L’Ontario reste prudent devant une période économique instable

La mise à jour économique d'automne 2022 du gouvernement de l'Ontario est placée sous le thème de la construction. Photo: gouvernement de l'Ontario
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’énoncé économique de l’Ontario présenté lundi par le gouvernement de Doug Ford bonifie des investissements préalablement annoncés, mais demeure prudent malgré un déficit moins grand que prévu.

Dans son mini-budget déposé à Queen’s Park, le ministre des Finances, Peter Bethlenfalvy, promet «un climat favorable aux investissements qui contribue à créer de bons emplois, des taxes et impôts peu élevés et un climat d’affaires concurrentiel».

budget Ontario 2022
Le ministre des Finances de l’Ontario, Peter Bethlenfalvy.

Outre le prolongement de la réduction de la taxe sur l’essence annoncée dimanche par le premier ministre Doug Ford, la plupart des investissements compris dans cet énoncé économique, comme les fonds réservés pour l’amélioration du système de santé et la construction d’infrastructures et de logements, avaient déjà été annoncés lors du premier dépôt du budget annuel de 2022.

Ce budget, déposé le 28 avril, soit deux jours avant le début de la campagne électorale, s’avérait en fait une plateforme électorale permettant au gouvernement Ford d’établir ses promesses en vue de sa réélection.

Une fois le gouvernement Ford réélu, le ministre des Finances Peter Bethlenfalvy a à nouveau déposé le document en août, quasi-identique – à l’exception d’un investissement additionnel auprès des personnes vivant avec un handicap.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
budget Ontario
Les revenus 2022-23 de 186,8 milliards $.
budget Ontario
La ventilation des dépenses 2022-23 de 198,8 milliards $.

Déficit de l’Ontario

En septembre, la province avait annoncé que le déficit budgétaire avait été éliminé pour l’exercice 2021-2022, plaçant l’Ontario en situation excédentaire pour la première fois depuis 2008.

Dans cet énoncé économique d’automne, le ministre des Finances se prépare à inscrire un nouveau déficit, mais s’attend à ce qu’il soit moins important que ce qu’il avait prévu.

Maintenant, la province prévoit un déficit budgétaire de près de 13 milliards $ pour la prochaine année, soit 7 milliards $ de moins que ce qui était prévu dans le budget annuel présenté au printemps.

«Mais nous savons que nous pouvons éliminer le déficit structurel de l’Ontario en appliquant un plan financier responsable et suffisamment souple pour s’adapter au risque et à l’incertitude», peut-on lire dans le document de près de 200 pages.

budget
Le taux de chômage s’établissait à 5,8% en septembre, après un pic covid de 13,2%.

S’attendre à tout

La province dit se «parer à toute éventualité», «compte tenu de la perspective d’une situation économique difficile» à travers le monde.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Comme il le fait depuis son premier budget depuis le début de la pandémie, le gouvernement Ford prévoit trois scénarios de perspectives financières.

Selon un scénario de croissance au ralenti, la province verrait un déficit budgétaire pouvant atteindre les 14,6 milliards $.

Est-ce que la province se prépare à une possible récession?

Le ministère des Finances dit ne pas être en mesure de répondre par oui ou par non, mais dit que malgré «le degré d’incertitude en raison des taux d’intérêts, des risques géopolitiques […] et du conflit en Ukraine, l’économie de l’Ontario est plutôt résiliente».

Le gouvernement Ford anticipe un taux d’inflation plus élevé à court terme que ce qu’il avait prévu dans son budget annuel.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
budget Ontario
La croissance du PIB révisée à la baisse.

Crédits d’impôts

Le gouvernement Ford étend des crédits d’impôt existants pour la formation des travailleurs, pour les aînés qui souhaitent rénover leur maison et pour ceux à faible revenu qui reçoivent des soins à domicile.

Il prévoit aussi élargir l’admissibilité aux crédits d’impôt destinés aux médias culturels de l’Ontario, qui appuie la production cinématographique et télévisuelle ontarienne, pour inclure les productions professionnelles distribuées exclusivement en ligne.

Le gouvernement prévoit également actualiser le crédit d’impôt pour les maisons d’éditions littéraires pour que plus puissent être admissibles.

La province veut par ailleurs bonifier le crédit d’impôt pour les personnes et les familles à faible revenu et reconduire «la bonification de durée limitée du crédit d’impôt pour l’investissement dans le développement régional afin de stimuler les investissements des entreprises dans certaines régions de la province où la croissance de l’emploi a accusé du retard».

budget Ontario
En couverture de la mise à jour économique d’automne 2022 du gouvernement de l’Ontario.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur