawa doit augmenter ses transferts en santé, plaident Legault et Ford

Les premiers ministres François Legault et Doug Ford.
Partagez
Tweetez
Envoyez

En marge de leur sommet Québec-Ontario de mardi et mercredi à Mississauga, les premiers ministres François Legault et Doug Ford ont demandé à Justin Trudeau d’augmenter les transferts en santé.

«Je pense que M. Trudeau devrait faire un effort additionnel», a laissé tomber le premier ministre du Québec François Legault, en conférence de presse tenue aux côtés de Doug Ford et d’une douzaine de ministres participant à la rencontre pour discuter de la relance économique et de leurs besoins communs dans le cadre de la CoViD-19.

Les premiers ministres François Legault et Doug Ford.

M. Legault a affirmé apprécier les programmes financiers ponctuels du gouvernement fédéral, mais M. Ford et lui ont plaidé en faveur de transferts aux provinces en santé récurrents et sans condition.

Les dépenses de santé à travers les provinces canadiennes sont parmi celles qui augmentent le plus annuellement, un problème structurel auquel il faut remédier, selon le premier ministre Legault.

«Les dépenses de santé augmentent de 5 à 6% par année pour offrir les mêmes services, alors que les autres dépenses et les revenus augmentent de 3%. Pourquoi? Au-delà de l’inflation s’ajoutent tous les impacts du vieillissement de la population.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À ses dires, la recherche scientifique et le coût des médicaments et des nouvelles technologies peuvent aussi expliquer ces coûts grimpants.

Les premiers ministres François Legault et Doug Ford avec leurs ministres participant au sommet Ontario-Québec.

Les deux plus grosses provinces du pays (23 millions d’habitants et 58% du PIB) ont convenu de poursuivre leur collaboration afin de partager les leçons retenues de la pandémie et de préparer leurs systèmes de santé à faire face à une possible deuxième vague de la CoViD-19.

Les premiers ministres ont aussi mentionné que leurs provinces ont toutes deux d’importants projets d’infrastructure en cours, notamment en transports en commun, mais aussi en services de communications à large bande afin d’accélérer l’accès à internet haute vitesse dans les communautés rurales, éloignées et du Nord.

Les deux parties ont également convenu de collaborer à lutter contre les mesures protectionnistes américaines, éliminer les obstacles aux échanges commerciaux et promouvoir les produits fabriqués en Ontario et au Québec afin de protéger et de créer davantage d’emplois pour les Ontariens et les Québécois.

MM. Legault et Ford ont annoncé que ce sommet Québec-Ontario, qu’ils ont qualifié d’«historique» en raison de la crise sanitaire sans précédent, deviendra un événement annuel.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur