En partenariat avec
La Cité à Toronto

Nouvelles technologies et poutine au prochain Salon du livre de Toronto

La Salon du livre se tiendra encore à la Bibliothèque de références de Toronto au début de décembre.
Partagez
Tweetez
Envoyez
Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre La Cité et L’Express.
Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre La Cité et L’Express.

 Bianka Giuristante est étudiante en journalisme à Toronto au collège d’arts appliqués La Cité.


Le Salon du livre de Toronto célébrera cette année sa 24e édition en présentant une fois de plus de nombreux éditeurs francophones et francophiles à découvrir, en proposant des activités uniques destinées tant aux enfants qu’au grand public, et bien sûr, en s’adaptant à la réalité d’aujourd’hui: la popularité des nouvelles technologies.

Tablettes, téléphones cellulaires, iBooks et d’autres plateformes nous permettant de lire sans ouvrir un livre. À quoi servirait un Salon du livre si les gens n’en achetaient plus?

On est de plus en plus porté à télécharger nos lectures plutôt que de se déplacer pour aller en découvrir. La preuve: les temps sont durs pour les librairies. Deux librairies ont récemment fermé leurs portes à Sudbury. Alors, que serait un salon du livre sans ses lecteurs?

Les dirigeants du Salon du livre de Toronto ont inauguré l’an dernier un stand avec l’écran Smart Kapp, qui permettait aux bédéistes de dessiner sur l’écran, et aux jeunes de recevoir les images directement sur les iPads et de les partager.

Cette année, en plus de ramener l’écran, on présente des liseuses de différentes compagnies et l’application Wuxia. Cette dernière est compatible avec n’importe quel livre; il suffit de le lire à voix haute et des images se créeront avec l’intonation du lecteur.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Nous savons ce qu’est la réalité, il faut se préparer à répondre à la demande», partageait Valéry Vlad, réélu à la présidence du Salon du livre de Toronto ce lundi 19 septembre lors de son assemblée générale annuelle à l’Alliance française.

Puisque les organisateurs sont préparés et anticipent un nombre d’acheteurs de livres numériques, ils devaient mettre sur pied de nouvelles initiatives afin d’attirer le public d’une façon différente, ce qui fut fructueux l’an dernier.

Mis à part les technologies, on propose cette année au Salon une soirée Poutine et Poésie, qui, dans un cadre familial et détendu, permettra de servir de la poutine et boire un verre de vin, tout en écoutant de la poésie. «Pour les amateurs de poutine, on veut faire découvrir la poésie. Et pour ceux qui aiment la poésie, on veut simplement les récompenser en leur donnant de la poutine», explique Valéry Vlad.

Le Salon du livre de Toronto se veut un événement authentique, qui souhaite donner un souffle nouveau à la littérature en promouvant les œuvres de plus petites maisons d’édition, qui gagnent à être connues. L’événement annuel se déroulera du 30 novembre au 3 décembre prochain, toujours à la Bibliothèque de référence de Toronto située au 789 rue Yonge, au nord de Bloor.

Le président Valéry Vlad et le directeur général Paul Savoie du Salon du livre de Toronto.
Le président Valéry Vlad et le directeur général Paul Savoie du Salon du livre de Toronto.

 

En partenariat avec

La Cité à Toronto

Nos cours à la carte ainsi que nos programmes sont offerts dans des entreprises, institutions et milieux qui vous permettront d’avoir un avant-goût de ce à quoi votre avenir ressemblera. Cliquez ici pour en savoir plus !

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur