Nuit Blanche 2007: la culture fait le plein de visiteurs!

Partagez
Tweetez
Envoyez

Des milliers de Torontois ont investi les rues samedi soir à l’occasion de la Nuit Blanche 2007. Si l’édition 2006 avait été saluée par un succès remarquable, cette seconde édition devrait constituer une réussite encore plus importante.

Quiconque s’est déplacé samedi soir pour la Nuit Blanche, aura tout d’abord été frappé par l’affluence dans les rues. Les 150 expositions, concerts et autres performances proposées à l’occasion de cette seconde édition, n’ont, à coup sur, pas manqué de public.

Les œuvres s’offraient aux passants à même les trottoirs, entre interrogation, amusement, curiosité ou parfois stupeur, mais permettaient en tout cas d’entrevoir la ville dans tous ses recoins, d’une manière sans cesse renouvelée.

Beaucoup de ces compositions offraient au public le moyen de s’exprimer de manière inattendue. Au cœur du marché Kensington, on pouvait ainsi faire une partie de Scrabble géant, écrire sur une voiture transformée en toile de peinture, danser dans une salle remplie de ballons multicolores…

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un peu plus loin, sur la rue Queen ouest, les artistes offraient leurs performances en extérieur et faisaient vivre à leur manière des lieux appartenant normalement aux voitures et aux promeneurs.

Le maire David Miller, s’était félicité, lors du lancement officiel de la Nuit Blanche, du caractère multiculturel et ouvert de cet événement, permettant à l’ensemble des Torontois «d’avoir accès à l’art dans toute la ville et de se sentir chez eux.»

Nul doute que le contrat ait été rempli cette année encore et que la Nuit Blanche s’installera pour longtemps dans le paysage culturel de la ville.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur