#Onfr: nouvelle référence sur la vie politique franco-ontarienne

Partagez
Tweetez
Envoyez

À l’approche des six mois d’antenne de la nouvelle émission #Onfr de TFO, un petit bilan s’impose. Aux émissions quasi-quotidiennes d’une heure telles que Panorama ou RelieF a succédé en septembre dernier ce petit 8 minutes hebdomadaire qui réussit tout de même à susciter un intérêt grandissant.

«C’est la franchise qui traite des affaires publiques aujourd’hui à TFO», confirme le producteur Laurent Guérin. Avec quelques milliers de téléspectateurs aujourd’hui, TFO souhaite agrandir l’influence de l’émission. «En faisant d’#Onfr l’émission de référence sur la vie politique française en Ontario», promet-il.

Analyse, décryptage, entretien politique sur la province, l’émission cherche à proposer un contenu unique, qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. «Nous tenons à répondre aux attentes de la communauté francophone au quotidien», indique le producteur.

«Nous sommes de plus en plus présents. Il y a certes l’hebdo du jeudi, mais #Onfr est une franchise quotidienne avec du nouveau contenu tous les jours sur le site d’informations, et l’interaction avec son audience sur les réseaux sociaux.»

«Les sujets qui traitent de francophonie fonctionnent bien en général», commente-t-il, «ceux sur l’avenir du collège d’Alfred ou le projet d’université franco-ontarienne par exemple, ont particulièrement plu. À l’avenir, on devrait gagner en crédibilité grâce à des partenariats avec les médias traditionnels locaux, une participation toujours plus active de la communauté francophone, et en occupant davantage le terrain.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La petite équipe efficace baigne tous les jours dans l’actualité politique. Chercheurs, techniciens, et journalistes s’activent. Gage de sérieux de la nouvelle émission, quelques noms importants du journalisme franco-ontarien y figurent.

À l’image de Francois Pierre Dufault, venu du Droit. «Avec l’évolution de l’industrie des médias», dit-il, «nous devions changer la manière de couvrir l’information à TFO, et nous sommes en train de réussir, ça prend du temps, mais c’est un soulagement de voir que cela fonctionne. On commence à trouver le ton juste, à avoir du rayonnement. Tout ce que je peux dire pour la suite c’est que l’ambition et la volonté de s’agrandir sont bien là.»

Parmi eux également, Sébastien Pierroz, anciennement journaliste au Reflet puis à L’Express d’Ottawa, qui a vu en #ONfr un nouveau défi.

«C’est de plus en plus difficile de servir l’actualité francophone en Ontario, j’avais envie de travailler dans un média plus provincial, et le faire avec l’excellent journaliste qu’est François Pierre Default était une réelle opportunité», indique Sébastien Pierroz.

«La situation économique n’est pas rose. Avec cette émission, nous avons les moyens de construire quelque chose de qualité sur du long terme, en alliant Internet et télé. Je pense que nous sommes sur la pente ascendante», a-t-il conclu.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur