Ontario cannabis: la fumée se dissipe

Pas de cannabis en vitrine des magasins OCS

logo OCS

Le logo de la Société ontarienne du cannabis se réfère au nom anglais de l'organisme, filiale de la LCBO (qui est également un nom-sigle anglais) qui commercialisera la vente de cannabis récréatif.


21 avril 2018 à 7h00

Depuis un mois, nous savons que la Société ontarienne du cannabis (Ontario Cannabis Store en anglais), filiale de la LCBO, gérera dans la province la vente de cannabis récréatif, en vue de l’entrée en vigueur de sa décriminalisation par le gouvernement fédéral à la fin de l’été.

Les quatre premiers emplacements ont été désignés il y a quelques jours: Guelph, Kingston, Thunder Bay et Toronto (au 2480 rue Gerrard Est, non loin de Victoria Park).

Shopify fournira la technologie. Les magasins seront équipés d’écrans afin d’informer les consommateurs sur le produit et ses effets sur la santé. Niveau de qualité du produit, consistance, description… Le gramme est fixé à 10$.

Protéger les enfants

Pour éviter d’influencer les plus jeunes, les consommateurs devront d’abord franchir un vestibule avant d’accéder à l’aire de vente au détail. Autrement dit: c’est autorisé, mais ça reste caché.

Par ailleurs, on s’interroge sur la volonté de la province de distancer de centaines de mètres les boutiques OCS des écoles élémentaires et secondaires: ce serait pratiquement imposible en ville en raison du grand nombre d’écoles.

Les magasins OCS proposeront toutefois un service de vente en ligne. Il sera possible de commander du cannabis sur Internet et de se faire livrer ses achats.

Ontario et Québec

Pour Michael Armstrong, un prof de gestion à l’Université Brock, l’Ontario est à la traîne par rapport au Québec en décidant d’éloigner les magasins OCS des zones touristiques qui sont, de fait, plus fréquentées.

Le Québec a déjà signé six contrats avec des producteurs qui fourniront 62 000 kilos de cannabis à la future Société québécoise du cannabis gérée par la Société des alcools du Québec (SAQ), la première année suivant la légalisation.

L’Ontario n’en est pas encore là en matière d’approvisionnement, mais OCS vient de lancer un appel d’offres pour l’achat de cannabis et d’articles reliés à sa consommation.

Soutien de la province

Les deux premières années, la transition vers la légalisation du cannabis se fera avec une aide financière du gouvernement provincial – 40 millions $ qui proviendront de la taxe d’accise fédérale sur le cannabis récréatif – aux municipalités pour les aider à endosser les coûts liés au remaniement du système.

Ces coûts sont associés à la formation d’agents de police sur le test de sobriété, à l’augmentation des capacités judiciaires de la province (en créant une équipe juridique spéciale notamment), et à la mise en place d’un programme d’information des jeunes…

L’éducatif, le judiciaire et le sécuritaire mobilisés, le gouvernement compte bien encadrer cette transition sécuritaire dans tous ses aspects pour conscientiser le public et en finir, à terme, avec la vente illégale de cannabis.

L’équipe d’OCS se précise

LCBO a annoncé la nomination de Nancy Kennedy au poste de présidente de la Société ontarienne du cannabis. Elle est entrée en fonction le 16 avril. Avec 20 ans d’expérience au sein du gouvernement provincial, elle connaît le dossier de la légalisation du cannabis puisqu’elle a dû gérer des politiques complexes de vente au détail.

Le conseil d’administration de la LCBO voit son équipe augmentée de deux nouveaux membres: Virginia Cirocco, l’ancienne vice-présidente des pharmacies Shoppers Drug, et Rajesh Uttamchandani, directeur général chez Zaphin, une entreprise mondiale de technologie financière.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quiz: Téléséries des années 1950 et 1960

quiz
Testez vos connaissances sur des téléséries des années 1950 et 1960
En lire plus...

21 octobre 2018 à 7h00

Élections municipales: pourquoi un tel désamour ?

vote
Malgré l’influence directe de la politique municipale sur le quotidien des citoyens, les taux d’abstention aux élections municipales sont élevés. Des politologues et observateurs...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 14h30

Les nouvelles technologies ont-elles raison de votre cou ?

cervicalgies
Avec près de 5 milliards de détenteurs de smartphones et un temps de navigation quotidien estimé à 6 heures, vous n’êtes probablement pas épargnés...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 11h00

Les vins Fino et Amontillado: deux xérès secs à découvrir

vins
L’image des aïeux buvant le xérès dans de petites coupes s’avère tenace. Comme si les générations plus jeunes se dissociaient de ce modèle. Le...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 8h00

Les Archives publiques de l’Ontario, centre historique de la province

Archives publiques de l'Ontario
Fondées en 1903 à Toronto, les Archives publiques de l'Ontario rassemblent des milliers de documents retraçant l'histoire de la province.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 16h00

Blaise Ndala, écrivain-éponge de son temps

Blaise Ndala et Gabriel Osson
Le romancier Blaise Ndala, originaire d'Ottawa, a lancé la série Croisée des mots, jeudi soir, à la Bibliothèque publique de Toronto. La rencontre littéraire...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 12h30

ApéroChic fête ses sept ans avec Zadig et Voltaire

ApéroChic
Le 23 Octobre, ApéroChic célébrera ses sept années d'existence lors d'une soirée au Bisha Hôtel. L'Express a rencontré les fondatrices de ce concept.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 11h00

Non, l’immigration n’est pas en croissance rapide

immigration foule
L’immigration est devenue un enjeu électoral dans plusieurs pays, voire une obsession pour certains gouvernements. Pourtant, une recherche quantitative permet d'entrer en contradiction avec...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 7h00

Les Leafs chutent à domicile face aux Penguins de Pittsburgh (3-0)

Leafs
Les Maple Leafs ont été battus ce soir par les Penguins de Pittsburgh sur le score de 3-0. L'Express était présent à l'Arena Scotiabank.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 21h37

Quel déguisement choisir pour l’Halloween ?

maquillage de vampires
Alors que l'Halloween approche à grand pas, vous n'avez surement pas encore décidé comment vous déguiser. L'Express est là pour vous aider.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 17h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur