On ne peut pas croire en la Terre plate sans croire aux complots

Pour croire en la Terre plate, il faut croire aux complots.

Pour croire en la Terre plate, il faut croire aux complots.


13 janvier 2018 à 12h00

Un journaliste s’est rendu dans un congrès de croyants en la Terre plate (oui, vraiment). Sa conclusion: pour croire en la Terre plate, il faut croire aux complots. Et l’époque leur est propice.

Le journaliste Rajiv Golla s’étonne en effet de découvrir que «la forme de la Terre n’est que la moitié de l’histoire des Terre-platistes. C’est aussi une attaque frontale contre l’autorité qui nous emprisonne.»

Parce que, forcément, si on ne croit pas qu’il existe une autorité suprême qui nous emprisonne (et nous cache tout), la théorie de la Terre plate s’écroule. «Je ne veux pas donner de noms», dit l’un des participants. «Que ce soit les Illuminati, ou les Bilderberg, ou la Commission trilatérale, ou le Vatican… Mais c’est un petit groupe d’hommes qui fument, assis autour d’une grande table.»

En même temps, il y a de quoi se demander si le fait d’avoir été capable de réunir 500 personnes payant 100 $ pour consacrer deux jours dans un hôtel de Caroline du Nord à discuter de Terre plate autour d’ateliers et de tables d’exposants, n’est pas le symptôme de quelque chose de plus profond…

Le mouvement «est une plongée dans un futur post-vérité; un canari dans la mine de charbon de notre discours politique».

Qui plus est, nouvelles technologies aidant, le groupe est en croissance: la plupart des participants rencontrés par le journaliste ne sont devenus des «Terre-platistes» qu’il y a deux ans, lorsqu’un nommé Eric Dubay a publié un livre numérique, The Flat Earth Conspiracy, et lancé un canal sur YouTube.

Aujourd’hui, mis bout à bout, ceux des conférenciers qui sont aussi sur YouTube ont 700 000 abonnés. Et le livre de Dubay est disponible en livre de poche. Pour un mouvement qui s’appuie sur une théorie réfutée depuis cinq siècles, et dans une ère dite «de l’information», c’est quelque chose!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Incursion en terre berbère

La vallée de l'Ourika dans les Monts Atlas au Maroc.
Dans la vallée de l’Ourika
En lire plus...

15 janvier 2018 à 10h00

Isabelle Fleury à L’heure de pointe

Isabelle Fleury
De Sudbury à Toronto
En lire plus...

15 janvier 2018 à 9h30

Une nouvelle Clinique de psychothérapie francophone

Monique Ryan, Isabelle Bonsaint, Catherine Desjardins.
Trois Torontoises passionnées
En lire plus...

15 janvier 2018 à 9h00

Une nuit de débats sur le sommeil

Un débat dans le cadre de la Nuit des idées à Berlin l'an dernier.
Une initiative française mondiale à l’Université de Toronto
En lire plus...

15 janvier 2018 à 8h00

Ne pas être Kathleen Wynne: le principal atout de Patrick Brown?

Patrick Brown
Élections en Ontario le 7 juin
En lire plus...

15 janvier 2018 à 7h00

Les Libéraux misent gros sur le salaire minimum

HotBlack Coffee au 245 rue Queen Ouest.
La campagne des élections du 7 juin est commencée
En lire plus...

15 janvier 2018 à 6h00

L’examen théorique de conduite en arménien

permis-de-conduire-g1
21e langue
En lire plus...

15 janvier 2018 à 5h30

Les absents ont toujours tort?

Résultats de recherche d'images pour « empty teacher desk »
Un milliard économisé ici, un milliard encourru là...
En lire plus...

15 janvier 2018 à 5h00

La variété met du piquant dans la vie

Steve Zinger et Rob Bianchin dans leur entrepôt de Blendtek, qui abrite des centaines d’ingrédients, comme de l’huile de tournesol biologique à haute teneur en acide oléique. (Photo: Kinsey Winger)
Protéine de chanvre et de citrouille, farine de céréales anciennes, huile de tournesol, sirop de riz brun...
En lire plus...

15 janvier 2018 à 1h00

Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt?

C'est plutôt le nombre d'heures et la qualité du sommeil qui comptent. (Photo: Wattanaphob | Dreamstime)
C'est plutôt le nombre d'heures et la qualité du sommeil qui comptent
En lire plus...

14 janvier 2018 à 13h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur