Le rap de la Terre plate

Partagez
Tweetez
Envoyez

Un rappeur affirme que la Terre est plate et en débat sur Twitter avec un célèbre astronome. Et s’il avait raison… de poser des questions?

Bobby Ray Simmons, connu de ses fans sous le nom de B.o.B, est peut-être en mal de publicité, mais le fait est qu’il ne s’est pas contenté d’arguments paresseux. Plutôt que d’évoquer simplement un complot mondial ourdi par la NASA (il y croit), il a diffusé récemment sur Twitter des arguments plus réfléchis que ce qu’aurait imaginé le commun des mortels: «Les villes à l’arrière-plan sont à approximativement 16 milles. Où est la courbure? Expliquez.»

«Le fait que les reflets du Soleil et de la Lune sur l’eau forment toujours une ligne droite depuis l’horizon jusqu’à l’observateur prouve que la Terre n’est pas une balle. Si la surface de la Terre était courbée, il serait impossible à la lumière reflétée de se courber [ainsi].»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Neil de Grasse Tyson a tenté de lui expoliquer que ces arguments ne passent pas la rampe. Mais on peut y voir une démarche scientifique, défend la journaliste Lizzie Wade dans The Atlantic: «C’est un homme qui a regardé le monde qui l’entoure et a décidé que la science ne faisait pas un bon travail pour expliquer ce qu’il voit. »

La journaliste scientifique Margaret Wertheim s’est développé une étrange spécialité: rassembler courriers, courriels et autres messages proposant des théories farfelues en physique ou en cosmologie, émanant chaque fois de gens qui se prennent au sérieux.

Elle en a fait un livre en 2011, Physics on the Fringe, dont le message est: peu importe ce que l’on pense de la santé mentale de ces gens, ils ont une passion pour la physique, ils veulent sincèrement élucider ce qu’ils considèrent être des mystères.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur