Cannabis: «transition sécuritaire» en Ontario

10 $ le gramme

Culture du cannabis au Colorado, légale depuis 2012.


12 décembre 2017 à 15h30

La loi ontarienne qui réglementera la consommation, la vente et la distribution de cannabis, légal dans tout le pays à partir de juillet prochain, a été adoptée cette semaine à Queen’s Park.

Les provinces se sont aussi entendues avec Ottawa sur le partage des revenus associés à ce nouveau commerce. On vise un prix de vente de 10$ le gramme, comprenant une taxe de 1$ qui rapporterait au début environ 400 millions $ par année, dont le fédéral ne gardera pas plus de 100 millions $. Des taxes de vente provinciales pourraient aussi s’appliquer.

LCBO

Le gouvernement libéral provincial assure suivre une approche «sûre et raisonnable», reposant sur son expérience dans la gestion des produits du tabac et de l’alcool. Un nouveau détaillant provincial, supervisé par la LCBO, s’occupera de la distribution «socialement responsable» du cannabis récréatif par 150 nouveaux magasins et un service de commande en ligne.

Alcool et cannabis seront commercialisés séparément.

Le gouvernement croit être en mesure de réduire le marché illégal du cannabis, y compris celui des dispensaires qui ne seraient pas associés à la LCBO, en introduisant de nouvelles infractions provinciales punissables par des peines d’une sévérité croissante.

La LCBO continue de consulter les municipalités au sujet de l’emplacement des magasins de cannabis. Des renseignements sont consultables à lcbocannabisupdates.com.

Drogue au volant

L’âge minimal pour consommer, acheter, posséder et cultiver du cannabis en Ontario est fixé à 19 ans, comme pour le tabac et l’alcool, et la consommation de cannabis ne sera permise que dans les résidences privées: pas dans les lieux publics, ni les lieux de travail, encore moins les véhicules.

On veut assurer la sécurité routière en établissant des lois plus rigoureuses en cas de conduite avec facultés affaiblies par la drogue, dont une tolérance zéro pour les jeunes conducteurs et les conducteurs commerciaux. Les peines vont de la suspension du permis de conduire pour des périodes de 3 à 90 jours, et des amendes de 250 à 550 $.

Justice

On prévoit aussi la «déjudiciarisation» pour les jeunes de moins de 19 ans, afin de les orienter vers des programmes éducatifs et de prévention qui leur éviteront «des contacts inutiles avec le système de justice».

Par contre, le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale, affirme depuis plusieurs mois qu’on n’effacera pas les casiers judiciaires des gens qui ont été reconnus coupables de possession de cannabis avant la légalisation.

Selon un rapport de 2015 du Centre de toxicomanie et de santé mentale, 45% des adultes de l’Ontario ont consommé du cannabis au moins une fois dans leur vie, alors qu’environ 15% disent avoir consommé du cannabis au cours de la dernière année.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les Indisciplinés investissent dans un grand spectacle pour leur 10e anniversaire

Indisciplinés de toronto
De plus en plus de nouveaux comédiens et techniciens talentueux
En lire plus...

22 juin 2018 à 15h00

François Bourassa se réinvente

François Bourassa
Le 27 juin au Festival de jazz
En lire plus...

22 juin 2018 à 14h00

Un règlement albertain machiavélique

La Couronne suspend des procédures pour ne pas reconnaître le droit des Défendeurs au français
En lire plus...

22 juin 2018 à 12h30

Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Rare encouragement pour les récits courts
En lire plus...

22 juin 2018 à 11h39

Cannabis : à la poursuite du diamant vert

La légalisation va donner accès à du financement pour la recherche
En lire plus...

Impact économique de l’intelligence artificielle : on cherche encore

Pas de pertes d’emplois ni de productivité accrue
En lire plus...

22 juin 2018 à 7h00

L’espiègle trio jazz Les Malcommodes

les malcommodes
Le 26 juin au Festival de jazz de Toronto
En lire plus...

21 juin 2018 à 13h00

Un test a changé sa vie : dans les pas d’un enfant dyslexique

La Liberté
«J’étais content de savoir que je n’étais pas stupide»
En lire plus...

21 juin 2018 à 10h00

Le véganisme dans le vêtement : trop de plastique ?

Le cuir de kangourou et le polyester plus «verts» que la laine d’alpaga et le cuir de bovin
En lire plus...

21 juin 2018 à 7h00

Technicien(ne) à l’aide technique

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente, à temps plein (1,0), soit 35 heures par semaine, qui agira à titre de technicienne, technicien à l’aide technique...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur