Ontario: accélération des projets d’infrastructures

Caroline Mulroney et Doug Ford.
Partagez
Tweetez
Envoyez

La construction de projets d’infrastructures de la province, comme les autoroutes et les réseaux de transports en commun, sera accélérée. La ministre des Transports Caroline Mulroney a déposé un projet de loi en ce sens, jeudi.

«La route vers une reprise économique entière va être longue», a-t-elle cependant averti.

Elle souhaite réduire les formalités administratives pour accélérer certains projets en province, «couper la bureaucratie pour stimuler notre économie maintenant».

Selon le gouvernement, ces nouvelles mesures législatives «temporaires» pourraient contribuer à mieux limiter les risques et les retards inutiles, à réduire les coûts et à favoriser la concurrence dans les appels d’offres liés aux projets de transport en commun.

Il n’y a plus d’arriérés de dépistage

Par ailleurs, après plusieurs semaines où l’Ontario était aux prises avec des dizaines de milliers de tests de dépistage de la CoViD-19 en attente d’analyse, la ministre de la Santé Christine Elliott a assuré que les arriérés de dépistage ont été réduits à zéro.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les arriérés de dépistage, qui ont atteint les 70 000 au début du mois d’octobre, étaient en partie causés par le manque de personnel et par une pénurie mondiale des produits chimiques nécessaires pour analyser les échantillons.

Des gens ont dû attendre plus d’une semaine pour recevoir leur résultat.

À la fin du mois de septembre, le gouvernement Ford a modifié sa stratégie de dépistage, empêchant les personnes asymptomatiques de recevoir un test à moins qu’elles souhaitent visiter leurs proches à l’hôpital ou qu’elles soient des travailleurs de la santé.

Des dizaines de pharmacies peuvent toutefois faire subir des tests aux personnes asymptomatiques.

Parallèlement, l’Ontario a embauché 600 nouvelles personnes responsables du traçage des contacts des personnes atteintes du coronavirus.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Santé mentale chez les jeunes

Mercredi, le premier ministre Doug Ford a annoncé un financement spécialisé de 24 millions $ en santé mentale pour les enfants et les jeunes.

Ces fonds serviront entre autres à embaucher du personnel supplémentaire, à améliorer l’accès aux services de thérapie et à mettre en place de nouveaux programmes pour la gestion de l’anxiété et pour s’attaquer aux troubles alimentaires.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur